Le web en 3D est-il prêt pour les applications grand public?

April 10, 2018

Esri continue à développer et à fournir des technologies utiles au contenu et à la visualisation web 3D. Bien qu’elle ne soit pas encore très répandue, l’utilisation de contenu 3D sur le web augmente à grande vitesse. Consultez ce blogue pour avoir un aperçu de la technologie ArcGIS qui peut être utilisée pour créer, diffuser et visualiser du contenu 3D de manière efficace et fluide sur le web.

Lors d’une récente conférence d’Esri, j’ai eu l’occasion d’assister, entre autres choses, à plusieurs présentations sur la visualisation en 3D sur le web. Non seulement ces présentations m’ont impressionné par leurs magnifiques représentations 3D, mais j’ai également été étonné de ce que j’ai appris sur l’amélioration des capacités et des performances du web en 3D. Comme vous le savez, la communauté SIG rêve de la visualisation en 3D depuis un certain temps; cependant, jusqu’à tout récemment, la performance 3D du web n’était pas adéquate. Il semble que ce ne soit plus le cas.

L’affichage de données géospatiales sur le web fait appel à une technologie, appelée scènes web en 3D, qui consiste en du contenu géospatial en 3D qui a été symbolisé. Les scènes web permettent aux utilisateurs de visualiser et d’analyser des données géographiques dans un environnement 3D intuitif et interactif. Chaque scène est composée de couches 2D et 3D, d’un fond de carte et d’une couche de surface du sol, c’est-à-dire du profil vallonné selon les données d’altitude qui peuvent être activées et désactivées.

Les utilisateurs peuvent choisir entre deux modes de visualisation des scènes (global ou local) selon les données qu’ils désirent présenter. Les utilisateurs ont recours à une scène globale lorsqu’ils souhaitent présenter leur contenu 2D et 3D sur une sphère basée sur le Web Mercator (sphère auxiliaire) ou sur le système de coordonnées mondiales GCS WGS 84. Les scènes locales sont utilisées pour présenter des données qui ont une référence spatiale dans un système de coordonnées locales projetées. Les scènes locales sont également utiles dans les situations où l’utilisateur souhaite que le terrain et les couches soient projetés sur une surface plane plutôt que sur une sphère.

Global scene Local scene

La scène globale, à gauche, présente votre contenu sur un globe en 3D. La scène locale, à droite, présente votre contenu sur une carte en 3D. Les scènes globales sont utiles pour présenter des contenus qui concernent de grandes zones géographiques, alors que les scènes locales peuvent mieux convenir à la présentation de contenus relatifs à une zone plus petite.

Ce qui est fantastique, c’est que les scènes web en 3D sont prises en charge dans plusieurs produits ArcGIS. ArcGIS Pro, par exemple, prend en charge les fonctions d’inclinaison, de déplacement et de zoom des scènes 3D qui permettent aux utilisateurs de visualiser les relations spatiales dans le contenu. Le fait de travailler en 3D permet de mettre en évidence les influences 3D comme les ondulations du terrain et l’étendue 3D d’entités comme les arbres, les bâtiments ou la géologie souterraine.

ArcGIS Earth offre une interface légère et facile à utiliser en 3D immersive pour travailler avec du contenu géospatial sur le globe. ArcGIS Earth permet aux utilisateurs d’afficher rapidement des contenus en 3D comme des paquetages de feuillets, des paquetages de couches de scènes, des couches KML et des fichiers SHP. ArcGIS Earth prend également en charge la visualisation des données matricielles locales, des services RESTful d’Esri (y compris les services d’entités, de cartes, d’images et de scènes), des fonds de carte d’Esri et du contenu du Living Atlas of the World.

Scene Viewer est une application intégrée à ArcGIS Online qui permet de créer des scènes 3D et d’interagir avec elles. Scene Viewer fonctionne avec les navigateurs web de bureau qui prennent en charge WebGL, une technologie web standard intégrée dans la plupart des navigateurs modernes pour créer des infographies 3D. Les utilisateurs peuvent également se connecter à Scene Viewer et créer des scènes 3D par eux-mêmes. Cette technologie permet aux utilisateurs d’interagir avec le contenu 3D sans logiciel supplémentaire autre qu’un navigateur compatible avec WebGL.

 

Ressources naturelles Canada a produit une couche d’entités 2D de l’étendue des inondations le long de la rivière Gatineau au Québec (mai 2017). Cette même couche d’entités des inondations est présentée comme une scène 3D dans Scene Viewer, à gauche, et dans ArcGIS Earth, à droite.

Une autre des fonctions intéressantes permettant d’élargir la portée des scènes 3D est la possibilité de les incorporer dans des cartes récits. L’utilisateur peut visualiser des cartes récits en 3D grâce à Scene Viewer dans un navigateur web compatible avec la technologie WebGL, mais pas encore sur un appareil mobile.

Les scènes cartographiques en 3D sont très utiles pour transmettre des concepts tant simples que complexes. Aujourd’hui, il est possible de visualiser du contenu en 3D dans votre navigateur moderne sans module d’extension ni logiciel supplémentaire. La création de contenu 3D devient de plus en plus facile et la publication de cartes et d’applications en 3D devient de plus en plus simple.

Commencerez-vous votre prochain projet en créant des cartes web en 3D? Partagez vos commentaires ci-dessous.

Ce billet a été écrit en anglais par Gordon Plunkett et peut être consulté ici.

Article précédent
Lectures intéressantes sur les IDS – avril 2018
Lectures intéressantes sur les IDS – avril 2018

Découvrez les dernières nouvelles en matière de gestion des urgences, de données ouvertes, d’imagerie spect...

Article suivant
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – mars 2018
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – mars 2018

Les technologies numériques, les tendances géospatiales, le Sommet des développeurs d’Esri 2018, les contri...