Pleins feux sur les infrastructures de données spatiales – novembre 2015

November 26, 2015

Quelles occasions d’affaires le nouveau partenariat de données en Alberta présente-t-il? Comment rendre les sites de cartographie Web accessibles aux personnes ayant une limitation fonctionnelle? Dans le numéro de SDI Snapshot du mois, vous trouverez une collection de ce qu’il y a de plus récent et important en nouvelles, en données, en produits et en événements liés aux infrastructures de données spatiales (IDS).

Voici un survol de ce qui se passe avec les infrastructures de données spatiales (IDS) au Canada et dans le monde. Dans ce billet de novembre 2015, vous trouverez une compilation des nouvelles, des données, des produits et des événements les plus récents et les plus importants à propos des IDS.

Nouvelles

Alberta Data Parternships : les IDS envisagées selon une approche de partenariat public-privé

Une nouvelle marque et un nouvel accord à long terme avec le gouvernement de l’Alberta profitera au Spatial Data Warehouse (SDW), à AltaLIS, à la communauté géospatiale de l’Alberta et à toute la population albertaine. Fondé en 1996, SDW vise à prendre la relève des activités liées à la cartographie numérique, jusqu’à maintenant prises en charge par le gouvernement. L’organisme sans but lucratif a récemment approché des organisations du secteur de l’énergie et de la foresterie, des municipalités urbaines et rurales, ainsi que l’Alberta Energy Regulator. Ainsi, SDW s’est donné les moyens d’engager ces utilisateurs des terres à se pencher sur de nouvelles occasions uniques dans le domaine de la cartographie.

WCAG 2.0 AA : cinq grands critères qu’un développeur Web doit prendre en considération

En Amérique du Nord, beaucoup sont aux prises avec une limitation fonctionnelle influant sur leur mode de vie. L’utilisation d’Internet fait partie intégrante de notre quotidien, et les développeurs devraient mettre tout en œuvre afin de rendre le Web convivial pour tous. Pour ce faire, la W3C a établi des lignes directrices, les Web Content Accessibility Guidelines (WCAG), qui contribuent à rendre les technologies accessibles aux personnes handicapées. La courte série de billets actuellement publiée met en avant les cinq grands critères à la disposition des développeurs Web afin que les sites de cartes Web respectent les lignes directrices du WCAG.

Le SIG Web : plus d’efficience pour l’aquaculture de la Nouvelle-Écosse

Le ministère des Pêcheries et de l’Aquaculture de la Nouvelle-Écosse s’est doté de la technologie SIG Web afin de mettre en place un cadre de réglementation visant à accorder les besoins des entreprises et des communautés avec leur environnement. L’outil interactif de cartographie du ministère de l’aquaculture localise les alevinières ainsi que les sites d’aquaculture terrestre et de poissons et fruits de mer de la province détenant un permis ou un bail de pêche en attente d’approbation ou approuvés.

Énergie NB Power fait la lumière sur la cartographie

Anciennement Énergie NB, Énergie NB Power s’est affairée à actualiser ses activités pour le consommateur d’énergie d’aujourd’hui. Le service public a réaménagé son site Web à l’aide de données en temps réel adaptées aux besoins du consommateur, et a lancé une carte interactive de panne de courant. Après que la province a été la proie de deux importantes situations météorologiques (une tempête de verglas suivie d’une tempête post-tropicale), l’équipe de direction d’Énergie NB a voulu améliorer le processus de communication des pannes aux citoyens.  La cartographie s’est avérée une excellente manière de représenter l’ampleur des travaux de rétablissement du courant.

Le DPI de Parcs Canada met cartes sur table en matière de stratégie de gestion des données à long terme

En octobre, Esri Canada a décerné à Parcs Canada un prix d’excellence en SIG, à la suite de la mise en œuvre d’ArcGIS par l’organisme. La plateforme a permis à Parcs Canada d’intégrer divers autres systèmes et de créer plusieurs nouvelles applications destinées à son personnel. Sur la liste figure l’Atlas de Parcs Canada, qui fournit des fonds de carte des parcs de l’organisme, dont les échelles vont de l’ensemble du Canada à 1:36 000. Le Système national de gestion des biens immobiliers (SNGBI) permet aux 50 membres de l’équipe des Services immobiliers de Parcs Canada de lier leurs documents à des parcelles, et le système de gestion des incidents et des événements aident les gardiens des parcs nationaux à consigner et à gérer les incidents en matière d’application de la loi.

