Kim Wallace : véritable héroïne canadienne en géographie

December 14, 2018

Voici Kim Wallace, récipiendaire de la première Médaille Louie Kamookak de la Société géographique royale du Canada (SRGC). Découvrez comment elle a contribué à améliorer l’éducation géographique dans sa province natale, l’Ontario, et dans le reste du Canada.

Kim Wallace est une enseignante, auteure et conseillère passionnée qui consacre son temps à valoriser l’éducation géographique dans les écoles canadiennes. Découvrez dans ce billet de blogue la contribution de cette héroïne en géographie.

Depuis douze ans, l’équipe d’Esri Canada consacrée à l’enseignement au primaire et au secondaire a le privilège de travailler avec Kim. Nous avons fait sa rencontre alors qu’elle était coordonnatrice des programmes de sciences humaines, d’histoire et de géographie à la commission scolaire du district de Halton à Burlington, en Ontario. Elle nous avait invités comme juges à l’occasion des olympiades régionales sur les SIG (systèmes d’information géographique) de Compétences Ontario, qu’elle aidait à organiser. Depuis 2006, Kim soutient notre travail en aidant les enseignants à intégrer les SIG dans leurs classes, car elle comprend l’importance de la technologie cartographique pour faciliter l’apprentissage de la notion d’espace.

Kim Wallace, héroïne canadienne en géographie

Curriculum de l’Ontario

De 2009 à 2013, dans le cadre de son mandat avec la commission scolaire du district de Halton, Kim a travaillé comme agente d’éducation au ministère de l’Éducation de l’Ontario, où elle était responsable du projet de révision du curriculum Études canadiennes et mondiales. Durant cette période, elle a mis en place un cadre d’apprentissage, notamment en précisant la vision des objectifs et des attentes du curriculum. En 2014, elle a travaillé comme conseillère, où son rôle était de rédiger les cours d’Études canadiennes et mondiales des 9e aux 12e années du curriculum de l’Ontario.

Notre équipe a eu l’occasion de travailler avec Kim durant son passage au ministère de l’Éducation de l’Ontario. Nous l’avons aidée dans la révision du curriculum et avons contribué à trouver des idées de ressources géographiques. Une fois le curriculum révisé, nous étions ravis de voir que les SIG faisaient partie du programme, en tant qu’outil de recherche et de cartographie.

Auteure

Kim est coauteure de trois manuels servant à enseigner la géographie partout dans la province : Canadian Geography: A Sense of Place, Physical Landscapes of the Earth et This Earth. Elle a également joué un rôle consultatif dans la rédaction du livre Teaching About Geographical Thinking. Le but de ce livre est d’aider les enseignants d’un océan à l’autre à inculquer des notions de pensée critique à leurs élèves et à les inciter à résoudre des problèmes géographiques.

En 2013, Kim a participé à l’élaboration de la Déclaration de St. John’s, qui vise à faire progresser l’éducation géographique au Canada. Cette réunion s’est déroulée à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador, dans le but de fixer comme objectif de faire de l’éducation géographique une priorité. Parmi les autres participants figuraient des éducateurs en géographie de diverses organisations partout au Canada.

Photo tirée du Canadian Geographic : Les rédacteurs de la Déclaration de St. John’s, août 2013. Kim Wallace est la cinquième personne à partir de la droite.

Chef de file en géographie au Canada

Kim est une figure de proue dans le domaine de l’éducation géographique; elle a été reconnue par des organisations canadiennes du secteur. En 2012, elle a été élue comme fellow de la Société géographique royale du Canada en raison de sa contribution exceptionnelle à l’éducation géographique en classe, dans les commissions scolaires ainsi qu’à l’échelle provinciale et nationale. Jusqu’à tout récemment, Kim était la représentante de l’Ontario de Canadian Geographic Éducation, le comité d’enseignement de la SGRC.

En qualité de membre actif de l’Association pour l’enseignement de la géographie et de l’environnement en Ontario (AEGEO), Kim a reçu le prix de distinction plus tôt cette année pour son engagement et sa contribution exceptionnelle à l’avancement, à la promotion et à l’amélioration de la qualité de l’éducation géographique dans la province ontarienne. Elle fait partie du comité de l’AEGEO depuis de nombreuses années à titre de représentante du district de Halton et de l’Association des conseillers en géographie de l’Ontario. Kim a également animé des ateliers dans le cadre de conférences de l’AEGEO portant sur des sujets comme la mise à jour des programmes d’études canadiennes et mondiales et la promotion d’une meilleure compréhension des concepts de la pensée géographique.

Plus récemment, le 1er novembre, Kim a été reconnue à l’échelle nationale en tant que lauréate de la première Médaille Louie Kamookak pour son appui à la mission éducative de la SGRC, qui vise à renforcer l’enseignement de la géographie en classe et à sensibiliser davantage le public sur l’importance de la culture géographique.

Kim acceptant sa Médaille Louie Kamookak au dîner annuel du Collège des fellows de la SGRC en novembre 2018.

Au fil des ans, Kim a travaillé dans de nombreux domaines disciplinaires, de la rédaction et de la révision des programmes d’études au soutien du perfectionnement professionnel des enseignants et à la rédaction de livres.

Nous vous remercions, Kim, de votre engagement à faire de l’éducation géographique une priorité au sein du pays, et d’être une si agréable collaboratrice! Nous sommes impatients de poursuivre notre aventure ensemble afin d’assurer la pérennité de la discipline géographique.

Nous vous encourageons à partager vos anecdotes au sujet de Kim en laissant un commentaire ci-dessous : nous croyons qu’elle a établi des liens avec de nombreux éducateurs et professionnels de la communauté géographique au Canada.

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Article précédent
Les nouveautés dans ArcGIS Online : Décembre 2018
Les nouveautés dans ArcGIS Online : Décembre 2018

Découvrez les nouveautés dans ArcGIS Online, y compris les types d’utilisateurs, l’expérience utilisateur e...

Article suivant
Le GIS Day 2018 : une célébration des cartes
Le GIS Day 2018 : une célébration des cartes

Découvrez comment les ambassadeurs des SIG, les spécialistes, les enseignants et les élèves du Canada ont c...

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous