ArcGIS Pro et le clonage d’environnements Python : problèmes courants et solutions

February 24, 2020 Tom Thompson

Avec le lancement d’ArcGIS Pro 2.2, il est nécessaire de cloner l’environnement Python par défaut d’ArcGIS Pro pour y apporter des modifications, car il est accessible en lecture seule et ne peut donc être modifié. Vous pourriez éprouver des problèmes au moment de cloner l’environnement par défaut dans le gestionnaire de paquetages Python d’ArcGIS Pro. Le présent billet de blogue traite des problèmes les plus courants et suggère des solutions de contournement possibles. Explorons-les.

La plupart des problèmes liés au clonage de l’environnement Python d’ArcGIS Pro sont attribuables aux autorisations. ArcGIS Pro utilise Conda en arrière-plan. Conda consiste en un programme de gestion de paquetages Python largement utilisé et très populaire. Souvent, l’installation Conda qui est utilisée pour gérer vos environnements et vos paquetages ne dispose pas des autorisations nécessaires pour télécharger les modules du dépôt de paquetages Conda ou pour les installer dans votre profil d’utilisateur. Bien souvent, ces problèmes seront résolus si vous lancez ArcGIS Pro en tant qu’administrateur. Dans le cas contraire, poursuivez votre lecture.

Veuillez noter qu’ArcGIS Pro est offert avec sa propre installation Conda. Vous n’avez donc pas besoin de télécharger ni d’installer votre propre version de Conda ou d’Anaconda.

Si vous ne parvenez toujours pas à créer un clone dans le gestionnaire de paquetages Python d’ArcGIS Pro, ne vous inquiétez pas. Il est possible d’utiliser Conda directement au moyen de l’invite de commande Python. Pour y accéder, cliquez sur Start (démarrer) > ArcGIS > Python Command Prompt (invite de commande Python) (assurez-vous de l’exécuter en tant qu’administrateur). Pour créer un clone en utilisant Conda directement, il faut employer la commande :

conda create --clone="C:\Program Files\ArcGIS\Pro\bin\Python\envs\arcgispro-py3" -p "C:\Your\Output\Directory".

Cette commande ressemble beaucoup au processus qu’ArcGIS Pro utilise pour créer un clone à partir du gestionnaire de paquetages Python. Elle permettra bien souvent de résoudre le problème ou de nous fournir des renseignements plus détaillés sur les raisons de l’échec. Si cette solution fonctionne, assurez-vous d’activer l’environnement au moyen de la commande suivante :

conda activate "C:\Your\Output\Directory”.

Ensuite, ouvrez le gestionnaire de paquetages Python d’ArcGIS Pro et définissez-le comme votre environnement par défaut. Pour ce faire, cliquez sur Add (ajouter) et naviguez jusqu’à l’emplacement où vous avez généré ce nouveau clone. Enfin, redémarrez ArcGIS Pro. Vous voilà fin prêt! Si le clonage a échoué, poursuivez votre lecture.

Invite de commande Python illustrant un clonage manuel en cours et le téléchargement des modules

Parfois, la sécurité du réseau ou les pare-feu sont responsables de l’échec du clonage. Le dépôt de paquetages Conda peut être bloqué, et votre machine ne pourra pas y accéder. Le cas échéant, le clonage échouera également. Vous pourriez voir des messages d’erreur tels que « HTTP 000 CONNECTION FAILED ». Nous pouvons vérifier si votre machine peut accéder directement au dépôt au moyen de CURL, une bibliothèque de lignes de commande qui imite les protocoles réseau. Pour ce faire, lancez votre invite de commande Windows en recherchant « CMD ». Tapez ensuite la commande suivante :

curl -Iv https://conda.anaconda.org

Une connexion réussie se traduira par l’établissement d’une liaison entre les protocoles SSL et TLS et l’obtention d’informations de session, comme un fichier témoin. Une connexion échouée, en revanche, sera plus évidente. Un message d’erreur de type « Could not resolve host: conda.anaconda.org » (impossible de résoudre l’hôte : conda.anaconda.org) pourrait s’afficher et interrompre la tentative de connexion. S’il est impossible d’établir une connexion, vous devrez demander à ce que l’hôte https://conda.anaconda.org soit autorisé sur votre réseau. Pour ce faire, vous pourriez devoir communiquer avec votre équipe des TI ou votre service d’assistance.

Commande CURL utilisée dans l’invite de commande Windows 10 et menant à une demande réussie

Enfin, l’installation Conda d’ArcGIS Pro est accompagnée d’un fichier de configuration (nommé .condarc) grâce auquel les utilisateurs avancés peuvent exploiter des serveurs mandataires ou ajouter des paramètres de configuration supplémentaires que Conda peut utiliser. Ce fichier se trouve ici : C:\Program Files\ArcGIS\Pro\bin\Python. Les paramètres de configuration contenus dans le fichier .condarc peuvent permettre de résoudre les problèmes liés à la sécurité du réseau ou au clonage. Ils comprennent des options permettant de désactiver ou d’activer la vérification SSL, d’ajouter des serveurs mandataires, ainsi que d’ajouter des canaux personnalisés pour accéder à vos propres modules. Parfois, en dernier recours, nous pouvons mettre en œuvre certains paramètres de configuration dans ce fichier, ce qui nous permettra de créer des clones de notre environnement Conda. Souvent, il vous faudra collaborer avec votre équipe des TI ou votre service d’assistance.

Exemple d’un fichier .condarc avec des paramètres de configuration personnalisés

Il s’agit là des techniques de dépannage les plus courantes que vous pouvez utiliser pour résoudre les problèmes de clonage dans Conda et ArcGIS Pro. Si vous rencontrez toujours des problèmes après avoir appliqué certaines ou l’ensemble de ces suggestions, veuillez contacter l’équipe d’assistance technique de votre distributeur pour obtenir une aide supplémentaire. Si vous avez réussi à résoudre votre problème, joyeux codage!

Ce billet a été écrit en anglais par Tom Thompson et peut être consulté ici.

À propos de l’auteur

Tom Thompson

Tom Thompson is a Developer Support Analyst with Esri Canada’s Developer Support Team. He has a Bachelor of Science in Environmental Geoscience and Geomatics from the University of Guelph and a Graduate Certificate as a GIS Applications Specialist from Fleming College. Tom’s passion in GIS stems from his childhood spent exploring Ontario’s cottage country and his interest in technology. He hopes that his work in GIS will help to manage and care for the environment so that future generations can enjoy it as he does. In Tom’s day-to-day role, he provides support to clients who have implemented automation or customization of Esri software and applications.

Autre contenu de Tom Thompson
Article précédent
Que peut vous apporter un SIG, à part une excellente carte?
Que peut vous apporter un SIG, à part une excellente carte?

Les SIG continuent d’évoluer si rapidement qu’une personne qui connaît bien le numérique peut désormais les...

Article suivant
Série de billets de blogue sur l’intelligence artificielle géospatiale (IAG)
Série de billets de blogue sur l’intelligence artificielle géospatiale (IAG)

Cette série de billets de blogue se veut un guide pour comprendre et appliquer correctement l’IAG, la scien...