L’ambassadeur des SIG du mois de juillet : Jonathan Fletcher

July 16, 2020

Jonathan Fletcher de Port Colborne, en Ontario, est l’ambassadeur des SIG du mois de juillet. Découvrez comment cet enseignant encourage des élèves du primaire et du secondaire à utiliser les SIG, autant en classe qu’à l’extérieur.

L’ambassadeur des SIG du mois de juillet est Jonathan Fletcher, un enseignant de géographie à l’école secondaire de Port Colborne, en Ontario. Depuis plus de dix ans, il utilise les SIG (systèmes d’information géographique) pour susciter l’intérêt de ses élèves. Ce billet de blogue présente le travail qu’il a accompli au cours de la dernière année pour offrir à ses élèves diverses possibilités d’apprentissage.

Les élèves de Jonathan ont la chance d’apprendre la géographie au moyen d’activités pratiques, amusantes et interactives sur ArcGIS, et ce, autant en classe qu’à l’extérieur. Ils n’étudient pas d’atlas ni de cartes papier en couleur. Ils travaillent plutôt sur des projets de cartographie de niveau professionnel qui soutiennent les organisations locales et qui sont utiles pour le grand public. L’un des projets de l’année dernière concernait notamment un centre d’éducation de la municipalité régionale de Niagara.

Cartographie du centre Adventure Campus de la commission scolaire de district de Niagara

Au printemps 2019, Jonathan et les élèves de son cours de 11e année d’initiation aux technologies spatiales ont participé à un projet visant à créer des cartes du centre Adventure Campus de la commission scolaire de district de Niagara qui seront utilisées par le personnel et les visiteurs. Ce campus fait partie du Walker Living Campus de la même commission scolaire; il s’agit d’un centre offrant aux élèves des occasions d’apprentissage uniques axées sur la nature et l’environnement.

Les données recueillies pour créer les cartes comprenaient l’emplacement d’actifs comme les sentiers, les bâtiments, les ponts, les passerelles, les escaliers et les balises de sentiers.

Cette application web indique les points de données qui ont été recueillis.

Pour collecter les données, les élèves ont utilisé ArcGIS Survey123 et l’appareil Trimble Catalyst muni d’ArcGIS Collector. Ces technologies leur ont permis de déterminer avec précision l’emplacement des actifs du parc. Après avoir recueilli les données sur place, Jonathan et ses élèves les ont nettoyées à l’aide d’ArcGIS Desktop dans le laboratoire informatique de l’école.

Collecte de données au centre Adventure Campus. Jonathan (à gauche) accompagné de deux élèves (Anandi et Aidan).
« J’ai aimé apprendre à utiliser l’équipement, et il était excitant de constater que je pouvais exploiter les données recueillies avec l’appareil Trimble Catalyst pour créer des cartes. J’ai aussi compris comment ont été collectées les données que notre classe a utilisées dans d’autres projets. Je n’avais jamais pensé à ça avant », affirme Anandi.

Voici l’une des cartes créées à l’intention du personnel et des visiteurs du centre d’éducation Adventure Campus.

Puisqu’il fait partie du petit groupe d’enseignants canadiens ne jurant que par ArcGIS Desktop, Jonathan possède les connaissances et le laboratoire nécessaires pour faire fonctionner le logiciel. La plupart des enseignants canadiens qui intègrent les SIG à leurs cours se tournent plutôt vers ArcGIS Online, qui n’a pas besoin d’être installé et qui est plus facile à utiliser.

Nettoyage de la plage Nickel

À l’automne et à l’hiver 2019-2020, les élèves du cours de 12année sur la gestion de l’environnement et des ressources de Jonathan ont participé au nettoyage de la plage Nickel de Port Colborne. Dans le cadre de ce projet, ils ont notamment cartographié l’emplacement des divers déchets ramassés. À l’aide d’un sondage créé par Jonathan, les élèves ont noté « l’emplacement de 113 déchets, tous accompagnés d’une photo ». Ce projet a d’ailleurs fait l’objet d’un article dans le journal local.

La carte web affiche les points de données représentant l’emplacement des déchets ramassés par les élèves sur la plage Nickel en novembre 2019 et en janvier 2020.

Grâce à ces expériences d’apprentissage, les élèves réalisent l’importance des SIG dans la prise de décision, l’analyse des données et l’acquisition de compétences, comme la pensée critique et spatiale. De plus, ils découvrent comment cette technologie est mise à profit dans le monde professionnel.

Épreuves SIG

Certains élèves de Jonathan ont participé à l’épreuve SIG de Compétences Ontario, un événement qui s’adresse aux élèves du secondaire et qui se déroule chaque printemps à Toronto. Les jeunes y testent leurs compétences analytiques en SIG : ils disposent de six heures pour résoudre un problème du monde réel à l’aide d’ArcGIS. Ils doivent ensuite présenter aux juges leurs conclusions sous forme d’affiche cartographique ou de carte récit.

En 2019, l’équipe de la commission scolaire de district de Niagara (dont faisaient partie Aidan Hawkins et Hannah Walker) a remporté la première place grâce à cette carte lors de l’épreuve SIG de Compétences Ontario.

