Les SIG Web réduisent-ils le besoin en spécialistes des SIG?

December 16, 2015

Le nombre de nouveaux outils et techniques conçus pour augmenter l’utilisation des SIG sur le Web est tout simplement spectaculaire. La Carte communautaire du Canada, Collector for ArcGIS et ArcGIS Pro ne sont que quelques exemples de technologies constamment enrichies de sorte à redoubler l’utilité des SIG Web. Les améliorations se succèdent à un tel rythme que certains spécialistes des SIG ont formulé la crainte suivante : « Avec Esri, le développement de la technologie des SIG Web est si simple... aurai-je toujours un emploi dans quelques années? » Laissez-moi vous rassurer : le poste de spécialiste des SIG n’est aucunement menacé. En fait, les bons emplois ne feront que se multiplier grâce aux SIG Web. Continuez votre lecture afin de découvrir pourquoi.

À la Conférence des utilisateurs d’Esri Canada, l’on a présenté à maintes reprises de nouveaux produits et des améliorations qui ont ébahi l’assistance et déclenché spontanément ses applaudissements. De toute évidence, ce qui était vu devait être très impressionnant pour entraîner une telle réaction. Les technologies SIG, et particulièrement les SIG Web, sont en plein essor.

Les appareils mobiles et Internet changent la donne. Désormais, de nombreuses applications de SIG sont si simples à utiliser que même vos parents pourraient s’en servir. C’est une excellente chose pour les utilisateurs, mais quel sera l’effet de cette explosion technologique sur les spécialistes hommes et femmes du secteur des SIG?

Les SIG évoluent depuis des dizaines d’années, et de nombreux moteurs de cette croissance proviennent du secteur de l’informatique. Vous souvenez-vous des ordinateurs centraux, des postes de travail et de l’arrivée d’Ethernet, grâce auquel les ordinateurs pouvaient partager leurs fichiers et leurs données? Puis a éclaté la révolution des ordinateurs personnels et des SIG de bureau. Enfin, nous avons assisté à l’avènement d’Internet et des appareils mobiles, qui sont maintenant beaucoup plus puissants que les ordinateurs centraux d’antan. Nul doute que les SIG sont en perpétuelle évolution, et le marché, l’industrie et les utilisateurs des SIG accueillent les applications mobiles et Web à bras ouverts.

Auparavant, les spécialistes des SIG devaient développer ou adapter les applications de SIG ainsi que les données géographiques nécessaires à leur fonctionnement. Certaines applications et données étaient si complexes qu’il fallait souvent un spécialiste des SIG pour lancer les tâches, vérifier les calculs et transmettre les résultats à l’utilisateur. L’utilisation des SIG s’est grandement simplifiée depuis leurs débuts, et de nombreuses applications sont si conviviales que les utilisateurs peuvent y recourir et vérifier eux-mêmes les résultats. C’est pourquoi le monde des applications en ligne soulève la question suivante : Quel est le rôle d’un spécialiste des SIG?

Penchons-nous sur quelques scénarios.

Comme vous le savez probablement, les SIG sont autant de systèmes conçus pour enregistrer, stocker, manipuler, analyser, gérer et présenter toutes sortes de données spatiales. Ce sont les spécialistes des SIG qui développent ces capacités, et non les utilisateurs. Bien qu’il y ait des centaines, voire des milliers d’utilisateurs d’applications de SIG Web, de nombreux spécialistes des SIG travaillent toujours dans l’ombre pour s’assurer que les données et les applications fonctionnent correctement.

Les spécialistes des SIG d’aujourd’hui collectent, traitent, gèrent et stockent d’immenses volumes de données spatiales. Mais ils ne travaillent pas seulement avec les renseignements dont ils ont la garde : ils exploitent également toutes les ressources d’information qu’offre Internet. Quelqu’un doit bien trouver ces données, s’assurer qu’elles peuvent être utilisées par l’application, établir au besoin les processus d’extraction, de transformation et de chargement, ainsi que rendre les données constamment accessibles à l’application de l’utilisateur.

De nos jours, la richesse et la variété des données spatiales proposées par le Web sont stupéfiantes. Par exemple, les spécialistes des SIG ont accès à une carte topographique à l’échelle du pays grâce à la Carte communautaire du Canada d’Esri Canada, à des années de données d’images satellitaires du Landsat d’USGS et, depuis peu, à des vidéos haute définition de la Terre vue de l’espace grâce à UrtheCast. De plus, les données prises par les véhicules aériens sans pilote (UAV) et les capteurs LiDAR aériens connaissent une fulgurante popularité.

Une autre tâche dont les spécialistes des SIG s’acquittent souvent est la conception d’applications. Ce travail a grandement été facilité avec l’arrivée des modèles de cartes et des services Web d’Esri, par exemple Web AppBuilder for ArcGIS. Cependant, une application n’apparaît pas du jour au lendemain : quelqu’un doit la concevoir, la développer, la publier et la mettre à jour. C’est un travail pour les spécialistes des SIG.

Mais comment ces applications de SIG Web sont-elles utilisées? Leurs fonctions sont nombreuses. Voici quelques exemples.

Les gouvernements fédéraux et provinciaux utilisent les SIG Web dans divers domaines, comme la défense, les élections, les recensements, la sécurité publique, les ressources naturelles, les soins de santé, l’agriculture et la foresterie. Les administrations municipales exploitent notamment cette technologie pour le développement économique, la prévention des incendies, l’éducation, la gestion des installations, le transport en commun, les horaires de collecte des ordures, le signalement des nids-de-poule, les travaux publics et la planification. Les entreprises utilisent les SIG Web pour le positionnement des magasins de détail, l’examen des réclamations d’assurance et la gestion de la logistique, entre autres. Enfin, les services publics s’en servent pour avertir les gens des pannes de courant, cerner les secteurs de livraison de gaz, déterminer l’emplacement des stations cellulaires et surveiller les systèmes. La liste des utilités, déjà imposante, ne cesse de s’allonger.

Découvrez comment des organisations de tout le Canada se servent des SIG Web dans la galerie d’ArcGIS Online.

Un coup d’œil sur le marché des SIG Web d’aujourd’hui suffit pour constater que s’ajoutent continuellement d’autres applications et dֹ’autres sources de données. L’utilisation des SIG Web est en passe de devenir monnaie courante. De toute évidence, le besoin en spécialistes des SIG augmente dans ce secteur en pleine croissance.

Pour terminer, si vous pensez que les SIG Web sont un danger pour votre carrière, je vous conseille de prendre un moment pour regarder autour de vous. Après tout, en tant que spécialiste des SIG, vous n’avez qu’à mettre en valeur votre expérience et vos compétences pour saisir les occasions offertes par les SIG Web quand elles se présenteront.

Article précédent
Qu’est-ce que 2016 réserve à la communauté canadienne des SIG?
Qu’est-ce que 2016 réserve à la communauté canadienne des SIG?

C’est en janvier que les experts de l’industrie examinent habituellement les réalisations importantes de l’...

Article suivant
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – novembre 2015
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – novembre 2015

Quelles occasions d’affaires le nouveau partenariat de données en Alberta présente-t-il?