Créer des cartes récits dynamiques et instructives en quatre étapes faciles

December 11, 2017

Les cartes récits constituent une façon simple et efficace de communiquer l’information. Une panoplie d’outils, de modèles et de technologies sont à votre disposition afin de mettre au point et de publier vos propres cartes récits. Lisez ce blogue pour en apprendre davantage sur ces cartes récits à la fois faciles à préparer et efficaces à communiquer.

Avez-vous déjà eu l’envie de montrer des cartes, des photos de différents sites ou même les statistiques de certains endroits à vos clients ou au grand public? De nos jours, le navigateur web de vos clients constitue la façon la plus simple et facile de leur fournir efficacement des données géographiques. Presque tout le monde possède un appareil connecté à Internet, et les gens ont l’habitude d’utiliser leur navigateur web favori. Certes, la plupart de vos clients sont en mesure de visualiser de l’information sur le web. Mais, comment les amener à visiter votre site une première fois, puis à y retourner régulièrement?

L’une des manières les plus simples de présenter clairement du contenu intéressant est la carte récit d’Esri. À la fois commode et attrayante, cette application web combine des cartes à des narrations, à des images et à des ressources multimédias. Les applications de carte récit sont conçues dans un objectif d’esthétisme, de communication et de convivialité.

La création d’une carte récit commence nécessairement par la sélection d’un sujet effectif. Le sujet et sa portée géographique peuvent s’étendre sur tout l’Arctique, sur l’infrastructure, la géographie ou la démographie au Canada, ou bien sur la vue du territoire canadien depuis l’espace. Il est aussi possible de circonscrire votre sujet à l’observation des espèces animales, aux incendies ou aux tempêtes du quartier, ou bien aux élections municipales ou aux festivals de la région.

D’abord, choisissez un sujet sur lequel vous disposez de données suffisamment probantes. Suivez ensuite les quatre étapes ci-dessous. Elles vous aideront à mettre au point une carte récit tout aussi pratique qu’esthétique.

1. Déterminez votre concept : Il existe bien des façons de partager votre histoire en créant un dynamisme entre le texte et les images. Lorsque vous avez trouvé des idées, pourquoi ne pas prendre exemple sur ce qu’ont fait les autres? Vous pouvez consulter divers exemples de cartes récits couvrant une multitude d’utilisations et de sujets dans la bibliothèque d’applications de démonstration. Ces outils vous aideront à préciser le concept de votre carte récit.

Le site web d’Esri Canada propose de nombreux exemples de cartes récits.

2. Sélectionnez un modèle : Accédez à la liste de modèles de cartes récits. Vous y trouverez un grand nombre de modèles d’applications parmi lesquels vous pourrez choisir celui qui répond le mieux à vos besoins. Non seulement tous les modèles sont faciles à utiliser, mais les applications servant à présenter l’information, comme les circuits cartographiques, les collections de points d’intérêt, les narrations approfondies, les cartes multiples et bien plus encore, en font également une expérience agréable et interactive.

Parcourez plusieurs modèles de cartes récits afin d’arrêter votre choix sur celui qui convient le mieux à votre histoire.

3. Suivez les instructions : Chaque modèle de carte récit comporte une page de tutoriel qui vous guide tout au long du processus de création. Les applications de carte récit sont hébergées sur ArcGIS Online, et sont dotées de concepteurs interactifs qui facilitent la confection de votre histoire. Vous pouvez ajouter vos données aux cartes web d’ArcGIS Online et les combiner aux données probantes publiées par Esri ainsi que par de nombreuses autres sociétés phares. Il est aussi possible de télécharger le code source de toutes les applications, puis de le configurer sur votre propre serveur web. Ainsi, les développeurs sont en mesure de personnaliser l’application libre sur mesure.

Une carte récit simple représentant les plus hauts sommets des provinces et des territoires du Canada. Remarque : cette carte en forme de globe rotatif ajoute de la nouveauté et de l’élégance à la carte récit.

4. Publiez votre création et diffusez-la : Une fois votre carte récit mise au point, vous n’avez qu’à la publier en partageant l’application sur ArcGIS Online. Autorisez le grand public à consulter votre carte récit, ou bien limitez-la simplement en accès privé. Avant de publier le produit final en accès libre, il est préférable d’inviter vos collègues de travail à en commenter la présentation, la transparence, l’exactitude et la convivialité. Beaucoup aiment promouvoir leur carte récit sur les médias sociaux, sur un site web ou même sur leur blogue.

Un exemple de la carte récit d’un projet de données spatiales portant sur la question des politiques alimentaires en Arctique, mentionnée dans un billet de blogue sur les IDS.

Les administrations municipales peuvent créer des cartes récits sur le zonage, la cueillette des ordures, les bureaux de scrutin, le développement économique et les travaux publics. Souvent, les sociétés de services publics ont besoin de cartes récits pour les coupures de courant ou les interruptions de services, actuelles et prévues. Il est important que le sujet de la carte récit soit simple et pratique, de sorte que les clients obtiennent aisément les renseignements dont ils ont besoin sur le web et que les lignes d’assistance téléphonique se libèrent. En cette période des Fêtes, lancez-vous dans la création de votre première carte récit : vous découvrirez à quel point il est facile et efficace de communiquer l’information de cette façon.

Ce billet a été écrit en anglais par Gordon Plunkett et peut être consulté ici.

Article précédent
Quel projet SIG web lancerez-vous en 2018?
Quel projet SIG web lancerez-vous en 2018?

Les plateformes SIG web et ArcGIS aident les organisations à tirer profit de la technologie SIG. Planifiez ...

Article suivant
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – novembre 2017
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – novembre 2017

Apprenez comment GeoFoundation Exchange permet la collaboration en matière de partage de données, et plus e...