Application du mois d’octobre : La population d’Ottawa avance en âge

October 1, 2018

L’un des plus grands défis auxquels le Canada sera confronté au cours de la prochaine décennie est le vieillissement de sa population. Certains éléments tels que les infrastructures, les services sociaux et les soins de santé devront être réévalués pour soutenir ce changement démographique. Découvrez comment Centraide Ottawa a utilisé les outils d’analyse d’ArcGIS Online afin de reconnaître les quartiers où les besoins en ressources pour mieux servir la population vieillissante de la ville, aujourd’hui comme à l’avenir, sont les plus grands. Voyez aussi comment l’organisme a utilisé les cartes récits d’Esri pour faire des comparaisons visuelles des prédictions analytiques.

À l’occasion, je fais du bénévolat dans une maison de retraite. Je m’efforce d’imaginer la vie des aînés qui y vivent. Dans notre société, nous ne réfléchissons pas vraiment aux personnes de ce groupe d’âge à moins d’avoir des interactions avec eux ou de compter sur la présence de nos grands-parents. Et malgré l’augmentation de ce segment de la population, nous n’avons pas toujours de réponse à certaines questions qui ont pourtant leur importance, notamment « Quels sont leurs besoins en matière de santé lorsqu’ils prennent de l’âge? » ou « De quel type de soins ont-ils besoin? ».

Compte tenu de l’évolution du paysage démographique du Canada, il y a de nombreux facteurs à prendre en considération pour soutenir notre population de personnes âgées. Avons-nous des infrastructures suffisantes pour les accueillir? Comment la dynamique sociale va-t-elle changer à mesure que notre population âgée aura besoin de plus de services? Quel est l’impact économique du départ à la retraite d’une grande partie de notre main-d’œuvre? Quels sont les services nécessaires pour s’assurer que la population âgée n’est pas isolée ni marginalisée?

En juin 2017, l’organisme à but non lucratif Centraide Ottawa a publié un rapport, Profil des personnes âgées vulnérables dans la région d’Ottawa, qui analyse la situation des aînés vulnérables d’Ottawa et présente des recommandations pour aborder cet enjeu. Afin d’atteindre différents publics, l’organisme a voulu créer un outil dynamique qui permet aux gens d’interagir avec le rapport pour comprendre de quelle manière le vieillissement de la population touche leur quartier. Le point de départ a été d’analyser se trouve cette population. Notre application du mois d’octobre est une carte récit intitulée La population d’Ottawa vieillit. Nous explorerons comment elle a permis à l’organisme de reconnaître les quartiers d’Ottawa qui nécessitent la plus grande attention.

La carte récit de Centraide Ottawa enrichit la page web de l’organisme d’une représentation visuelle saisissante qui incite les lecteurs à poursuivre leur exploration.

La première chose que vous remarquerez dans cette carte récit, c’est l’outil de balayage entre deux cartes, qui vous permet de voir que la population des aînés d’Ottawa devrait augmenter considérablement d’ici 2025. Centraide Ottawa a utilisé le modèle de carte récit à balayage pour tirer parti du potentiel énorme de la narration d’histoires, en intégrant un contenu narratif et une légende dans le volet de gauche. Cela dit, la véritable histoire porte essentiellement sur la comparaison des cartes. Les deux cartes se déplacent de façon synchronisée, ce qui constitue un outil puissant pour comparer les données, comme on peut le voir ci-dessous.

En utilisant l’outil de balayage, vous pouvez facilement comparer et analyser les données sur les deux cartes.

Comme la carte récit génère les cartes web côte à côte, vous pouvez voir les différences dans les attributs des deux cartes lorsque vous déplacez l’outil de balayage. Par exemple, observez comment le texte et la couleur de la fenêtre contextuelle changent lorsque l’outil de balayage passe sur la fenêtre. Cela vous permet de comparer rapidement le contenu des cartes.

Remarquez le changement de contenu et de couleur dans la fenêtre contextuelle lorsque l’outil de balayage la traverse.

Pour aller un peu plus loin, j’aimerais parler de l’analyse présentée sur la carte. Centraide Ottawa a utilisé des données sur les limites et des données de Statistique Canada tirées de l’Étude des quartiers d’Ottawa pour cartographier le pourcentage actuel de la population vieillissante de la ville. L’organisme a ensuite eu recours aux données d’Esri sur la démographie et les habitudes de vie pour générer le pourcentage de la population âgée de 65 ans et plus en 2025. Cette opération est possible dans ArcGIS Online, en utilisant l’outil Enrichir la couche pour associer certaines données (les catégories d’attributs montrées dans l’image ci-dessous) à une entité ou au voisinage d’une entité. Pour afficher les différents types de données disponibles dans une région, vous pouvez utiliser le navigateur de données, choisir votre région et parcourir les données par catégorie. Il existe de nombreux ensembles de données utiles que vous pouvez sélectionner pour améliorer votre couche de données. L’utilisation de l’outil d’enrichissement se fait sur la base de crédits de service, mais les puissantes analyses qui en découlent offrent de nombreuses possibilités de tirer des informations utiles de vos données.

De nombreuses catégories de données démographiques sont disponibles pour enrichir votre couche de données.

Maintenant que nous avons ciblé les quartiers d’Ottawa avec une grande population vieillissante, quelle est la prochaine étape?

Si l’on tient compte des quatre types d’analyse présentés par Chris North dans son article, nous constatons que les trois premières (descriptive, diagnostique et prédictive) ont déjà été réalisées dans le cas qui nous occupe. La prochaine étape est de réaliser le quatrième type d’analyse, l’analyse prescriptive. À titre d’exemple, dans les quartiers à forte population vieillissante, Centraide Ottawa utilise les données sur la croissance projetée pour mieux mobiliser les partenaires et les ressources locales afin d’améliorer le bien-être des aînés, de réduire leur isolement et de les aider à maintenir un lien avec leur collectivité. Cela permet de s’assurer que les citoyens les plus vulnérables de la ville ont accès à des programmes et des services à des endroits adéquats.

L’utilisation d’outils d’analyse SIG par Centraide Ottawa est exceptionnelle parce qu’elle permet de mieux comprendre le vieillissement de la population d’Ottawa. Le recours à des analyses prédictives dans les recherches permet non seulement de mettre en lumière les changements démographiques, mais permet aussi d’entrevoir des solutions possibles pour contribuer à l’amélioration des services offerts aux aînés aujourd’hui et dans l’avenir.

Ce billet a été écrit en anglais par Mingsze Ho et peut être consulté ici.

Aucun article précédent

Article suivant
La mise à jour d’ArcGIS Online de septembre propose de nouveaux outils et applications
La mise à jour d’ArcGIS Online de septembre propose de nouveaux outils et applications

Parmi les principales améliorations, citons de nouveaux outils d’analyse spatiale, ainsi que de nouvelles a...