L’équipe de la commission scolaire de district de Niagara a remporté l’or à cette épreuve de 2016 à 2019. Jonathan prépare ses élèves avant l’événement afin de s’assurer qu’ils sont prêts à relever le défi. Pour ce faire, il organise notamment un concours au sein de sa commission scolaire avant l’épreuve finale en mai. Les élèves ont alors la chance de perfectionner leurs connaissances d’ArcGIS, leurs aptitudes en matière de présentation et leurs compétences en création de cartes.

L’affiche cartographique créée par Hannah Walker et Aidan Hawkins lors du concours de compétences techniques de leur commission scolaire a d’ailleurs été exposée dans la bibliothèque virtuelle de cartes pendant la Conférence des utilisateurs d’Esri de 2020.

Il est important pour Jonathan d’offrir des occasions d’apprentissage variées à ses élèves. « Je veux que mes élèves apprennent la géographie de la façon la plus authentique possible. Les SIG permettent de visualiser la théorie ou les concepts, ce qui aide à expliquer ce qui se passe dans le monde. Je crée des travaux pertinents qui intègrent la technologie géospatiale ainsi que la géographie aux analyses. De nombreux élèves sont intéressés par mes cours, car ceux-ci les mettent au défi et les encouragent à utiliser les concepts et la technologie SIG », affirme Jonathan.

Jonathan a incité d’anciens élèves à étudier les SIG dans leur parcours postsecondaire. L’un d’entre eux est Aidan Hawkins, qui a remporté l’épreuve SIG de Compétences Ontario de 2017 à 2019. Le jeune homme récemment diplômé nous a fait part de son avis sur son ancien enseignant.

« J’ai eu la chance d’être guidé par M. Fletcher pour me préparer en vue de l’épreuve SIG de Compétences Ontario. J’ai gagné une médaille d’or à trois concours provinciaux, ce qui m’a permis de rencontrer beaucoup de gens et de continuer à apprendre. Je crois que sa passion et son approche d’enseignement concrète m’ont amené à choisir le domaine de la géographie à l’Université de Guelph. J’ai aussi l’intention de me spécialiser dans les SIG. L’école secondaire de Port Colborne a beaucoup de chance de pouvoir compter sur M. Fletcher, son incroyable dévouement ainsi que ses connaissances approfondies en géographie et en technologie spatiale, qu’il transmet avec enthousiasme à tous ses élèves. »

Ambassadeur des SIG et soutien à l’AEGEO

Au sein de sa commission scolaire et même au-delà, Jonathan appuie les enseignants qui souhaitent intégrer les SIG à leurs cours. Il en a aidé certains à créer des activités et des projets axés sur cette technologie. De plus, il a animé des ateliers de formation lors de journées de perfectionnement professionnel organisées par la commission scolaire.

En tant que vice-président des géotechnologies de l’Association pour l’enseignement de la géographie et de l’environnement en Ontario (AEGEO), Jonathan rassemble des ressources sur les SIG et en fait la promotion. Pour ce faire, il soutient des initiatives (comme le développement de ressources), il conçoit des leçons et il rédige des chroniques pour The Monograph, la revue de l’AEGEO. Il anime également des ateliers sur les SIG lors de conférences de formation destinées aux enseignants.

« La géographie permet d’expliquer presque la totalité des problèmes de la Terre, en plus d’être la solution pour améliorer les choses. Je ne me vois pas enseigner une autre matière. En montrant à mes élèves à utiliser les SIG, je leur permets de valider leurs connaissances et de comprendre pourquoi ils les apprennent », explique Jonathan.

Projets à venir

Au cours de la prochaine année scolaire, Jonathan prévoit créer des activités à l’aide d’ArcGIS Drone2Map, une application qui sera offerte à toutes les écoles primaires et secondaires plus tard cet été. Drone2Map permettra à ses élèves de recueillir des données avec des drones, puis de les transférer facilement dans ArcGIS Online afin de générer leurs propres données d’imagerie, cartes web et analyses.

Nous avons hâte de découvrir les activités que Jonathan aura créées avec Drone2Map à l’automne, ainsi que tous ses autres projets. Merci Jonathan pour votre travail inspirant! Si vous souhaitez communiquer avec lui, écrivez-lui directement à l’adresse Jonathan.Fletcher@dsbn.org.

Apprenez-en davantage sur les autres ambassadeurs des SIG qui font un excellent travail pour encourager les enseignants du primaire et du secondaire à utiliser les SIG.

Bonne expérience de cartographie!

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Article précédent
Mise à jour août : nouvelles ressources/prochain webinaire aux enseignants du primaire et secondaire
Mise à jour août : nouvelles ressources/prochain webinaire aux enseignants du primaire et secondaire

Il ne reste qu’un mois avant la fin de l’été. Le prochain webinaire vous permettra de vous faire démarrer a...

Article suivant
Deuxième billet de blogue de la série sur l’IAG : naissance et évolution de la technologie
Deuxième billet de blogue de la série sur l’IAG : naissance et évolution de la technologie

Voici la deuxième partie d’une série de billets de blogue sur l’intelligence artificielle géospatiale (IAG)...

Vous avez une question ou un commentaire?

Contactez-nous