Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – juillet 2015

August 7, 2015

Que signifie l’Analyse de la conjoncture du secteur canadien de la géomatique et étude sur la valeur pour la communauté géospatiale? Comment une identité claire pour le secteur de la géomatique peut-elle contribuer à la croissance économique? Découvrez les réponses à ces questions et à d’autres encore dans ce numéro de Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales (IDS).

Voici un aperçu des événements liés aux IDS qui ont lieu au Canada et ailleurs dans le monde. Dans ce billet de juillet 2015, vous trouverez une compilation des nouvelles, des données, des produits et des événements les plus récents et les plus importants à propos des IDS.

Nouvelles

Entrevue avec Prashant Shukle, directeur général du CCCOT de RNCan

Dans cette entrevue réalisée par GeoAlliance Canada, Prashant Shukle, directeur général du Centre canadien de cartographie et d’observation de la Terre (CCCOT) de Ressources naturelles Canada (RNCan), commente les résultats de l’Analyse de la conjoncture du secteur canadien de la géomatique et étude sur la valeur et parle de leurs implications pour la communauté et l’industrie géospatiales. Cette entrevue a ensuite mené à l’article suivant portant sur le lien entre l’identité du secteur de la géomatique et la croissance.

Comment une identité claire pour le secteur de la géomatique peut-elle contribuer à la croissance économique?

Les technologies de localisation évoluent à un rythme presque inimaginable, de nouveaux acteurs font leur apparition sur la scène nationale et les politiques publiques au sujet du gouvernement ouvert et des données ouvertes créent de nouvelles occasions des plus intéressantes. Ces changements ont déclenché un dialogue national sur ce que devrait être le nouveau rôle des professionnels de la géomatique et sur la façon dont les divers acteurs peuvent collaborer pour créer les conditions idéales à la croissance et à l’innovation continue.

La compréhension et la description traditionnelles de l’industrie de la géomatique ne rendent plus compte de la réalité. Cette situation se reflète dans le Rapport sommaire de l’analyse de la conjoncture du secteur canadien de la géomatique et étude sur la valeur, où l’on s’éloigne de la segmentation par discipline pour positionner les acteurs de l’industrie le long de la « chaîne de valeur de l’information géospatiale ».

L’entreprise albertaine BlackBridge Corp. rachetée par Planet Labs Inc.

BlackBridge Corp., établie à Lethbridge, en Alberta, a été rachetée par la société américaine Planet Labs pour une somme tenue secrète. Cette transaction s’inscrit dans une série d’acquisitions dans l’industrie des satellites d’observation terrestre qui visent à répondre à la demande croissante pour de l’imagerie de la Terre. Planet Labs pourra ainsi accéder à la constellation de satellites RapidEye de BlackBridge et à ses abondantes archives d’imagerie terrestre. Les satellites RapidEye sont plus grands et permettent l’observation de plus grandes zones de la Terre que les microsatellites et nanosatellites de Planet Labs (mais à une résolution inférieure).

Les décideurs utilisent de plus en plus ArcGIS Online pour comprendre et expliquer les enjeux

Dans les plus hautes sphères gouvernementales, on se sert d’ArcGIS Online pour prendre des décisions éclairées et communiquer efficacement avec le public. En plus de faire d’ArcGIS une pierre angulaire de nombreux grands projets de politiques, la Maison-Blanche utilise fréquemment les applications de cartes récits d’Esri pour expliquer avec clarté les enjeux gouvernementaux. De même, un nombre croissant de législateurs du Congrès américain utilisent des cartes Web en ligne pour parler avec leurs électeurs de questions qui touchent leur collectivité.

L’équipe des médias sociaux de la Maison-Blanche se sert des applications de cartes récits pour expliquer les questions de politiques complexes, comme la façon dont les exportations agissent sur chaque État.

Données

Les données sur l’état de la conservation des espèces et des écosystèmes de la Colombie-Britannique sont maintenant offertes

L’équipe de la gestion des connaissances du ministère de l’Environnement de la Colombie-Britannique a publié un ensemble de données aux termes de la licence de gouvernement ouvert de cette province. Ces fichiers de données tabulaires renferment des renseignements historiques sur l’état de la conservation d’environ 7 400 plantes et animaux et de plus de 600 écosystèmes de la Colombie-Britannique. Les données de l’année courante sont accessibles dans l’outil en ligne BC Species and Ecosystems Explorer.

Le catalogue de données ouvertes de l’Alberta Geological Survey est maintenant en ligne

Le catalogue de données ouvertes de l’Alberta Geological Survey (AGS) comprend un sous-ensemble de données SIG de l’organisme relatives à la géologie de la province de l’Alberta. Sur le site Web, les utilisateurs peuvent interroger les ensembles de données du site par sujet, explorer ceux qui sont en vedette ou encore examiner la liste complète des ensembles de données de l’AGS.

Deux aperçus du sommet du monde

L’équipe des fonds de carte océaniques d’Esri a annoncé la sortie de son fond de carte de l’océan Arctique comme fond de carte de production. Il utilise la projection stéréographique polaire de l’Alaska (WKID 5936) et est mis en cache à une échelle d’environ 1:451 millions à environ 1:881 k. Il couvre les latitudes nordiques du globe, de 90 à 50 degrés nord. De plus, une version de production de la carte de l’imagerie de l’Arctique a aussi été publiée.

