Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales (IDS) – avril 2015

April 29, 2015

Quelles sont les conclusions du sommet des chefs de file de l’industrie géospatiale organisé à Ottawa? Quelles sont les dernières nouvelles concernant le Système interorganisationnel de connaissance de la situation (SICS)? Apprenez-en davantage sur ces sujets et découvrez les nouveautés, les produits et les événements liés aux IDS dans ce blogue du mois d’avril.

Nouvelles

Le sommet des chefs de file à Ottawa sanctionne la création de GéoAlliance Canada

Le sommet des chefs de file tenu récemment à Ottawa s’est révélé une occasion idéale pour discuter de l’évolution de la production, de la diffusion et de l’utilisation de l’information géospatiale au Canada. Les chefs de file de la communauté ont adopté GéoAlliance Canada comme nouvelle organisation-cadre nationale. Cette décision est le fruit des efforts déployés par la Table ronde de la communauté canadienne de géomatique pour mobiliser la communauté et élaborer la Stratégie pancanadienne de géomatique.

Le Système interorganisationnel de connaissance de la situation à l’étape de transition

Le Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada assurera la gestion du Système interorganisationnel de connaissance de la situation (SICS) tout en poursuivant la transition du SICS vers un nouveau modèle national de gouvernance et d’activités opérationnelles. Cette étape marque le début de la transition du SICS vers une entité opérationnelle autonome, solide et durable.

Données

Cartographie de la Terre et de son avenir grâce aux données massives

Chaque cas d’utilisation de données massives constitue une tentative de comprendre le monde qui nous entoure. Fruit d’un effort révolutionnaire visant à cartographier les écosystèmes de la Terre dans les moindres détails, cette carte du monde représentée en unités territoriales écologiques nous rapproche de cet objectif. La création de cette carte s’inscrivait dans le plan de travail du Groupe sur l’Observation de la Terre (GEO), lequel aspirait à répondre au besoin pour une carte facilement gérable représentant l’ensemble des écosystèmes du monde.

La nouvelle carte du Canada publiée par le gouvernement fédéral illustre davantage les glaces de mer de l’Arctique

À un égard au moins, la nouvelle carte du Canada du gouvernement fédéral fait pâle figure par rapport à sa précédente version, en raison de la généreuse touche de blanc qui apparaît dans le haut de la carte. Ce changement repose sur la façon dont les glaces de mer de l’Arctique sont représentées comparativement à la version 2006 de la carte.

L’indice de trafic révèle que Vancouver, Toronto et Ottawa figurent en tête de la liste des villes les plus engorgées

L’indice annuel de trafic de TomTom, qui mesure la congestion routière dans plus de 200 villes du monde, a dévoilé une hausse des niveaux de congestion partout dans le monde. Pour la première fois, l’indice a également mesuré l’incidence du trafic aux heures de pointe pendant la semaine, révélant que l’heure de pointe du soir double presque le temps de déplacement des automobilistes dans les villes les plus fréquentées du Canada.

La Maison-Blanche publie 150 jeux de données pour lutter contre le changement climatique

Afin de soutenir l’initiative sur les données climatiques du président américain, la Maison-Blanche a récemment annoncé une série de projets et de partenariats en matière de données, notamment la publication de 150 nouveaux jeux de données ouverts, et elle a obtenu l’engagement d’autres intervenants aux fins d’analyse du climat. Les nouveaux jeux de données sont tous liés à la santé, et ils figurent parmi les 560 jeux de données liés au climat accessibles sur Data.gov, le portail de données ouvertes du gouvernement américain.

Données ouvertes : offrir de la valeur n’est pas un tour de prestidigitation

Depuis 2013, les gouvernements australiens des niveaux fédéral, provincial et territorial discutent des avantages des données ouvertes et prennent des mesures pour rendre de plus en plus de données accessibles au public. La rhétorique commune : faciliter l’accès à ces données conduira à l’innovation. La solution adoptée par les gouvernements australiens consiste à offrir une infrastructure d’information géospatiale uniforme à l’échelle nationale aux fins d’utilisation dans l’industrie économique, et PSMA Australia estime qu’il est de son devoir de concrétiser ce débat sur les données ouvertes en passant de la rhétorique à la pratique.

Produits

Introduction à la communauté de l’atlas vivant

L’atlas vivant du monde (Living Atlas of the World) constitue une portion en plein essor de la plateforme ArcGIS, offrant aux utilisateurs un accès facile à une riche collection de contenu prêt à l’emploi de haute qualité publié par Esri et la communauté d’utilisateurs d’ArcGIS. Esri a élargi les types de cartes et de couches qu’elle met à la disposition des utilisateurs d’ArcGIS afin de les inciter à devenir des participants actifs dans la communauté de l’atlas vivant.

Les niveaux d’inondation en direct dans l’atlas vivant afin de surveiller les conditions des rivières

Chaque année, les inondations éclair tuent plus de personnes que les tornades, les ouragans et les éclairs combinés, alors que, par ailleurs, des sécheresses dévastent des paysages entiers. Afin de fournir aux utilisateurs les plus récents renseignements sur les conditions des rivières, Esri collabore avec des partenaires commerciaux et avec la communauté d’utilisateurs à un projet de carte sur laquelle figurent les niveaux d’inondation en temps réel. Cette carte utilise le module d’extension GeoEvent d’ArcGIS for Server pour analyser des données télémétriques des niveaux d’inondation en direct et pour mettre à jour chaque heure les valeurs sur la carte. Cette dernière contient des prévisions ainsi que des liens vers les séries temporelles historiques des niveaux d’inondation.