Données

Ordnance Survey Ireland (OSI) rend accessibles les données du gouvernement grâce à GeoHive

GeoHive est une nouvelle plateforme nationale qui fournit un accès Web gratuit aux données spatiales officielles de l’Irlande, qui proviennent de divers fournisseurs. Permettant aux utilisateurs d’« amalgamer » les données sur une carte, la plateforme apporte une meilleure compréhension des sujets et une prise de décision éclairée. GeoHive utilise ArcGIS Online comme système de gestion de contenu pour dresser la liste des services Web et les catégoriser. Ainsi, un service Web offert par GeoHive sert également de contenu dans ArcGIS Online.

Du nouveau contenu océanique dans l’atlas vivant du monde

Le contenu océanique d’Esri dans ArcGIS Online sert à une vaste communauté SIG. En fournissant des données à ces incroyables ressources, les contributeurs et les partenaires ont contribué à alimenter l’atlas vivant du monde. En fait, le contenu océanique est l’un des nombreux thèmes de données de l’atlas vivant du monde.  Récemment, Esri a enrichi de neuf nouveaux ajouts sa collection de couches de données cartographiques prêtes à l’emploi.

Une étude menée par des scientifiques de Colombie-Britannique met les nappes d’eau souterraines de la planète sur la carte

Une nouvelle étude réalisée en territoire canadien révèle que les sources d’eau qui ravitaillent les aquifères et les puits, dont dépendent des milliards de personnes aux quatre coins du monde, sont pour ainsi dire non renouvelables, et pourraient venir à manquer dans bien des régions. Même si de nombreuses personnes pensent que la nappe d’eau souterraine se reconstitue grâce à l’apport de la pluie et de la fonte des neiges, à la manière des lacs et des rivières, il n’en est rien. Son renouvellement est en réalité beaucoup plus lent. Tom Gleeson, hydrogéologue à l’Université de Victoria, et ses collaborateurs nous apprennent qu’en fait, seulement 6 % des nappes d’eau souterraines dans le monde sont reconstituée à l’échelle d’une vie humaine, soit en 50 ans.

Produits

Nouveautés d’ArcGIS Online

La mise à jour de novembre 2015 d’ArcGIS Online comprend des fonctions d’administration et de cartographie intelligente, des applications configurables, du contenu et plus encore. Par exemple, la cartographie intelligente est accompagnée d’outils axés sur les données qui permettent aux utilisateurs d’explorer leurs données afin d’en tirer des renseignements et de créer facilement des cartes Web attrayantes. Dès que vous ajoutez des couches d’entités, le système analyse leurs données et vous présente les styles correspondants de façon conviviale. De plus, cette mise à jour comprend de nouveaux styles cartographiques qui permettent aux utilisateurs de visualiser et d’explorer de nombreux attributs relatifs à leurs données.

Conseils pour la conception de cartes Web

L’intérêt pour la cartographie Web est de retour, ou peut-être n’a-t-il jamais vraiment disparu. L’utilisation des technologies de cartographie Web est en augmentation, et il est donc important de savoir quelles sont les meilleures méthodes de création de cartes Web. Le présent article suggère de tenir compte de certains éléments lors de la publication d’une carte ArcGIS (MXD) dans un service de cartes pouvant être utilisé à l’aide d’une application de cartographie Web telle que Portal for ArcGIS.

