Mise à jour d’ArcGIS Online en juillet : Nouveautés – partie 1

July 14, 2015

Dans sa mise à jour d’ArcGIS Online prévue pour la deuxième semaine de juillet, Esri offrira nombre d’améliorations et de nouvelles fonctionnalités, notamment les métadonnées formelles, la création de groupes pour la modification d’éléments, l’affectation en lot d’utilisateurs à des groupes et les mises en page personnalisées à partir d’ArcGIS for Server. La mise à jour comprendra également des améliorations au visualiseur de cartes, à l’administration des organisations et à l’efficacité des flux de travaux. Jetons un coup d’œil à la mise à jour et à ses avantages.

Métadonnées formelles

Les organisations pourront offrir l’accès à des métadonnées formelles associées à leur contenu. Les métadonnées formelles permettent au créateur de contenu d’exposer davantage d’information à propos d’un élément que ce que l’on retrouve sur la page de détails. Il sera aussi possible d’appliquer un style conforme à une norme de métadonnées comme ISO 19139 ou FGDC. Dans les organisations qui fournissent ces renseignements, la page des détails de chacun de leurs types d’éléments proposera un bouton Métadonnées. En cliquant sur ce bouton, le créateur de contenu aura accès à un éditeur de métadonnées intégré. Les utilisateurs consultant ces éléments (y compris ceux offerts sur des sites de données ouvertes) pourront voir et télécharger les métadonnées.

Création de groupes pour la modification d’éléments

Les administrateurs pourront créer des groupes dont les membres seront autorisés à mettre à jour les éléments partagés entre eux. De tels groupes seront utiles, par exemple, aux travailleurs d’un quart de soir ou de nuit dans un centre opérationnel. Ceux-ci auront alors la possibilité de mettre à jour les cartes des applications et des tableaux de bord. Les groupes permettront également à plusieurs personnes de modifier le même élément. Les modifications peuvent porter sur les détails d’un élément, les étiquettes, les métadonnées ou encore le contenu. Le créateur de contenu qui partage un élément dans un groupe demeure propriétaire de cet élément. Lui seul peut le partager ou le supprimer. Il autorise toutefois les autres membres du groupe à y apporter des modifications. Ainsi, un membre pourrait, par exemple, enregistrer une carte après y avoir ajouté des couches (autrement dit, après avoir modifié un élément de la carte).

Affectation en lot à des groupes

Les administrateurs pourront associer en lot de nouveaux membres à plusieurs groupes, à même le traitement de l’invitation, pour les comptes préétablis et ceux ajoutés automatiquement. De plus, ils pourront ajouter en lot des membres actuels à plusieurs groupes dans les réglages de la configuration des groupes d’une organisation.

Modèles de mise en page personnalisée

Les organisations auront la possibilité d’imprimer des cartes au moyen de leurs propres modèles, à partir d’ArcGIS for Server.

Visualiseur de cartes

  • Vous serez en mesure de lancer des recherches dans toutes les ressources disponibles ou dans une ressource sélectionnée. La recherche peut porter sur des services de géocodage configurés dans les utilitaires de l’organisation ou sur des couches de la carte.
  • Il sera possible d’ajouter les résultats de recherche sur une couche de commentaires. Si vous faites plusieurs recherches, vous aurez le choix d’ajouter tous les emplacements sur une même couche ou de créer une nouvelle couche pour chacun des résultats.
  • L’accès aux options des couches sera simplifié. Les boutons des commandes courantes (de changement de style ou d’affichage de table, par exemple) s’afficheront sous le nom de la couche, tout comme un bouton servant à afficher toutes les commandes possibles pour cette couche.
  • La méthode d’ouverture de session a été améliorée afin de vous permettre de vous connecter à partir du visualiseur.
  • Le bouton New Map permettra d’afficher la liste déroulante des cartes consultées récemment.

Analyse

  • La commande d’analyse sera plus visible, grâce à un bouton Analysis ajouté dans la partie supérieure du visualiseur. La fonction actuelle demeurera toutefois accessible dans le menu des couches.
  • Dans le flux d’analyse, il sera plus facile de découvrir et d’ajouter des couches de l’atlas vivant optimisées pour l’analyse.
  • Vous pourrez créer de façon interactive des points de départ à partir des outils Create Viewshed, Create Watershed et Trace Downstream.
  • La fonction de recherche de points chauds a été repensée et simplifiée.

Couches d’entités hébergées

  • Un nouvel ensemble de modèles pour la collecte de données permettra de créer des couches d’entités hébergées utilisables dans Collector for ArcGIS.
  • Vous serez en mesure de remplacer des entités sur les couches d’entités hébergées qui ont été publiées à partir de fichiers CSV comportant les latitudes et longitudes (en plus de celles provenant de géodatabases fichiers, de fichier SHP et de fichiers GeoJSON).