Des chercheurs obtiennent des images satellites gratuites d’Amazon Web Services

Un nouvel élan a récemment été donné aux activités liées au développement de nouvelles applications dans le nuage depuis qu’Amazon Web Services permet aux chercheurs de télécharger des images satellites gratuites. Ces derniers peuvent maintenant accéder à plus de 85 000 images saisies par Landsat 8, un des satellites d’une flotte que l’USGS (United States Geological Survey) et la NASA (National Aeronautics and Space Administration) ont commencé à lancer en 1972, dans le but de créer tous les 16 ans des images satellitaires de la terre de résolution moyenne.

Données d’occupation du sol de la planète BaseVue 2013 de MDA disponibles sur ArcGIS Online

L’équipe de contenu paysager d’Esri a annoncé que les données d’occupation du sol BaseVue 2013 de MDA sont maintenant disponibles dans l’atlas vivant ainsi que comme contenu supérieur dans ArcGIS Online. BaseVue 2013 est un jeu de données d’occupation et d’utilisation du sol de classe 13 qui couvre le globe, à l’exception de l’Antarctique, à une résolution de 30 m. Les données proviennent des scènes de Landsat 8 saisies entre avril 2013 et juin 2014. Landsat 8 contient deux bandes de données supplémentaires qui permettent de classifier l’occupation du sol, tout en assurant une qualité et une fiabilité supérieures des données.

Airbus Defence and Space lance un nouveau modèle altimétrique exhaustif de la Terre à sol nu

Airbus Defence and Space a officiellement lancé son modèle numérique de terrain, le MNT WorldDEM, une représentation standardisée extrêmement précise de la topographie du sol nu, couvrant n’importe quel point du globe. Ce produit vient compléter le portefeuille WorldDEM, permettant ainsi à Airbus Defence and Space de fournir des informations de surface et de terrain afin de soutenir les projets de ses clients dans le monde entier.

Ressources de formation

Les étudiants de l’Université de Vancouver Island s’attaquent aux problèmes du monde réel à l’aide des logiciels d’Esri

L’Université de Vancouver Island offre le diplôme d’études supérieures en applications SIG, à la fois en classe et en ligne. Le programme est conçu de façon à ce que les étudiants puissent approfondir leur compréhension des principes géographiques et cartographiques de base, tout en acquérant de l’expérience pratique dans l’application de ces techniques qui utilisent les logiciels SIG et de télédétection.

Introduction aux données massives

Il y a deux ans, l’équipe des données massives d’Esri a publié des outils SIG pour Hadoop, dans le cadre d’un projet en code source libre qui permet aux utilisateurs d’intégrer Hadoop (une plateforme de données massives distribuée) aux données spatiales massives, d’effectuer l’analyse spatiale distribuée et de déplacer les données entre le système de fichiers distribué d’Hadoop (HDFS) et ArcGIS for Desktop. Ce tutoriel montre aux utilisateurs les étapes de téléchargement et de démarrage d’une machine virtuelle (un environnement Hadoop autonome et portatif) ainsi que la façon d’accéder aux outils SIG pour Hadoop et d’effectuer des analyses de leurs données spatiales massives.

Le cahier d’exercices d’Esri montre aux élèves la façon de créer des cartes et des applications Web

Avec la popularité croissante des cartes et des applications Web, le besoin d’un effectif qui possède les connaissances et les compétences pour les créer se fait de plus en plus ressentir. C’est la raison pour laquelle Esri a publié « Introduction aux SIG Web » (Getting to Know Web GIS), un nouveau cahier d’exercices qui montre aux élèves la façon d’utiliser les technologies d’Esri pour créer des applications SIG Web de façon rapide et facile à l’aide de la plateforme ArcGIS. Peu, voire aucune compétence en programmation n’est requise.

Événements à venir

Assemblée paritaire 2015 de l’American Geophysical Union, de l’Union géophysique canadienne, de l’Association géologique du Canada et de l’Association minéralogique du Canada
Du 3 au 7 mai 2015
Montréal, Québec

La conférence INSPIRE et le Forum mondial géospatial
Du 25 au 29 mai 2015
Lisbonne, Portugal

Sommet canadien sur les données ouvertes
Le 25 mai 2015
Ottawa, Ontario

3e Conférence internationale sur les données ouvertes
Du 28 au 29 mai 2015
Ottawa, Ontario

36e symposium sur la télédétection
Du 8 au 11 juin 2015
St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador

Lectures intéressantes

Article précédent
Pourquoi les gouvernements devraient-ils rendre leurs données spatiales accessibles à tous?
Pourquoi les gouvernements devraient-ils rendre leurs données spatiales accessibles à tous?

La Carte communautaire du Canada constitue une carte Web multiéchelle qui couvre entièrement le pays à de p...

Article suivant
Avons-nous besoin d’un bulletin de rendement sur l’Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG)?

Récemment, la Coalition of Geospatial Organizations (coalition des organisations géospatiales) des États-Un...