Le fond de carte World Imagery reçoit plus d’imagerie du NAIP

Pour la deuxième fois en quatre mois, le fond de carte World Imagery a été mis à jour dans une grande partie des États-Unis. En raison de l’ajout d’imagerie plus récente, à une résolution d’un mètre, par le NAIP (programme national américain d’imagerie de l’agriculture) de la Farm Service Agency du département de l’Agriculture des États-Unis, l’imagerie du NAIP 2014 comprend aujourd’hui 25 États. L’imagerie est offerte à des échelles d’environ 1:36 k à environ 1:4 k et vient remplacer de l’imagerie vieille d’au moins 2 ans dans ces régions. L’imagerie avec une précision inférieure à un mètre provenant de DigitalGlobe et des contributeurs de la communauté est toujours accessible aux deux plus grandes échelles (environ 1:2 k et 1:1 k) en raison de leur résolution plus élevée.

Les métadonnées des normes du secteur (ISO, NAP et FGDC) sont désormais prises en charge par ArcGIS Online

Les métadonnées géospatiales sont des renseignements qui décrivent un fichier ou une couche de données spatiaux. Dans ArcGIS Online, les métadonnées d’un élément peuvent être créées, modifiées et visualisées dans la page des renseignements de l’élément en question, et ce, dans un affichage standard des métadonnées du secteur. Parmi ces renseignements, on retrouve le titre, le type, la source, l’auteur, la date de la dernière modification, les vignettes et les balises. Ils peuvent également inclure un résumé, une description, le degré de précision de l’élément et s’il est récent, les restrictions d’utilisation, les sources et ainsi de suite. Ces renseignements peuvent aider les autres utilisateurs à découvrir et à confirmer l’utilité des éléments.

Produits

PredictION : une application de création d’itinéraires et de modélisation pour les projets de transport en commun

PredictION est une application qui offre aux organismes de transport en commun un moyen unique de faire participer le public et de l’informer. Grâce aux GTFS (spécifications générales pour les flux de transports en commun), PredictION permet aux utilisateurs de prévoir les répercussions des possibles modifications au système de transport en commun et d’évaluer les différences entre les services actuels et proposés. L’application a été développée pour répondre au Défi des applications des centres d’excellence d’Esri Canada de 2015, dans lequel les participants devaient trouver une solution créative à des problèmes locaux fondée sur la technologie d’Esri.

UrtheCast : une entreprise canadienne qui filme la Terre en haute définition

London, UK from UrtheCast on Vimeo. Captured by Iris, UrtheCast's Ultra HD video camera aboard the International Space Station. © 2015 UrtheCast Corp.

UrtheCast, une entreprise de Vancouver, a rendu publiques les premières vidéos couleur de la Terre en haute définition au monde. Les vidéos ont été tournées de la Station spatiale internationale (ISS) et ont une résolution d’environ un mètre. La vidéo de Londres, ci-dessous, ainsi que les vidéos de Boston et de Barcelone présentent la vie sur Terre comme on peut la voir de l’ISS, ce qui est révélateur des divers usages de la technologie d’UrtheCast.

Entrevue avec Jack Dangermond : un nouveau type de SIG voit le jour

Les frontières entre l’imagerie, le traitement de l’image et les SIG sont toujours plus floues. Esri travaille sur plusieurs technologies qui font appel à l’infonuagique, intègrent le traitement de l’image et automatisent la majorité du travail fastidieux du passé. Le Earth Imaging Journal a mené une entrevue avec le président d’Esri, Jack Dangermond, sur les nombreux produits récents et à venir de l’entreprise. D’autres sujets ont été abordés, comme la hausse de popularité des cartes récits, un nouveau type de géojournalisme, la signification des cartes « intelligentes », la facilitation de la collecte de données sur le terrain grâce aux applications et la croissance fulgurante de l’imagerie.

Ressources

GeoNova publie la première édition du bulletin GeoPulse

GeoNova, qui encourage la mise en commun des renseignements géographiques en Nouvelle-Écosse, a lancé le premier numéro du bulletin GeoPulse. Il s’adresse aux partenaires de GeoNova et à quiconque souhaite se renseigner sur la géocommunauté du gouvernement.

Les exposés de la Conférence internationale sur les données ouvertes maintenant en ligne

La troisième Conférence internationale sur les données ouvertes, qui a eu lieu en mai 2015 à Ottawa, a connu un franc succès. Des enregistrements de webémissions, des descriptions, des exposés et une foule de billets de blogue d’invités sur les principaux thèmes de la Conférence sont maintenant en ligne. Restez à l’affût : le rapport final de la troisième Conférence internationale sur les données ouvertes sera bientôt publié.

Les actes de la conférence européenne INSPIRE sur les infrastructures de données spatiales (IDS) et du Forum mondial géospatial de 2015 sont en ligne

La conférence INSPIRE de 2015 a eu lieu parallèlement au Forum mondial géospatial en mai 2015 à Lisbonne, au Portugal. Le thème de la conférence était « Convergence : Politiques, pratiques, processus et partenariats publics-privés ». Les exposés de la conférence peuvent maintenant être téléchargés.

Événements à venir

Conférence internationale sur les véhicules aériens sans pilote et la géomatique
Du 30 août au 2 septembre
Toronto (Ontario)

Deuxième forum sur les données polaires (PDF II)
Du 27 au 29 octobre
Waterloo (Ontario)

Symposium international sur la Terre numérique (ISDE)
Du 5 au 9 octobre
Halifax (Nouvelle-Écosse)

Lectures intéressantes

Article précédent
Comment publier vos données spatiales sous forme de données ouvertes?
Comment publier vos données spatiales sous forme de données ouvertes?

Votre organisation vient tout juste de décider de rendre ses données spatiales accessibles à la communauté ...

Article suivant
Qu’est-ce que la gouvernance de l’IDS et pourquoi est-elle si souvent négligée?
Qu’est-ce que la gouvernance de l’IDS et pourquoi est-elle si souvent négligée?

Les infrastructures de données spatiales (IDS) collectives nécessitent la mise en place d’une forme quelcon...