Administration d’organisations

  • Les rapports d’utilisation de contenu par les abonnés comprendront dorénavant les paysages, l’imagerie et les cartes historiques.
  • Les rapports de crédits de services pour les couches d’entités hébergées feront état de l’utilisation de ces couches et des couches de feuillets.
  • Les organisations pourront configurer des modes de déplacement personnalisés, utilisables avec les outils de calcul des itinéraires et d’analyse des transports.
  • Si elles le souhaitent, les organisations qui ont recours à la connexion par identifiants seront en mesure de configurer, sur leur page d’entreprise, l’affichage simultané des champs d’ouverture de session de leur organisation ainsi que ceux du compte ArcGIS.
  • Le processus de configuration du réglage des données ouvertes comprendra davantage d’options.

Visualiseur de scènes

  • Vous pourrez partager des scènes du visualiseur de scènes en intégrant une scène à un site Web, en l’envoyant par courriel ou en la diffusant dans les médias sociaux.
  • Vous serez en mesure de modifier l’apparence de vos polygones 2D ou 3D en les extrudant vers le haut ou vers le bas selon la valeur en mètres que vous indiquerez.
  • À la création de diapositives et à l’enregistrement de scènes, vous pourrez régler et enregistrer les paramètres d’ensoleillement. Ce réglage pourra s’effectuer à même le bouton Environment. Il vous sera également possible d’enregistrer les paramètres d’ensoleillement et d’ombrage avec la diapositive que vous créez, de façon à charger vos réglages d’environnement quand vous ouvrirez la scène de nouveau.
  • Le visualiseur de scènes pourra utiliser la navigation dans ArcGIS Pro.
  • Le menu d’ajout de couches permettra d’ajouter ou de retirer des couches de la scène de façon plus simple.
  • Vous pourrez utiliser le fond de carte OpenStreetMap dans les scènes.
  • Le visualiseur de scènes sera offert en arabe et en hébreu.

Dans la nouvelle version d’ArcGIS Online, vous pourrez partager des scènes Web (comme celle ci-dessus) du visualiseur de scènes en intégrant une scène à un site Web, en l’envoyant par courriel ou en la diffusant dans les médias sociaux.

Flux de travaux et conception

  • À partir du visualiseur de cartes, vous pourrez créer des applications Web utilisant des cartes qui n’ont pas été partagées.
  • Le bouton d’enregistrement du visualiseur de cartes s’affichera si vous travaillez sans avoir ouvert de session. Le cas échéant, vous devrez vous connecter après avoir cliqué sur ce bouton; le visualiseur vérifiera ensuite que vous disposez des privilèges de création de contenu avant de procéder à l’enregistrement.
  • Vous pourrez utiliser une galerie pour créer des couches de feuillets hébergées à partir de couches d’entités hébergées. Vous serez également en mesure de créer des couches vides d’entités hébergées.
  • La page de détails des couches d’entités comportera une nouvelle section Tables dressant la liste des tables contenues sur la couche.
  • Si vous disposez des privilèges nécessaires pour affecter des membres à un groupe, vous pourrez également en retirer.
  • L’outil My Content fonctionnera plus rapidement quand vous devez gérer une grande quantité d’éléments.
  • Le mécanisme de changement de votre mot de passe sera amélioré; la longueur des noms d’utilisateur associés aux comptes ArcGIS a été portée à 128 caractères.
  • Les langues prises en charge comprendront dorénavant le chinois traditionnel de Taïwan et celui de Hong Kong.
  • Dans la liste déroulante des langues, Chinois (Han simplifié) sera remplacé par Chinois simplifié.
  • À partir du 12 janvier 2016, Microsoft ne prendra plus en charge les anciennes versions d’Internet Explorer sur certains systèmes d’exploitation. Pour cette raison, à compter de la mise à jour de décembre 2015, aucune nouvelle correction de bogue propre à Internet Explorer 7 ou 8 ne sera apportée dans ArcGIS Online, aucun test ne sera effectué pour ces versions et les limitations ne seront pas indiquées dans le menu d’aide. Ces changements s’appliquent également aux modèles d’applications configurables et au visualiseur de cartes.

Demeurez à l’écoute! Dans le deuxième billet, nous nous pencherons sur les mises à jour associées aux applications prêtes à l’emploi offertes dans ArcGIS Online.

modèle de données, qualité de données, édition, entreprise, géocoder, géodonnées, géodatabase, géotraitement, imagerie, cartographie, mobile, SIG en ligne, logiciels libres, publication, technologie spatiale, normes, modèles, outils, SIG web, flux de travaux

Article précédent
Mise à jour d’ArcGIS Online en juillet : Nouveautés – partie 2
Mise à jour d’ArcGIS Online en juillet : Nouveautés – partie 2

Dans le premier billet de cette série, nous avons jeté un œil aux mises à jour apportées à ArcGIS Online au...

Article suivant
Rendre vos données accessibles avec ArcGIS Open Data
Rendre vos données accessibles avec ArcGIS Open Data

Cette présentation montre comment déployer et partager facilement des données ouvertes à l’aide de la plate...