Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales (IDS) – mai 2015

June 1, 2015

Quel a été l’apport de l’industrie géospatiale au PIB canadien? Quelles sont les plus récentes initiatives du gouvernement fédéral en matière de données ouvertes? Dans cette publication, vous trouverez une compilation des nouvelles, des données, des produits et des événements les plus importants à propos des IDS.

Voici un aperçu des événements liés aux infrastructures de données spatiales (IDS) qui ont lieu au Canada et ailleurs dans le monde. Dans cette publication de mai 2015, vous trouverez une compilation des nouvelles, des données, des produits et des événements les plus récents et les plus importants à propos des IDS.

Nouvelles

Une étude démontre que l’industrie géospatiale contribue pour 21 G$ au PIB canadien

Dans un rapport sommaire intitulé Analyse de la conjoncture du secteur canadien de la géomatique et étude sur la valeur, Ressources naturelles Canada dresse le profil du secteur canadien de la géomatique et présente une analyse de la contribution de ce secteur à l’économie et à la société au Canada. L’étude établit qu’en 2013, l’industrie géospatiale a généré des revenus de 2,3 milliards de dollars et contribué, en gains de productivité, pour environ 20,7 milliards de dollars au PIB canadien.

Le gouvernement fédéral annonce un financement pour mettre sur pied l’Open Data Exchange

L’honorable Tony Clement, président du Conseil du Trésor du Canada, a annoncé récemment un financement pouvant aller jusqu’à 3 millions de dollars afin de mettre sur pied l’Open Data Exchange (ODX), qui sera situé à Waterloo, en Ontario. L’ODX appuiera l’élaboration de normes de l’industrie pour les données ouvertes. Il créera un marché national favorisant la commercialisation des données ouvertes. Enfin, il soutiendra une communauté pancanadienne consacrée à l’innovation en matière de données ouvertes et qui servira d’incubateur pour la prochaine génération d’entreprises misant sur les données.

Mesures du « secteur » spatial au Canada

D’après une étude, le secteur spatial se porte très bien au Canada, fort d’environ 200 entreprises privées ainsi que d’institutions et d’établissements universitaires dont certains exercent des activités commerciales. Le secteur spatial canadien a généré des revenus de 3,3 milliards de dollars en 2012, en hausse de 4,5 % par rapport à 2011. Les applications et les services de télécommunication par satellite occupent le premier rang en matière de revenus, suivis par les activités d’observation de la Terre.

Un réseau géospatial pour l’Amérique latine et les Caraïbes

La mise au point d’une infrastructure de données spatiales (IDS) régionale aide les pays d’Amérique latine et des Caraïbes à relever des défis comme la croissance de la population, la dégradation de l’environnement, les changements climatiques et les pertes de la biodiversité. En général, les données spatiales requises pour intervenir face à de telles menaces sont produites et gérées à l’échelle nationale. Le grand défi consiste à transcender les frontières afin de produire, de gérer et d’intégrer les données à une échelle régionale ou mondiale. Certains projets, comme GeoSUR, dépassent les frontières locales en rendant disponibles des ressources SIG ailleurs en Amérique latine et dans les Caraïbes, afin d’améliorer la prise de décisions et de protéger les ressources naturelles.

Un nouveau site web pour l’IDS européen : ArcGIS for INSPIRE

ArcGIS for INSPIRE constitue une solution SIG Web puissante et moderne qui favorise la conformité des données, des services et des métadonnées à l’IDS européen (INSPIRE). Le nouveau site web présente notamment les thèmes suivants : qu’est-ce qu’INSPIRE, comment mettre en œuvre INSPIRE rapidement et facilement, comment concevoir une solution INSPIRE complète et comment se préparer aux exigences et aux mandats futurs.

Données

Gouvernement ouvert en transition : la Table ronde de la communauté canadienne de la géomatique

Gouvernement ouvert en transition : Une étude de cas de la Table ronde de la communauté canadienne de la géomatique, rapport du Forum des politiques publiques du Canada, relate l’évolution de cette Table ronde, du lancement de la stratégie nationale de cartographie, en 2007, à celui de la Stratégie pancanadienne de géomatique, en 2014. Le rapport conclut que la Table ronde et la Stratégie pancanadienne de géomatique pourraient bien constituer le point de départ d’une nouvelle étape en matière de gouvernement ouvert, dont les avantages s’étendront largement au-delà de la communauté de la géomatique.

Qui se soucie des données ouvertes?

Une étude publiée récemment montre que les Américains ne sont pas aussi sensibles aux données ouvertes et enthousiastes à leur égard que leur gouvernement. Intitulé Americans’ Views on Open Government Data, le rapport analyse le résultat d’un sondage visant à établir le degré et les modes de participation de la population au gouvernement en ligne, leur sensibilité et leur opinion à l’égard des programmes de données ouvertes, ainsi que leurs attentes pour l’avenir. Le sondage conclut que le grand public n’est pas très sensibilisé aux données ouvertes.

Accédez en ligne à toutes les combinaisons de bandes Landsat

Vous savez peut-être qu’Esri traite l’imagerie à la volée au moyen de la technologie ArcGIS, qui verse des couches d’imagerie, dont Landsat, dans ArcGIS Online. Le moteur de rendu d’images permet aux utilisateurs de sélectionner différentes bandes à afficher parmi une panoplie de combinaisons courantes, comme NDVI, ou personnalisées. À la réception (chaque jour) de nouvelles images Landsat 8, l’administrateur d’ArcGIS Online ajoute simplement les nouvelles images au dépôt d’images Landsat; celles-ci deviennent alors instantanément accessibles dans toutes les combinaisons de bandes.

