Skip to main content

Révolutionner la préparation et les interventions : transformation SIG d’AIUC en gestion des urgence

Découvrez comment Assistance d’intervention d’urgence du Canada (AIUC), avec le soutien d’ArcGIS Online d’Esri Canada, transforme le paysage de la gestion des incidents liés aux marchandises dangereuses, en assurant des interventions rapides et efficaces dans tout le pays.

Introduction

Organisation centrale dans le secteur de la gestion des urgences au Canada, Assistance d’intervention d’urgence du Canada (AIUC) se spécialise dans les interventions en cas d’incidents liés aux matières dangereuses impliquant des liquides inflammables, des gaz et d’autres marchandises dangereuses. AIUC est réputée pour ses solides services d’assistance, notamment en matière de formation spécialisée, de planification de la préparation et d’intervention en cas d’urgence. Ces services s’appuient sur un réseau d’intervenants hautement formés et une logistique sophistiquée, et sont soutenus par des technologies de pointe telles qu’ArcGIS Online.

Qu’est-ce qu’AIUC?

La mission d’AIUC est de fournir, au nom de ses membres et des premiers répondants, des services de formation et d’intervention sûrs, rapides et efficaces en cas d’urgence liée aux marchandises dangereuses. Elle fournit des services d’interventions essentielles dans certaines des situations d’urgence les plus difficiles, ce qui en fait une ressource indispensable dans le domaine de la gestion des urgences liées aux marchandises dangereuses.

Photo de pompiers lors d’une formation sur le gaz de pétrole liquéfié

Photo de pompiers lors d’une formation sur le gaz de pétrole liquéfié (GPL)

Les défis de la formation des équipes d’intervention et du signalement des incidents

Avant l’intégration de la technologie SIG (système d’information géographique), AIUC s’appuyait principalement sur des moyens de communication traditionnels lors d’intervention pour les incidents liés aux marchandises dangereuses. Spencer Buckland, président d’AIUC, décrit l’ancien scénario : « Nous recevions un appel téléphonique, nous obtenions un emplacement, puis nous le communiquions à notre communauté d’intervenants d’urgence grâce à un système sur papier. » Ce processus était lent, compliqué et inefficace.

Les défis opérationnels d’AIUC étaient doubles :

  1.  Signalement d’incident : en raison des processus manuels, le signalement donnait moins de détails à propos de l’incident aux équipes d’intervention. En outre, la mobilisation des secouristes était bien moins efficace, car ceux-ci figuraient sur une liste non centralisée. Tous ces facteurs compliquaient la prise de connaissance de la situation et la collecte des données, en plus de ralentir les interventions d’urgence.
    Avant l’adoption d’ArcGIS Online, le système de signalement d’incident d’AIUC reposait en grande partie sur des processus manuels. L’équipe devait donc, lors d’incidents dangereux, recueillir les détails par téléphone, pour ensuite les saisir manuellement dans des systèmes sur papier. L’absence de partage de données en temps réel empêchait les équipes d’intervention sur le terrain d’être informées en temps utile de l’évolution de la situation. Un répertoire centralisé des ressources d’intervention est essentiel pour assurer une mobilisation plus précise et efficace des intervenants en cas d’incident impliquant des matières dangereuses. 

  2. Formation et évaluation des équipes d’intervention : à l’origine, les étapes de la formation et de l’évaluation (inscriptions, registres de présence, inspections de l’équipement, évaluations des équipes, résultats des équipes et certificats d’achèvement) se réalisaient sur papier, ce qui constituait un système lent et inefficace.

    La formation et l’évaluation des équipes d’intervention d’AIUC comprennent une combinaison d’éléments de formation théorique (en classe) et technique (sur le terrain) conçus pour préparer les intervenants aux complexités des scénarios d’urgence du monde réel. Les données collectées pour les résultats de l’évaluation de chaque équipe, les inspections obligatoires de l’équipement et les autres renseignements justificatifs étaient saisies sur papier, puis entrées manuellement dans un document électronique, ce qui doublait la charge de travail de l’évaluateur. Les tâches suivant l’événement nécessitaient également la participation du siège social, ce qui donnait lieu à un flux de travaux impliquant divers services.

Introduction d’ArcGIS Online et d’Esri Canada

En réponse à ces défis, AIUC s’est associé à Esri Canada pour mettre en place ArcGIS Online afin d’obtenir une solution infonuagique complète d’analyse et de cartographie. Ce partenariat a permis de doter AIUC d’outils sophistiqués conçus pour une collaboration et une réponse en temps réel, avec des fonctionnalités telles que les flux de données en direct, la cartographie dynamique, la visualisation des données et l’analyse spatiale. Ces fonctionnalités sont essentielles pour les organisations qui ont besoin d’un accès immédiat à des données précises et complètes en cas d’urgence.

