Le Canada a-t-il besoin de nouvelles normes d’adressage?

December 1, 2016

L’une des principales fonctionnalités d’une application SIG Web est de trouver l’emplacement de quelque chose ou l’itinéraire d’un endroit à un autre. La plupart du temps, l’utilisateur de ce type d’application indique l’emplacement du lieu d’intérêt à l’aide d’une adresse municipale. Avec l’arrivée de nouvelles technologies de gestion des urgences, des voitures intelligentes et des systèmes novateurs de géoréférencement, devrons-nous modifier la structure d’adressage employée au Canada? Dans ce billet de blogue, Gordon Plunkett, le directeur affecté aux infrastructures de données spatiales (IDS) à Esri Canada, livre ses réflexions sur l’avenir de cette méthode communément utilisée pour définir les emplacements.

Lors du dernier événement GIS Pro tenu par l’URISA à Toronto, un certain nombre de présentations portaient sur l’utilisation de l’adressage. Vous vous demandez peut-être en quoi consiste l’adressage. La réponse varie selon les personnes interrogées. S’agit-il de votre adresse postale, votre adresse municipale ou votre adresse courriel? À mon avis, le conférencier du Bureau de recensement des États-Unis a donné la meilleure réponse : l’adressage est une approche systématique visant à simplifier la livraison.

Il y a quelques années, la province de la Saskatchewan a créé le jeu de données du registre des adresses municipales (Sask CAR). À l’heure actuelle, il comprend des renseignements précis sur les adresses et l’emplacement géographique d’habitations urbaines et rurales de la Saskatchewan. On y retrouve même certains parcs provinciaux et des réserves des Premières Nations. Le jeu de données CAR a été conçu pour renforcer la sécurité publique en facilitant la planification et la répartition des interventions d’urgence. En outre, il permet de perfectionner les évacuations et la planification, d’accroître la précision des services de livraison et de collecte ainsi que d’améliorer l’efficacité des branchements des services publics aux habitations et même la disposition des panneaux de signalisation ruraux.

Le jeu de données Sask CAR était le premier en son genre en Saskatchewan et dans la majeure partie du Canada. Auparavant, aucun point d’emplacement géographique ni aucune adresse municipale n’existaient pour les régions rurales et éloignées de la province. Environ 470 000 points d’adresse sont maintenant cartographiés, dont ceux de deux parcs provinciaux et d’une réserve des Premières Nations.

Au Canada, nous avons la chance d’appliquer une norme nationale plutôt courante en matière d’adressage. Elle est composée de trois parties : le numéro municipal (numéro de porte), le nom complet de la rue et la municipalité. L’adresse « 24, promenade Sussex, Ottawa » en est un exemple.

Postes Canada explique qu’un adressage normalisé facilite la livraison du courrier, qui est acheminé dans les délais prévus à la première tentative, en tout temps. Un adressage municipal efficace apporte son lot d’avantages sociaux et économiques dans plusieurs domaines, dont les interventions en cas d’urgence, la livraison à domicile, la localisation d’entreprises, le positionnement, les recensements, les élections, les impôts et l’établissement d’itinéraires.

Dans certains pays, l’adressage n’est pas courant et ne respecte pas une approche systématique. Par exemple, au Japon, il s’effectue par pâté de maisons, et le numéro municipal est ensuite attribué aux immeubles d’un pâté. En Australie, uniquement 11 % du territoire est désigné par une rue.

Pourquoi l’adressage est-il important pour les SIG Web?

Comme nous le savons, les gens se rappellent généralement l’emplacement des lieux grâce à leurs adresses. La plupart des personnes ont une adresse domiciliaire, et il est important que leur adresse actuelle figure sur leur permis de conduire. Nous nous souvenons de notre adresse postale, de notre adresse au travail et de plusieurs autres adresses. C’est pourquoi l’interface utilisateur de nombreuses applications web de géolocalisation doit prendre en charge les adresses municipales.