Produits

Quand faut-il utiliser la trousse SDK pour ArcGIS Pro?

La trousse de développement ArcGIS Pro SDK for .NET permet d’enrichir ArcGIS Pro ou d’en étendre l’utilité. Toutefois, avant de vous lancer dans le codage, suivez cette règle d’or : configurez d’abord, personnalisez ensuite, mais seulement si c’est nécessaire. Vous épargnerez ainsi du temps et de l’argent. Si vous utilisez un logiciel d’Esri depuis longtemps, vous disposez peut-être de code et de modules d’extension créés pour ArcMap et que vous aimeriez réutiliser dans ArcGIS Pro. Le cas échéant, plusieurs choix s’offrent à vous, selon que le processus est simple et peut être automatisé en assemblant des fonctions prêtes à l’emploi, ou qu’il est plus complexe et vous oblige à appliquer des règles de logique ou encore une interface utilisateur supplémentaire.

Des visualisations 3D dans un monde tridimensionnel

Les organisations sont submergées de données. Ainsi, il est de plus en plus important de maîtriser l’art d’intégrer les jeux de données afin d’obtenir une image précise de ce qui se passe, qu’il s’agisse de gérer un parc d’actifs comme des véhicules ou encore d’évaluer les dommages causés par une catastrophe naturelle. Heureusement, les technologies émergentes vous facilitent la vie. En décembre 2014, Esri a lancé un visualiseur de scènes 3D qui permet d’intégrer un large éventail d’informations géographiques sur sa plateforme ArcGIS. De nos jours, même les consommateurs peuvent créer des cartes et des modèles tridimensionnels à partir d’un simple navigateur web.

Cinq trucs pour tirer le maximum d’ArcGIS Online

ArcGIS Online offre aux utilisateurs tout le nécessaire pour créer des cartes et des applications web interactives à partager. Du contenu, des applications et des modèles prêts à l’emploi leur permettent d’être productifs très rapidement. Qu’il s’agisse de collaborer avec d’autres ou de prévenir les suppressions accidentelles, voici cinq trucs proposés par les pros d’Esri qui vous aideront à tirer le maximum d’ArcGIS Online.

Web AppBuilder for ArcGIS : vitrine sur les sites en ligne

Web AppBuilder suscite énormément d’enthousiasme parce qu’il permet de créer de nouvelles applications personnalisées de cartographie web dans un environnement assisté très intuitif. Les applications ainsi créées peuvent s’exécuter sur tous les appareils sans qu’il soit nécessaire de changer le code. Les développeurs peuvent même en augmenter les capacités au moyen de l’interface ArcGIS API for JavaScript.

Ressources

Une culture de l’innovation propulsée par les données

Abhi Nemani, premier chef de la gestion des données à la Ville de Los Angeles, a expliqué dans ArcNews de quelle façon les SIG rendent les données municipales plus ouvertes, améliorent la gestion municipale en la faisant reposer davantage sur les données, et favorisent la mobilisation citoyenne. M. Nemani dirige les efforts que la Ville consent afin de mieux ouvrir et exploiter les données. Les différents postes qu’il a occupés lui ont permis d’acquérir une perspective étendue et une connaissance approfondie des défis auxquels est confrontée son organisation et des technologies permettant de les relever.

Des conseils brefs et utiles dans les vidéos ArcGIS Online

Les vidéos ArcGIS Online accélèrent l’apprentissage des façons de faire dans le produit. Ainsi, vous pouvez apprendre à créer une carte, une application à partir d’une carte, ou encore une scène 3D. Vous pouvez aussi y découvrir la façon d’utiliser les capacités de la cartographie intelligente pour changer les styles de votre carte. Enfin, les administrateurs verront comment gérer les ressources de leur organisation, ou encore créer des rôles personnalisés. L’équipe d’ArcGIS Online a produit environ 30 courtes vidéos présentant différentes marches à suivre, qu’elle met à jour régulièrement.

Une vidéo sur les SIG Web

Le promoteur en chef des technologies d’Esri, Bern Szukalski, explore les tendances en matière de SIG Web durant la conférence SIG 2015 consacrée aux administrations fédérales.

Des entreprises émergentes à la Conférence des partenaires d’Esri

Le groupe des entreprises émergentes d’Esri (connu sous le nom de « programme de démarrage ») accompagne plus de 150 entreprises en démarrage. Il a pour mission d’aider ces jeunes entreprises à résoudre des problèmes importants au moyen de la technologie géospatiale. Esri offre gratuitement aux entreprises admissibles la plateforme ArcGIS afin qu’elles puissent intégrer des fonctionnalités spatiales à leurs produits. Voici le compte rendu des activités qui se sont tenues dans la « zone de démarrage », lors de la Conférence des partenaires d’Esri.

Événements à venir

36e symposium sur la télédétection
Du 8 au 11 juin 2015
St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador

Conférence internationale des utilisateurs d’Esri
Du 20 au 24 juillet 2015
San Diego, Californie

Conférence internationale sur les véhicules aériens sans pilote et la géomatique
Du 30 août au 2 septembre 2015
Toronto, Ontario

Lectures intéressantes

Article précédent
Pourquoi les métadonnées géospatiales sont-elles si importantes?

Les gouvernements du monde entier collectent des données géospatiales depuis un certain temps, et ils en so...

Article suivant
Pourquoi les gouvernements devraient-ils rendre leurs données spatiales accessibles à tous?
Pourquoi les gouvernements devraient-ils rendre leurs données spatiales accessibles à tous?

La Carte communautaire du Canada constitue une carte Web multiéchelle qui couvre entièrement le pays à de p...