Application du mois de mars : Atlas topographique du Yukon

March 1, 2017

La création d’outils pédagogiques efficaces et interactifs est un excellent moyen de favoriser l’apprentissage des étudiants. L’atlas des reliefs périglaciaires du Yukon est une ressource en ligne conçue pour les apprenants de tous les niveaux, des élèves des écoles primaires aux étudiants inscrits en dernière année du baccalauréat, ainsi que pour les professionnels, qui explique les différents reliefs périglaciaires que l’on trouve couramment au Yukon. Apprenez comment les cartes récits peuvent améliorer l’apprentissage grâce à l’application du mois de mars.

Imaginez de partir en randonnée afin de découvrir les magnifiques paysages qu’offre la nature. Au lieu de vous arrêter et de humer le parfum des roses sur votre chemin, vous serez intrigué par les rochers originaux et les autres formations géologiques qui vous entourent. Serait-ce un chaos granitique? Ou plutôt un pingo? Ne serait-il pas génial d’identifier rapidement la formation que vous regardez?

Eh bien, si vous faites une randonnée au Yukon, ou que vous étudiez simplement sa géomorphologie, vous pouvez vous servir d’une application réservée à cet effet : Pergélisol et autres formes de relief périglaciaire – Atlas topographique du Yukon (« atlas des reliefs périglaciaires du Yukon »).

Cette carte récit, fruit d’un travail d’équipe réalisé par Crystal Huscroft, géomorphologue et conférencière principale à la Thompson Rivers University, par Panya Lipovsky, géologue de surface, et par Brett Elliot, administrateur de bases de données spatiales et géologiques du gouvernement du Yukon, démontre parfaitement comment les cartes récits peuvent servir d’outil pédagogique.

« L’atlas des reliefs périglaciaires du Yukon est un atlas en ligne conçu dans le but de mieux comprendre la répartition et la formation des reliefs dans les régions froides, ainsi que les processus ayant une incidence sur ces derniers, explique Crystal. Le site web consiste en un portail en ligne qui permet de combiner des cartes fiables à du texte, à des photographies et à des références de la littérature scientifique portant sur les reliefs en régions froides au Yukon, et qui s’adresse aux étudiants en milieu universitaire, aux enseignants du primaire et du secondaire, et au grand public. »

Depuis son lancement l’an dernier, l’application a fait l’objet de plus de 2 000 consultations. Elle a incité les membres du personnel interne du gouvernement du Yukon à créer plus d’applications de cartographie web interactives afin d’améliorer l’accès à l’information pour le public.

Le processus qu’a suivi l’équipe pour développer l’application démontre bien comment planifier et créer une carte récit. Ce sont Crystal et Panya qui ont eu l’idée de créer un outil pédagogique et qui savaient quelle information il comprendrait. Lorsque Brett s’est joint au projet, les trois ont consulté la galerie de cartes récits d’Esri afin de déterminer le meilleur modèle pour leur application. Cette galerie est un excellent point de départ si vous piétinez et que vous ignorez quel modèle de carte récit utiliser. C’est également une ressource très utile où puiser votre inspiration sur un sujet qui vous intéresse. Elle vous permet de filtrer les résultats par type de modèle, de sujet ou de secteur, ou les trois à la fois, pour découvrir les cartes récits à votre disposition.

Une fois les modèles choisis, la majorité du temps consacré au projet a servi à rassembler le contenu. Pour créer une bonne carte de récit, il faut que son contenu soit pertinent; je vous encourage donc à le planifier. Lorsque le processus de planification initial est terminé, il est facile de créer l’application à l’aide des assistants conviviaux dans ArcGIS Online. Mieux encore, aucun code d’arrière-plan n’est nécessaire.

L’équipe a arrêté son choix sur le modèle Map Tour parce que chaque point y est illustré par une grande image et que l’objectif était de créer une application dédiée à la photo. En tout, l’équipe a créé douze cartes pour chaque type de milieu périglaciaire. Elle a ensuite décidé d’intégrer chaque tournée cartographique au modèle Tabbed Series afin d’afficher les différentes caractéristiques en un emplacement central.

C’est exact; plusieurs cartes récits ont été insérées dans une seule carte récit. Ce processus est aussi connu sous le nom de création de carte récit par phase.

En plus des tournées cartographiques affichant les différents reliefs, l’application comprend une carte illustrant le pergélisol par catégorie.

Vous pouvez inclure une variété de cartes récits dans une seule au moyen de leur adresse URL. Pour ce faire, la meilleure façon est d’utiliser un paramètre URL (&embed) afin de réduire l’interface utilisateur (UI) du modèle à enchâsser. Vous serez ainsi en mesure d’éviter la répétition des titres, des descriptions et d’autres éléments. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’intégration de cartes récits dans une carte récit, lisez ce blogue de Bern Szukalski, évangéliste principal de la technologie et expert en stratégie de produits à Esri.

Étant donné que l’application comprend douze cartes web différentes, les données de chaque tournée cartographique sont alimentées par une base de données centrale. Brett a développé des scripts Python afin de créer des fichiers CSV formatés spécifiquement pour être chargés dans le modèle de tournée cartographique. En simplifiant le processus grâce aux scripts Python, la mise à jour des données sera effectuée rapidement et nécessitera peu d’interventions, le cas échéant.

On prévoit également d’ajouter à l’application des types de reliefs et des fonctionnalités, notamment la possibilité pour les utilisateurs de télécharger facilement des données dont ils pourront se servir dans leurs propres applications.

L’utilisation de cartes récits se prête bien à l’enseignement et fait passer l’apprentissage des étudiants au niveau supérieur. Alors, la prochaine fois que vous voudrez fournir un support pédagogique interactif, ayez recours à une carte récit. C’est un excellent outil permettant à tous d’apprendre quelque chose de nouveau.

Ce billet a été écrit en anglais par Jasmine Sohal et peut être consulté ici.

Article précédent
À tous les jeunes étudiants en SIG : gagnez un voyage à la Conférence des utilisateurs d’Esri
À tous les jeunes étudiants en SIG : gagnez un voyage à la Conférence des utilisateurs d’Esri

Le prix Jeunes étudiants d’Esri souligne le travail que font des étudiants de partout dans le monde dans le...

Article suivant
Utilisez ArcGIS Online pour documenter le lien entre l’histoire des Noirs et la musique
Utilisez ArcGIS Online pour documenter le lien entre l’histoire des Noirs et la musique

Lisez ce blogue et découvrez comment vos élèves peuvent créer des cartes démontrant les influences africain...

Vous avez une question ou un commentaire?

Contactez-nous