Ressources pour la planification de la mobilité et la gestion des opérations pendant la pandémie

October 27, 2020

La pandémie de COVID-19 a posé de nombreux défis pour le secteur du transport en commun et en a précipité d’autres qui se profilaient à l’horizon. Une constellation de facteurs, dont la nécessité de la distanciation sociale, le télétravail et le paysage mouvant de la vente au détail en magasin, ont réduit la demande en transport en commun tout au long de la pandémie, en plus de mettre à rude épreuve les ressources financières. Pourtant, le transport en commun est un service essentiel, et le gouvernement fédéral a injecté près de quatre milliards de dollars dans le secteur pour relancer les activités. Le présent billet explore quelques ressources susceptibles d’intéresser les professionnels du transport en commun qui doivent planifier et gérer les opérations pendant la pandémie.

Visualiser la géographie du transport en commun et du statut socio-économique

Comme le souligne l’Institut des planificateurs professionnels de l’Ontario, la COVID-19 a eu des répercussions plus sévères sur les personnes ayant un statut économique inférieur, en raison de plusieurs facteurs. Ces personnes vivent souvent dans des espaces densément peuplés, n’ont pas le luxe de travailler à distance et dépendent fortement des transports en commun pour se déplacer. Comprendre comment les réseaux de transport en commun interagissent avec les différentes populations d’une ville peut fournir de précieux renseignements aux planificateurs de transport et aux décideurs. Bien qu’elle ait été créée avant la pandémie, la carte récit sur le transport en commun à Toronto montre comment la technologie SIG peut servir à faire des liens entre la disponibilité du transport en commun et le statut socio-économique. Vous pouvez accéder au récit ici et le visualiser ci-dessous.

Deloitte – L’avenir de la mobilité après la COVID-19

Ce rapport de Deloitte explore des scénarios d’avenir potentiels pour le secteur du transport dans un monde post-pandémie. Il se penche sur de multiples facteurs tels que la direction des secteurs public et privé, la structure du marché, l’importance croissante des données et les tendances vers des systèmes de mobilité intégrée qui comprennent différents modes de transport. Deloitte suggère que cette dernière – la mobilité intégrée – est plus susceptible d’être efficace dans les grandes villes densément peuplées que dans les zones rurales et suburbaines moins populeuses. À ce propos, nous aimerions attirer votre attention sur la carte ArcGIS créée par l’Association canadienne du transport urbain (ACTU) ci-dessous, qui présente des études de cas sur la mobilité intégrée dans le monde entier. Accédez à la carte ci-dessous.

Études de cas sur la mobilité intégrée

Distinguer les faits de la fiction concernant la COVID-19 et le transport en commun

Cet article tiré du magazine FORUM sur la mobilité urbaine de l’ACTU clarifie les différents points de vue concernant le transport en commun qui ont émergé au cours des derniers mois. L’un d’entre eux, et non des moindres, est de dissiper l’idée que le transport en commun présente un risque élevé de transmission de la COVID-19. L’article traite également de l’importance de travailler avec les autorités de santé et de répondre aux préoccupations du public en établissant des pratiques de communication claires basées sur les principes de transparence opérationnelle. Les applications web telles qu’ArcGIS Hub et Dashboards, auxquelles vous avez accès dans votre organisation ArcGIS Online, peuvent vous aider à atteindre cet objectif.

Nous espérons que vous trouverez ces ressources utiles, alors que la société et le secteur du transport en commun s’adaptent à ces temps difficiles.

Ce billet a été écrit en anglais par Josh Triantafilou et peut être consulté ici.

Aucun article précédent

Article suivant
Pas d’arrêt pour la gestion des bordures de rue
Pas d’arrêt pour la gestion des bordures de rue

Bien qu’il s’agisse d’un défi, de nombreuses villes mettent en œuvre des initiatives visant à élargir l’uti...