Événements

GéoAlliance Canada annonce un événement visant à porter un regard sur le futur de la géocommunauté au Canada

GéoAlliance Canada tiendra un événement les 15 et 16 mars 2016 à Calgary avec pour but de tracer la voie à suivre pour la communauté géomatique, géographique et géospatiale au Canada. Il est admis que les différents secteurs et groupes cloisonnés de la géocommunauté doivent collaborer s’ils veulent prospérer. Cet événement donnera l’occasion de faire le point sur la situation nationale, de définir les paramètres de notre réussite et de trouver un moyen d’atteindre nos objectifs en mettant en commun notre énergie et nos ressources, en entreprenant des projets collaboratifs et en consentant des investissements ciblés dans des initiatives clés.

Le FGDC des États-Unis considère la mise en application du Profil nord-américain de la norme ISO au Canada

Le Federal Geographic Data Committee (FGDC) organise une série de webinaires informatifs permettant de présenter et d’aborder la mise en œuvre des métadonnées ISO ainsi que les stratégies, sujets et ressources connexes. Le sujet du mois était la mise en œuvre du Profil nord-américain de la norme ISO au Canada, laquelle est exigée par les organismes fédéraux canadiens.

Semaine géospatiale 2015 de la SIPT : 11 événements en un

La France a récemment été l’hôtesse de la semaine géospatiale 2015 de la Société internationale de photogrammétrie et télédétection (SIPT) qui a réuni plus de 500 participants provenant de 52 pays. Son vaste programme était réparti sur 11 événements indépendants qui se déroulaient simultanément au cours de la semaine. Dans son intervention, le secrétaire général de la SIPT a émis l’hypothèse que de nombreux champs d’étude de la famille de la photogrammétrie, de la télédétection et des sciences spatiales produiraient des résultats très intéressants si on les combinait en un même lieu.

L’OGC et l’ASPRS collaborent à la mise en œuvre de normes géospatiales

L’Open Geospatial Consortium (OGC) et l’American Society for Photogrammetry and Remote Sensing (ASPRS) ont convenu de collaborer plus étroitement à l’application et à la promotion des normes et des pratiques exemplaires liées aux industries de l’étude des emplacements et au secteur géospatial. De tels partenariats entre des organisations clés bénéficient, par exemple, à l’avancement de la technologie des nuages de points. Ces deux organisations jouent des rôles bien établis dans le domaine florissant des technologies géospatiales et de l’emplacement et partagent une même mission : promouvoir l’interopérabilité technique de ce domaine.

La SIPT et l’UN-GGIM lancent le forum des agences cartographiques et cadastrales nationales

La Société internationale de photogrammétrie et télédétection (SIPT) et le Comité d’experts des Nations Unies sur la gestion de l’information géospatiale à l’échelle mondiale (UN-GGIM) ont annoncé le lancement de leur premier forum conjoint des agences cartographiques et cadastrales nationales. Les agences cartographiques et cadastrales nationales, dont bon nombre font partie de l’UN-GGIM, forment un groupe important au sein de la SIPT. Elles jouent un rôle crucial dans leurs pays respectifs, en fournissant des données de niveau de détail, de type et d’échelle variés qui constituent l’assise de l’infrastructure de données géospatiales moderne, laquelle est un actif essentiel au développement durable de ces pays, entre autres applications.

Événements à venir

GIM International Summit 2016
Du 10 au 12 février 2016
Amsterdam, Pays-Bas

Conférence SIG d’Esri consacrée aux administrations fédérales
Les 24 et 25 février 2016
Washington, D.C.

Séminaire de rétrospective sur les recherches appliquées dans le domaine des SIG
Les 24 et 25 février 2016
Washington, D.C.

Lectures intéressantes (en anglais)

Article précédent
Les SIG Web réduisent-ils le besoin en spécialistes des SIG?
Les SIG Web réduisent-ils le besoin en spécialistes des SIG?

Le nombre de nouveaux outils et techniques conçus pour augmenter l’utilisation des SIG sur le Web est tout ...

Article suivant
Pourquoi le partage de données géospatiales est-il si important?
Pourquoi le partage de données géospatiales est-il si important?

Vous pouvez partager vos données géospatiales pour de nombreuses raisons, par exemple pour permettre à d’au...