Migration des systèmes ArcGIS vers le nuage : le bon choix pour votre entreprise?

October 16, 2017

Votre entreprise dispose actuellement d’un déploiement fonctionnel d’ArcGIS pour la gestion et la prise en charge de ses diverses activités. Toutefois, comme tout bon gestionnaire, vous cherchez toujours de nouveaux moyens de réduire les coûts tout en améliorant la souplesse, l’extensibilité et la flexibilité de vos services ArcGIS. Est-il maintenant temps de songer à migrer vos systèmes ArcGIS vers le nuage?

Viendra un moment dans le développement de votre système ArcGIS où vous ferez face à un dilemme : En gardant à l’esprit notre budget, notre infrastructure, nos ressources humaines, nos données massives, notre matériel et notre recours croissant aux SIG, devons-nous mettre à niveau nos capacités SIG?

Même s’il n’y a rien de mal à accroître son budget, à embaucher davantage d’employés, à acheter du nouveau matériel ou à augmenter la bande passante disponible, ne négligez pas les autres options qui s’offrent à vous pour la mise en œuvre de solutions de SIG d’entreprise. Par exemple, vous pourriez envisager de migrer vos services SIG, en tout ou en partie, vers le nuage.

Les infrastructures infonuagiques offrent un accès généralisé aux ressources informatiques partagées, notamment les réseaux, les serveurs, les systèmes de stockages, les applications et les services sur Internet. ArcGIS Online est un bon exemple d’application SIG fonctionnant dans le nuage. Il s’avère que les logiciels de la solution ArcGIS ont été conçus pour fonctionner à merveille dans le nuage, permettant ainsi à ses utilisateurs de déployer les applications qui leur sont familières dans un environnement infonuagique moins coûteux et plus performant.

Comment savoir si la migration vers le nuage est le bon choix pour votre entreprise? Examinons la situation de plus près.

La migration des SIG vers le nuage présente de nombreux avantages : facilité d’accès, développement d’applications efficace, expérience utilisateur améliorée, puissance de traitement extensible, gigantesques magasins de données, offre de logiciels simplifiée et prise en charge améliorée des niveaux d’utilisation imprévisibles. De plus, vous ne payez que pour les ressources réellement utilisées.

Toutefois, certaines entreprises ont des doutes quant au bien-fondé d’une migration. Ils s’inquiètent des atteintes potentielles à la sécurité, à la souveraineté et au contrôle des données, des dépenses élevées, des problèmes de rendement et de la réduction du temps de disponibilité qu’une telle opération pourrait entraîner. Les nouveaux utilisateurs du nuage sont sceptiques quant à la compétence des fournisseurs de service et craignent de perdre les équipes de TI déjà en place. Plusieurs se demandent s’ils pourront en revenir à leurs anciennes méthodes si l’informatique en nuage ne fonctionne pas pour eux. Ce sont de véritables préoccupations, dont il faut tenir compte avant de s’inscrire à tout nouveau service. Toutefois, en s’informant et en effectuant quelques recherches, on peut trouver des moyens de surmonter les difficultés que pourrait soulever le déploiement de services infonuagiques au sein de votre entreprise.

Comment déterminer si votre stratégie de migration vers le nuage est efficace?

À bien des égards, la migration vers le nuage s’apparente à l’achat d’une nouvelle voiture. Il vous faut d’abord évaluer si votre voiture répond à vos besoins actuels et futurs. Si vous décidez d’investir dans une nouvelle voiture, vous devez ensuite vous pencher sur les différents types de véhicules sur le marché et sur leur coût respectif. Puis, vous devez choisir un modèle et conclure une entente avec le concessionnaire automobile. Pour terminer, vous pouvez prendre possession de votre véhicule, l’adapter à vos besoins, programmer le système de navigation, configurer vos stations de radio présélectionnées et prendre la route.

 Si l’on poursuit l’analogie, voici comment élaborer une stratégie de migration vers le nuage :

  1. Identification des besoins et des exigences : cernez les problèmes auxquels vous faites face ou auxquels vous prévoyez faire face si vous conservez votre déploiement ArcGIS actuel.
  2. Connaissance du marché : examinez les différentes options et architectures de déploiement dans le nuage qui correspondent aux besoins de vos utilisateurs, ainsi qu’aux applications et infrastructures déjà en place. Communiquez avec quelques fournisseurs de service pour vous faire une idée du marché.
  3. Achat : communiquez ensuite avec votre directeur de compte d’Esri Canada pour discuter des licences ArcGIS pour le nuage. Discutez aussi avec votre fournisseur de services infonuagiques. Lorsque vous êtes satisfait des options choisies, envoyez vos bons de commande, au besoin.
  4. Mise en œuvre et fonctionnement : une fois le logiciel et les services fournis, vous devez procéder à l’installation, à la mise à l’essai, à la formation, à la migration des applications, au chargement des données et à la mise en place des mesures de sécurité. Votre service infonuagique est maintenant prêt à être utilisé.

Esri a produit un document de présentation intitulé Architecting the ArcGIS Platform: Best Practices (Architecture de la plateforme ArcGIS : pratiques exemplaires). Ce document offre une étude approfondie des meilleurs moyens de concevoir et de mettre en place votre architecture ArcGIS pour un déploiement dans le nuage. Le document aborde notamment les sujets suivants :

  1. Stratégies de mise en œuvre des applications
  2. Gouvernance des TI
  3. Automatisation
  4. SIG distribués
  5. Intégration aux systèmes d’entreprise : modèles d’utilisation des applications
  6. Isolement de l’environnement
  7. Éléments essentiels d’une stratégie de localisation
  8. Haute disponibilité
  9. Infrastructure
  10. Équilibrage de charge
  11. Gestion des identités
  12. Ordre de priorité des projets
  13. Stratégie de publication : diffusion de contenu géospatial
  14. Stratégie SIG en temps réel
  15. Sécurité
  16. Perfectionnement de l’effectif
  17. Répartition de la charge de travail

L’infrastructure ArcGIS constitue la mise en œuvre d’une technologie fondamentale déployée sur un ensemble de composants de TI standards, qui peuvent être dans le nuage. Les composants côté serveur comprennent l’équipement matériel, les logiciels, les services et les dépôts de données qui constituent la base de la plateforme ArcGIS.

En conclusion, déployer vos applications et vos flux de travaux sur le nuage vous impose d’élaborer une stratégie efficace et de vous y tenir. Nous collaborons étroitement avec de nombreux clients qui migrent vers le nuage; il s’agit d’un processus nécessitant préparation et patience. Malgré tout, en voyant l’efficacité des systèmes infonuagiques, vous vous demanderez pourquoi vous n’avez pas agi plus tôt.

L’achat d’une nouvelle voiture peut se révéler une entreprise exigeante, que vous devrez répéter quelques années plus tard. La bonne nouvelle avec la migration vers le nuage, c’est que vous n’aurez à le faire qu’une seule fois. Et une fois votre déploiement dans le nuage effectué, les gains financiers, de performance, de stockage et de fonctionnalité réalisés feront le bonheur de vos clients et permettront à votre entreprise de favoriser l’innovation grâce à la géographie.

Ce billet a été écrit en anglais par Gordon Plunkett et peut être consulté ici.

Article précédent
Lectures intéressantes sur les IDS – octobre 2017
Lectures intéressantes sur les IDS – octobre 2017

Découvrez ce qu’il y a de nouveau et de passionnant à propos de l’Internet des objets et de l’analyse spati...

Article suivant
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – septembre 2017
Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – septembre 2017

Comment créer une stratégie moderne en matière de données? Quelles sont les mises à jour des fonds de carte...