L’adresse « 24, promenade Sussex, Ottawa » est la résidence officielle du premier ministre du Canada. Même s’il s’agit d’une adresse spéciale, on peut l’entrer dans le Modèle canadien de données municipales. Ce modèle comprend une définition des entités d’adresse, comme l’adresse d’un lieu, et d’autres données nécessaires à l’administration de renseignements sur les adresses. Photo d’Alasdair McLellan.

Les SIG Web et la plupart des SIG font appel à un système de coordonnées de référence, comme la latitude et la longitude, pour enregistrer et trouver des lieux. Par exemple, lorsqu’un utilisateur entre une adresse, comme 300 Portage Avenue, Winnipeg, l’application SIG Web convertit l’adresse municipale selon le système de coordonnées de référence requis, grâce à un processus de géocodage. L’application montre ensuite l’emplacement de cette adresse précise sur la carte. Cette méthode permet à l’application SIG Web de travailler à l’interne dans l’environnement du système de coordonnées, tout en permettant à l’utilisateur de continuer à utiliser l’adresse municipale à l’extérieur du système.

Mais alors, qu’est-ce qu’une adresse municipale?

C’est ici que ça se complique. Généralement, cette adresse est celle d’un bâtiment. Mais que se passe-t-il si le bâtiment n’est pas sur une rue, ou du moins une rue portant un nom? Qu’arrive-t-il si une adresse est requise pour un élément qui n’est pas un bâtiment, par exemple un monument, un pont, une centrale électrique ou simplement un lopin de terre? Qu’arrivera-t-il en cas d’urgence si les répondants doivent se rendre sur une montagne ou près d’un lac? Comment expliquer où les secours doivent se rendre? Quoi faire concernant les futures livraisons à l’aide de drones? Voulez-vous que le drone atterrisse devant votre porte ou souhaitez-vous un autre emplacement?

Quelques nouvelles technologies, comme what3words, ont été développées afin de créer un quadrillage de trois mètres sur trois mètres sur la surface de la planète. Chaque emplacement peut être précisé grâce à trois mots, comme « assiette.mouchoir.lâchant » (ce qui donne l’Hôtel du Parlement à Québec). Toutefois, ceci requiert de trouver ou de se rappeler ces trois mots. La latitude et la longitude sont aussi une façon systématique de définir un emplacement sur Terre à l’aide de deux nombres. What3words est une façon aléatoire de définir un emplacement grâce à trois mots faciles à se remémorer. Par contre, pour les livreurs, comment des coordonnées géographiques ou un emplacement what3words leur permettent-ils de livrer un colis?

ArcGIS for Canadian Municipalities comprend une série d’applications web complètes fondées sur un modèle de données municipales canadiennes harmonisées. Ces applications utilisent les adresses municipales comme prescripteur d’emplacement fondamental pour l’utilisateur.

Il n’y a aucune façon simple, systématique ou universelle de préciser un emplacement. Pour le moment, l’adresse municipale est une méthode bien connue de détermination de l’emplacement de lieux ou de monuments qui ont de l’importance pour la plupart des gens. Quelques normes existent en ce qui concerne les adresses municipales. Au Canada, la plupart de ces nouvelles adresses sont attribuées par les administrations municipales.

Alors, l’adressage changera-t-il bientôt au Canada? Serait-ce la fin des adresses municipales?

Je ne crois pas. À brève échéance, la plus grande partie du travail portera sur l’amélioration de la qualité des adresses actuelles, au maintien des adresses existantes et à l’ajout de nouvelles adresses au besoin. Cela étant dit, il faut continuer à établir des points de repère pour des lieux n’ayant pas d’adresse municipale.

Ce billet a été écrit en anglais par Gordon Plunkett et peut être consulté ici.

Article précédent
Résumé des événements liés aux IDS – novembre 2016
Résumé des événements liés aux IDS – novembre 2016

Lisez ce résumé du mois de novembre pour obtenir un aperçu de la 54e conférence annuelle SIG-Pro de l’URISA...

Article suivant
Lectures intéressantes concernant les IDS – novembre 2016
Lectures intéressantes concernant les IDS – novembre 2016

Apprenez-en davantage sur LiDAR, l’imagerie, les cartes électorales et plus encore dans les Lectures intére...