Les solutions SIG solides et évolutives d’Esri Canada ont transformé l’approche d’AIUC en matière de gestion des urgences. En intégrant ArcGIS Online, Hub, Dashboards, Experience Builder et Survey123, AIUC peut désormais accéder rapidement à des renseignements actualisés sur les incidents, visualiser les urgences géographiquement et déployer des ressources de manière stratégique. Cela a permis d’améliorer la coordination et l’efficacité à tous les niveaux de l’organisation. Une nouvelle norme a ainsi été établie dans le secteur en ce qui concerne l’utilisation des technologies de pointe pour améliorer la sécurité publique et l’efficacité opérationnelle.

Impact transformateur de la technologie SIG sur les opérations d’AIUC

La mise en œuvre d’ArcGIS Online a entraîné un changement important dans la stratégie opérationnelle d’AIUC. « Nous avions eu des conversations au conseil d’administration qui indiquaient que nous voulions établir ce que nous appelions à l’époque un centre d’appel logistique, et c’est ce qui nous a incités à commencer à étudier la technologie », note Spencer Buckland, en soulignant la décision stratégique qui a conduit à l’adoption de la technologie SIG.

L’intégration de la technologie SIG a entraîné une transformation opérationnelle au sein d’AIUC. Le passage d’un système sur papier à un système numérique basé sur le web a été un défi, mais a finalement été bénéfique. Patrick Knight, directeur général, Sécurité et gestion des urgences à AIUC, fait part de son expérience de la transition : « La compréhension de la technologie a d’abord été difficile, mais nous avons surmonté ce défi au cours de la phase de mise en œuvre de notre processus de gestion du changement, en passant des systèmes sur papier aux systèmes électroniques ».

Améliorations quantitatives et qualitatives

L’intégration d’ArcGIS Online a considérablement amélioré les capacités d’AIUC en matière de signalements d’incidents :

  • Incidents documentés : depuis janvier 2019, le système SIG a enregistré 809 incidents (en date d’avril 2024).
  • Précision de la documentation : dans le même laps de temps, le système gère une collection croissante de 2 776 documents et photos et de 15 226 notes d’incident horodatées, tous liés à des incidents précis. Cet archivage méticuleux améliore les réponses opérationnelles en temps réel et constitue une ressource essentielle pour la formation continue et l’amélioration permanente des protocoles.

Lancé en mars 2023, le programme de formation amélioré par le SIG a considérablement rehaussé les capacités de formation d’AIUC :

  • Formations et évaluations : réalisation de 35 évaluations d’équipes et inspections d’équipements d’urgence et organisation de huit formations complètes pour les pompiers.
  • Certification des intervenants d’urgence : certification de 289 intervenants d’urgence, ce qui permet de disposer d’équipes d’intervention bien préparées dans tout le pays.
  • Efficacité de l’inscription : simplification du processus d’inscription grâce à l’utilisation innovante des codes QR, ce qui a permis d’enregistrer 526 inscriptions. Ce processus permet de s’affranchir des feuilles de présence sur papier, ce qui réduit considérablement les tâches administratives et permet de se concentrer davantage sur les activités de formation essentielles.
  • Flux de travaux automatisés : grâce à l’automatisation de divers processus, toutes les facettes d’un événement de formation (y compris les tâches administratives suivant l’événement) peuvent désormais être effectuées par un seul membre de l’équipe chargée de l’évaluation.

Le tableau de bord des incidents d’AIUC présentant des mises à jour en temps réel des renseignements sur les incidents au fur et à mesure qu’elles sont collectées.

Le tableau de bord des incidents d’AIUC permet de visualiser les mises à jour en temps réel des renseignements sur les incidents au fur et à mesure qu’elles sont collectées.

Exemples concrets et engagement communautaire

Les programmes de formation d’AIUC préparent efficacement les équipes à faire face à des situations d’urgence réelles en simulant des scénarios complexes et sous pression. Patrick Knight ajoute : « Notre formation est conçue pour refléter le monde réel, ce qui garantit que les équipes sont bien préparées à travailler sous pression. La mise en œuvre d’applications SIG dans le cadre de scénarios d’exercices permet aux participants de recevoir des rétroactions détaillées sur leurs performances et leurs stratégies d’intervention ». Cette préparation pratique permet de tisser des liens solides avec la communauté et de renforcer la confiance du public lors de situations d’urgence réelles.