Quoi de neuf dans l’édition canadienne de Living Atlas of the World?

November 15, 2019

Nous pouvons tous utiliser une information de qualité et en tirer profit. Living Atlas of the World constitue la plus importante collection de données géographiques mondiales. Découvrez pourquoi des centaines d’organisations partout au Canada décident d’offrir des données en contribution à cet atlas mondial dynamique.

Le succès du contenu est directement lié à son accessibilité. Le contenu de Living Atlas of the World, une collection évolutive de données géographiques mondiales prêtes à l’emploi et provenant de sources officielles, fait l’objet d’un contrôle. Les données sont fiables, bien documentées et facilement accessibles pour les utilisateurs. L’atlas comprend des imageries, des fonds de carte, des données démographiques et des cartes historiques ou actuelles sur divers sujets : mode de vie, paysage, agriculture, limites et lieux, transports, observations de la Terre, systèmes urbains, océans et plus encore. Les organisations peuvent facilement combiner ces ressources avec leurs propres données pour créer des cartes, des scènes et des applications et pour effectuer des analyses. En contribuant à Living Atlas, vous contribuez au développement d’un SIG à l’usage de la planète entière.

L’image ci-dessus présente une partie du contenu canadien que l’on retrouve dans Living Atlas of the World.

Avantages de Living Atlas

Living Atlas of the World apporte une grande valeur ajoutée aux contributeurs. À titre d’exemple, il contribue à améliorer la qualité de leurs données et favorise la collaboration à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation. L’information fournie est facile à découvrir et se classe parmi les meilleurs contenus disponibles pour le Canada. Indirectement, les contributeurs ont également accès à un large public mondial.

Maintenant, vous vous demandez peut-être comment les utilisateurs tirent profit de Living Atlas? Voici quelques-uns des principaux avantages pour les utilisateurs :

  • un accès à du contenu officiel ayant fait l’objet d’un contrôle;
  • la possibilité d’intégrer du contenu prêt à l’emploi dans des cartes, des applications et des analyses;
  • une ressource centralisée accessible de plusieurs façons, y compris sur le site web de Living Atlas ou par l’intermédiaire d’ArcGIS Online, d’ArcGIS Enterprise, d’ArcGIS Pro, d’Insights, de Maps for Office ou de Maps for SharePoint.

Une fois que vous faites partie de la communauté ArcGIS de Living Atlas, il y a d’autres avantages à découvrir.

Contributeurs et contenus canadiens

Les utilisateurs, les partenaires et Esri contribuent en versant leurs meilleures cartes, applications et données dans l’atlas. Ressources naturelles Canada publie par exemple des polygones d’étendue des inondations reposant sur des données satellitaires, tant pour les inondations passées que pour celles de l’année en cours, partout au Canada. Agriculture et Agroalimentaire Canada est le plus important contributeur du gouvernement fédéral avec 30 ressources dans Living Atlas, y compris le plus récent inventaire des cultures. Tous les quatre ans, Statistique Canada produit un recensement de l’agriculture, dans lequel des centaines de variables sur le type d’exploitation, les cultures et le bétail sont disponibles. La carte interactive des pipelines de l’Office national de l’énergie indique l’emplacement des pipelines sous son autorité et des incidents signalés. Le Centre of Geographic Sciences (COGS) a publié une couche d’entités mise à jour chaque minute pour indiquer l’emplacement de la Station spatiale internationale (SSI).

Les provinces et les territoires versent également du contenu sous forme de cartes web, d’applications et de données dans Living Atlas, ce qui contribue à rendre de l’information officielle facilement accessible aux utilisateurs. Voici quelques bons exemples de telles ressources : Alberta Earthquakes (tremblements de terre en Alberta) décrit les événements sismiques survenus en Alberta de septembre 2006 à aujourd’hui; EMBC: EmergencyMapBC (cartes des urgences en Colombie-Britannique) affiche de l’information sur les alertes d’évacuation, les feux de forêt, les veilles d’inondation et autres avertissements; NWT Protected/Conservation Areas (service de données sur les aires protégées et les aires de conservation des Territoires du Nord-Ouest) présente les aires de conservation existantes et proposées; State of Ontario’s Watersheds (état des bassins versants de l’Ontario) est une carte récit de Conservation Ontario sur les plans des bassins versants destinée à soutenir une gestion efficace de ces ressources en Ontario. En outre, la ressource Carte interactive du Réseau Zec - Public (les zones d’exploitation contrôlée du Québec) pour la chasse, la pêche et les activités de plein air met en valeur les installations, les attractions et les activités récréatives que les résidents peuvent explorer; GeoNB Map Viewer (visionneuse de carte du Nouveau-Brunswick) comprend les couches hébergées par GeoNB les plus fréquemment utilisées, telles que les routes, l’hydrographie, la propriété foncière, les inondations et les données sur les terres humides. Des inventaires récemment mis à jour sur le réseau hydrographique, les dunes de sable et les zones humides sont disponibles pour l’Île-du-Prince-Édouard.

Comment contribuer à Living Atlas

Vous pouvez soumettre votre contenu en vous connectant à votre compte ArcGIS Online sur le site web de Living Atlas, sous « Mes contributions ». Une fois connecté, vous pourrez proposer tout votre contenu ou trouver des conseils sur d’éventuelles améliorations pour vous aider à préparer vos métadonnées en vue de la soumission. Les éditeurs de contenu examineront vos soumissions et détermineront leur pertinence. Prenez note que si le contenu est publié dans Living Atlas, ce contenu demeurera le vôtre et continuera de figurer dans votre compte ArcGIS Online, mais vous ne recevrez pas de facture pour toute augmentation de l’utilisation. Si vous supprimez de votre compte un élément qui a été retenu, ce dernier sera également supprimé de Living Atlas.

La carte communautaire du Canada

Le fond de carte vectoriel de la carte communautaire du Canada est un fond de carte national publié tous les jours ou tous les deux jours et créé à partir de données provenant de participants au Programme de cartes communautaires et de sites de données ouverts partout au pays, y compris des contributions du gouvernement fédéral, des provinces et des municipalités, ainsi que d’organisations non gouvernementales. Votre communauté peut également fournir des données au fond de carte par l’intermédiaire du Programme de cartes communautaires.

Pour obtenir de plus amples renseignements et des conseils, n’oubliez pas de consulter la section « Nouveautés » et les billets de blogue sur le site web de Living Atlas.

Ce billet a été écrit en anglais par Brian Kazmerik et peut être consulté ici.

Article précédent
Offrez des compétences ArcGIS en 2020!
Offrez des compétences ArcGIS en 2020!

Nos nouvelles offres groupées de cours sont les cadeaux parfaits pour accélérer la réussite de votre organi...

Vidéo suivante
Partager vos données avec ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise
Partager vos données avec ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise

La plateforme ArcGIS permet de diffuser vos données en ligne à l’aide d’ArcGIS Online ou d’ArcGIS Enterpris...