Les éléments essentiels à l’efficacité d’un portail SIG sur le Web

October 20, 2015

Partout au Canada, des organisations porteuses de progrès souhaitent fournir aux parties intéressées de plus grandes capacités d’analyse géospatiale. Pour y arriver, elles peuvent soit développer un nouveau portail SIG Web, soit moderniser leur portail existant. La pratique exemplaire consiste à continuellement améliorer un tel portail en y ajoutant du contenu, des fonctionnalités et d’autres enrichissements qui répondent aux besoins des utilisateurs. Cependant, que doit-on considérer quand vient le temps de développer ou de mettre à niveau un portail SIG Web? Comment faire de ce portail un incontournable?

À une récente conférence des utilisateurs, M. Chris North d’Esri Canada a fait une très intéressante présentation intitulée « Portails SIG Web : les pratiques exemplaires ». Sa présentation se fondait sur des travaux ayant été menés par M. Berne Szukalski d’Esri. En essence, elle décrivait huit règles simples à suivre en vue de créer des portails SIG Web robustes et utiles :

  1. Établir la vision et la gouvernance
  2. Mettre au point la page d’accueil de l’organisation
  3. Faire valoir votre marque
  4. Organiser le contenu par regroupements
  5. Intégrer du contenu utile
  6. Créer des produits informatifs utiles
  7. Affirmer l’identité et les rôles
  8. Surveiller et gérer le site Web

Cette présentation fournit de précieux conseils qui devraient être suivis quand vient le temps de développer ou d’améliorer un site Web. Elle aborde plusieurs sujets : type d’organisation soutenant l’initiative; conseil sur le prototype et les essais; utilisation des modèles ArcGIS Online; image de marque du portail; regroupement des données et des fonctions; intégration et optimisation de contenu; communication par la géographie; surveillance et gestion du site en exploitation.

Ce qui est clair, c’est qu’on ne peut se contenter de rassembler quelques pages Web pour rendre un site utile et populaire. La conception, le contenu et la fluidité du tout doivent être soigneusement étudiés, l’objectif étant d’instituer une expérience utilisateur à la fois plaisante et profitable. Pour certaines organisations, cartes et SIG constituent une nouvelle donne. Il est vital de s’assurer qu’un utilisateur recourant à un site Web puisse facilement s’y retrouver et en tirer profit, sans que l’expérience utilisateur devienne toutefois trop mécanique et répétitive (en effet, les visiteurs plus savants et habitués pourraient s’irriter d’une telle expérience et aller voir ailleurs). Tous ces points à considérer appellent une réflexion approfondie sur l’apparence et la fonctionnalité de l’interface utilisateur, y compris en ce qui concerne le nombre de clics requis pour obtenir du contenu utile.

ArcGIS Online est une ressource extraordinaire à exploiter quand on veut créer un portail SIG Web. Cet outil fournit les éléments de base essentiels au développement d’applications de cartographie Web. Il permet aux concepteurs de sites Web d’intégrer des capacités « empaquetées et prêtes à l’emploi » ou de parfaire leurs propres applications. En outre, il propose un grand nombre de modèles aux concepteurs. Ces derniers peuvent non seulement choisir l’apparence de leurs portails, mais également sélectionner des fonctions et des outils adaptés aux besoins de communautés particulières, par exemple : les gouvernements locaux, provinciaux ou fédéraux, l’armée, les parcs, les services publics, ou encore les services d’urgence, de renseignement ou de télécommunications. Vous trouverez ces modèles à solutions.arcgis.com.

Voici quelques-uns des regroupements de modèles de SIG Web. Il est facile de les appliquer pour créer, exploiter et gérer des portails réellement utiles au moyen d’ArcGIS Online.

En conclusion, si vous prévoyez de développer un portail SIG Web ou d’améliorer votre portail actuel, les choix que vous ferez en matière de technologie seront importants. Toutefois, il ne faut pas oublier l’égale importance d’aspects non techniques qui contribuent à faire d’un portail le meilleur qui existe. En suivant quelques règles simples et en adoptant les pratiques exemplaires, les concepteurs, les développeurs, les utilisateurs et les gestionnaires de SIG Web peuvent créer et entretenir des portails SIG Web de classe mondiale.

Article précédent
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – octobre 2015
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – octobre 2015

Maintenant que la mise sur pied de GeoAlliance Canada est une réussite, quel est le prochain objectif de l’...

Article suivant
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – septembre 2015
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – septembre 2015

Quels nouveaux outils facilitent l’accès aux données de la Colombie-Britannique?