L’ambassadeur des SIG Ian Manning, une inspiration pour les élèves

January 16, 2017

Les ambassadeurs des SIG consacrent gracieusement de leur temps à la promotion des systèmes d’information géographique auprès des enseignants et des élèves du primaire et du secondaire. Parmi ceux-ci, il y a Ian Manning, de Nouvelle-Écosse, étudiant à la maîtrise en sciences géomatiques à l’Université Acadia. Voyez de quelle façon Ian utilise ses travaux de recherche en géomatique et sur le terrain, dans le cadre d’un projet de conservation d’une tourbière, afin d’inculquer aux élèves l’importance de la cartographie et des SIG dans la compréhension des enjeux environnementaux locaux.

En 2016, les ambassadeurs des SIG de partout au Canada ont aidé les enseignants et les élèves du primaire et du secondaire à mieux comprendre et utiliser la cartographie. Parmi ceux-ci se trouvait Ian Manning, diplômé du Centre of Geographic Sciences (COGS) du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse.

Ian étudie actuellement à la maîtrise en sciences géomatiques à l’Université Acadia. Il est aussi associé à la recherche à l’Applied Geomatics Research Group (AGRG). Il effectue des travaux sur le terrain, utilise quotidiennement un logiciel SIG dans ses recherches et mène des essais de télédétection par drones (des aéronefs téléguidés), appliqués aux secteurs des ressources naturelles et de l’agriculture.

Ian et son chien Fern au cap Chignecto, en Nouvelle-Écosse

Ian mentionne que ce qui le satisfait le plus en recherche appliquée, c’est la chance de participer et de collaborer à des projets qui ont un impact positif sur la communauté locale et sur l’environnement. L’un de ceux-ci, le projet de remise en état de la tourbière Big Meadow, est financé par le Fonds national de conservation des milieux humides. Il consiste à restaurer un milieu humide à l’île Brier, en Nouvelle-Écosse, à améliorer l’habitat des espèces menacées et à rétablir le fonctionnement de l’écosystème ainsi que les activités récréatives traditionnelles.

Créée par Ian, cette carte récit du projet de remise en état de la tourbière met en vedette la benoîte de l’Est (plante peu connue mais qui figure parmi les plantes les plus menacées au pays) et présente l’évolution du projet à l’île Brier, en Nouvelle-Écosse.

Ian adore transmettre son expertise en cartographie et son amour de la nature à l’occasion d’exposés et d’ateliers, qu’il destine au grand public ou aux élèves du primaire et du secondaire. L’été, il a travaillé parfois bénévolement auprès d’organismes gouvernementaux, d’organisations environnementales sans but lucratif, de groupes de naturalistes et de Scouts Canada. Au cours d’activités entourant les GIS Day, il a visité l’école primaire Glooscap à Canning, en Nouvelle-Écosse, où il a parlé de son expérience avec les SIG et aidé les élèves à apprivoiser la cartographie.

En novembre dernier, Ian a tenu un atelier auprès d’élèves de 6et de 7e années de la Islands Consolidated School à Freeport, Long Island. Il les a initiés aux principes fondamentaux des SIG, avant de présenter l’histoire de la tourbière de Big Meadow. Il a aussi expliqué les activités de surveillance qui y ont cours, appuyant son exposé d’une vidéo où un drone survole la tourbière. Enfin, il a décrit l’application des technologies SIG dans ce contexte, de même que les travaux effectués sur le terrain.

Ian souligne que « les élèves ont été fantastiques; ils ont immédiatement compris le principe des SIG, et ils ont même réalisé qu’ils avaient déjà utilisé un SIG auparavant. En fait, apprendre que l’application de réalité virtuelle Pokémon Go utilise la technologie géospatiale a certainement contribué à alimenter leur intérêt envers les SIG! »

Au cours de l’atelier, les élèves ont été appelés à réaliser un exercice de cartographie interactive au moyen d’ArcGIS Online. Ils ont confectionné leurs propres cartes web de la tourbière de Big Meadow afin de mieux comprendre le projet. Dans un exercice de groupe, ils ont numérisé les zones où les benoîtes de l’Est ont été touchées par la forte présence de mouettes et de goélands, en recourant à des photographies aériennes de 1978, 1988, 2001 et 2011. Ils se sont familiarisés rapidement avec ArcGIS Online et ont créé des cartes témoignant de l’évolution de l’habitat au fil du temps.

Une enseignante de la Islands Consolidated School, madame Cossaboom, s’est dite si satisfaite du dynamisme démontré au cours de l’atelier qu’elle a demandé à Ian de revenir au printemps prochain. Pour l’occasion, Ian compte exposer les résultats de certains de ses travaux sur le terrain, expliquer comment il s’est servi d’un SIG pour classifier la végétation présente dans la tourbière et présenter le drone de recherche en action.

Ian a bien hâte de retrouver les élèves de madame Cossaboom. À son avis, « nous vivons dans un monde riche en information; nous devons apprendre à utiliser cette information et à en exploiter tout le potentiel. C’est pour cette raison que les SIG sont importants : ils nous aident à organiser et à analyser l’information, en plus d’y ajouter un contexte spatial. De cette façon, les utilisateurs des SIG prennent des décisions beaucoup mieux éclairées. En enseignant les SIG et la cartographie aux jeunes, nous leur donnons les outils pour intégrer l’information spatiale dans la prise de décision et pour diffuser cette information en la rendant intéressante et facile à comprendre. »

Nous attendons les nouvelles des travaux d’Ian à la Islands Consolidated School plus tard cette année. Souhaitons qu’il incite d’autres professionnels et étudiants en SIG à donner de leur temps dans des classes du primaire ou du secondaire.

Informez-vous à propos du programme d’ambassadeur des SIG et découvrez comment les enseignants peuvent entrer en contact avec un ambassadeur des SIG dans leur communauté.

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Article précédent
Explorez les événements qui ont fait l’actualité en 2016, dans les cartes récits d’Esri
Explorez les événements qui ont fait l’actualité en 2016, dans les cartes récits d’Esri

Les cartes récits d’Esri constituent un excellent moyen de présenter des récits multimédias. Lisez ce blogu...

Article suivant
Découvrez les nouveautés dans ArcGIS Online – décembre 2016
Découvrez les nouveautés dans ArcGIS Online – décembre 2016

Découvrez les plus récentes améliorations dans ArcGIS Online.

Vous avez une question ou un commentaire?

Contactez-nous