Ambassadrices des SIG de février : Chelsey Cu et Andrea Zagar

February 11, 2020

Les ambassadrices des SIG de février sont Chelsey Cu et Andrea Zagar du bureau d’Esri Canada à Vancouver. Découvrez la façon dont elles ont soutenu l’utilisation des SIG dans des écoles primaires et secondaires de la Colombie-Britannique.

Les ambassadrices des SIG de ce mois-ci travaillent au bureau d’Esri Canada à Vancouver, en Colombie-Britannique. Chelsey Cu est analyste d’assistance technique et Andrea Zagar, analyste SIG associée. Employées depuis peu d’Esri Canada, elles tenaient tout de même à soutenir les enseignants du primaire et du secondaire de Vancouver.

Chelsey Cu et Andrea Zagar se sont jointes à Esri Canada depuis moins d’un an, mais elles soutiennent activement les enseignants de leur région.

J’ai rencontré Chelsey et Andrea l’automne dernier lorsqu’elles se sont inscrites comme ambassadrices des SIG. Elles désiraient toutes deux aider les enseignants, et j’étais enthousiaste à l’idée d’obtenir plus de soutien en Colombie-Britannique.

Elles m’ont présenté leur expérience et les raisons pour lesquelles elles croient que leur travail à titre d’ambassadrice des SIG est important.

Qu’avez-vous fait durant la dernière année scolaire pour soutenir les enseignants en Colombie-Britannique?

Chelsey :
Andrea et moi avons participé à la conférence des enseignants de sciences humaines de la Colombie-Britannique (British Columbia Social Studies Teacher’s Conference), où nous avons tenu un stand d’Esri Canada dans la section des fournisseurs. En plus de présenter les SIG aux enseignants, nous en avons profité pour discuter avec eux de la façon d’intégrer cette technologie à leurs classes et des avantages qu’en retireraient leurs élèves. Nous leur avons également fourni des ressources gratuites d’ArcGIS Online pour le milieu scolaire.

Parlez-nous de votre formation et de votre expérience professionnelle.

Chelsey :
J’ai découvert les SIG dans un cours de géographie à l’université. Durant mes études en géographie, j’ai suivi plus de cours intégrant les SIG et j’ai commencé à apprécier les nombreuses applications possibles de cette technologie dans le monde réel. Je savais que je voulais faire carrière en SIG. C’est pourquoi, après avoir obtenu mon baccalauréat, j’ai étudié à l’Institut de technologie de la Colombie-Britannique (BCIT) pour obtenir un diplôme d’études supérieures en système d’information géographique. Après ce programme d’un an, j’ai été embauchée en tant qu’analyste d’assistance technique par Esri Canada, où je travaille avec beaucoup d’enthousiasme.

Andrea :
Je suis analyste SIG associée à Esri Canada depuis septembre 2019. J’ai découvert les SIG à ma 10e année du secondaire lors d’un stage d’été pour le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario. L’informatique et la géographie m’intéressaient beaucoup au secondaire, mais j’ai toujours considéré la géographie comme un passe-temps et je croyais que les SIG ne servaient qu’à gérer les ressources naturelles. Ce n’est qu’après mon diplôme de premier cycle en génie logiciel que j’ai réalisé que les SIG pouvaient m’offrir le meilleur des deux mondes. Je suis alors retournée à l’école au Centre of Geographic Sciences en Nouvelle-Écosse. J’ai commencé à travailler comme analyste SIG associée à Esri Canada peu de temps après avoir terminé mon programme d’études. Cet emploi m’a permis de combiner ma passion pour les données, la technologie et la géographie, et je suis ravie de partager mes connaissances avec les autres.

Chelsey a commencé à travailler à Esri Canada en 2019, tout juste après avoir obtenu son diplôme d’études supérieures en SIG du BCIT.

Pourquoi selon vous est-il important d’intégrer les SIG dans les classes du primaire et du secondaire?

Chelsey :
Je crois que l’intégration des SIG dans les classes du primaire et du secondaire est importante, car elle permet de faire découvrir cette impressionnante technologie et ses nombreuses capacités aux élèves. Les SIG sont un outil utile pour prendre des décisions éclairées, et ce, dans tous les secteurs d’activité.

Andrea :
J’estime qu’il est important d’être ambassadeur des SIG et d’intégrer cette technologie dans les classes du primaire et du secondaire, car les SIG ont une incidence très importante dans le monde. En outre, en tant que spécialiste de l’industrie, il est essentiel pour moi de partager mes connaissances et mon expérience avec les autres. Quand je repense au secondaire, je savais que j’aimais les données et la géographie, mais je ne connaissais pas assez les SIG pour les considérer comme une carrière potentielle. La plupart des professeurs de géographie avec lesquels j’ai discuté dans le passé avaient déjà entendu parler des SIG ou avaient suivi un cours à leur sujet durant leur formation, mais peu d’entre eux savaient comment les intégrer à leurs cours. Dans un monde où nous disposons de nombreuses données spatiales et d’une technologie incroyable, je crois qu’il est crucial de montrer aux enseignants et aux élèves comment les SIG sont utilisés dans divers secteurs d’activité et pourquoi ils sont si importants dans notre vie quotidienne.

Andrea : « J’ai à la fois constaté et expérimenté le pouvoir du mentorat dans les carrières en STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) et je crois qu’il est tout aussi important d’avoir de tels modèles et personnes-ressources dans l’industrie des SIG. Cette technologie est si passionnante et évolue si rapidement. Pour moi, il s’agit d’une carrière enrichissante qui mérite d’être présentée aux autres. »

Quels sont vos projets à venir pour soutenir les enseignants?

Chelsey :
Ce mois-ci, Andrea et moi allons participer à l’événement engAGe, qui vise à présenter aux élèves du secondaire des possibilités de carrière en agriculture et en alimentation. Nous montrerons comment les SIG peuvent être utilisés dans l’industrie agricole lors d’une série d’ateliers. De plus, pour le GIS Day, j’espère me rendre dans une école afin de faire participer les élèves à des activités basées sur les SIG qui les inciteront à intégrer cette technologie à divers projets.

Andrea :
J’attends avec impatience l’événement engAGe prévu ce mois-ci. J’espère tisser des liens avec des enseignants afin d’organiser des ateliers pratiques sur les SIG dans les écoles de la région de Vancouver.

Nous sommes reconnaissants du temps que Chelsey et Andrea ont consacré au soutien des enseignants en Colombie-Britannique. Si vous êtes un enseignant du primaire ou du secondaire et que vous souhaitez communiquer avec elles ou un ambassadeur des SIG de votre région, n’hésitez pas à nous écrire.

Découvrez d’autres incroyables ambassadeurs des SIG au Canada qui soutiennent les enseignants et les élèves de leur région.

En êtes-vous à vos premiers pas dans ArcGIS Online? Ouvrez gratuitement un compte ArcGIS Online et trouvez des ressources pour commencer votre exploration d’ArcGIS Online à l’adresse https://k12.esri.ca/.

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Aucun article précédent

Article suivant
Application du mois : Caribou de la forêt boréale
Application du mois : Caribou de la forêt boréale

Explorez la forêt boréale et découvrez pourquoi la population de caribous des bois diminue et ce que vous p...

Vous avez une question ou un commentaire?

Contactez-nous