5 raisons d’essayer le nouveau concepteur ArcGIS StoryMaps

August 13, 2019

Les cartes récits constituent une excellente façon de présenter de l’information. Découvrez les 5 raisons pour lesquelles vous devriez essayer le nouveau concepteur ArcGIS StoryMaps avant la fin de l’été.

Les cartes récits présentent du contenu de façon attrayante grâce à des cartes, du texte, des photographies et d’autres médias. Plus tôt cet été, une nouvelle génération de cartes récits a été dévoilée lors de la Conférence des utilisateurs d’Esri qui s’est tenue à San Diego. Le nouveau concepteur ArcGIS StoryMaps vous donne accès à des options de narration souples, à des cartes express intégrées qui facilitent la création de cartes, et à des thèmes prédéfinis qui donnent à votre carte récit un aspect cohérent.

Avant la rentrée, pourquoi ne pas faire le récit de vos aventures estivales à l’aide du nouveau concepteur ArcGIS StoryMaps? Voici 5 raisons pour lesquelles vous devriez l’essayer avant septembre :

  1. C’est amusant et facile à utiliser!
    Il s’agit d’une application intuitive qui vous permet de créer et de partager des cartes récits en 10 étapes faciles.

Pour créer votre première carte récit avec ArcGIS, ouvrez une session dans ArcGIS Online, cliquez sur Lanceur d’application, sélectionnez Cartes récits, puis cliquez sur Créer un nouveau récit.

  1. Les cartes express rendent le récit intéressant.
    À même le concepteur de cartes récits, vous pouvez créer des cartes simples en quelques minutes seulement pour ajouter un contexte géographique à votre histoire. Améliorez votre récit en y ajoutant un itinéraire ou des points d’intérêt, ou joignez une carte existante provenant d’ArcGIS Online.

Le concepteur de cartes récits vous permet de créer vos propres cartes et d’y ajouter des éléments.

Le concepteur de cartes récits vous permet également d’ajouter une carte que vous avez déjà créée ou une carte trouvée dans ArcGIS Online.

  1. Plus besoin de choisir un seul modèle de carte récit.
    Il vous est maintenant possible de choisir divers composants depuis différents modèles (Map Tour, Map Journal, Cascade) que vous avez utilisés dans les modèles de cartes récits « classiques » pour créer votre propre carte récit personnalisée.

  2. Options de partage et de publication améliorées.
    Plus besoin de vous rappeler d’enregistrer votre carte récit! Les ébauches et les modifications sont automatiquement enregistrées tout au long de la création de votre récit. Après la publication d’un récit, vous pouvez effectuer des corrections ou des modifications sans que cela n’affecte la version partagée. Lorsque tout est prêt, vous pouvez republier votre récit pour afficher les changements.

L’état de votre carte récit apparaît dans le haut de l’écran du concepteur ArcGIS StoryMaps. Dans cet exemple, on voit que le travail est une ébauche et qu’il a été enregistré automatiquement.

  1. Les cartes récits peuvent être consultées sur n’importe quel appareil (ordinateur de bureau, téléphone intelligent ou tablette) et elles se chargent rapidement.

Plusieurs ressources peuvent vous aider à faire vos premiers pas avec le concepteur ArcGIS StoryMaps. Découvrez les neuf étapes pour créer des récits intéressants (en anglais seulement).

Découvrez-en plus sur ce que vous réserve ArcGIS StoryMaps.

Nous souhaitons avoir de vos nouvelles! Communiquez avec nous à l’adresse k12.esri.ca et dites-nous comment vous avez utilisé le nouveau concepteur ArcGIS StoryMaps et de quelle façon vous comptez le présenter aux élèves cet automne.

Êtes-vous un enseignant qui fait ses premiers pas avec les cartes récits et ArcGIS Online? Vous pouvez commencer dès aujourd’hui en faisant la demande pour obtenir votre compte ArcGIS.

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Article précédent
Jeannine Johnstone : ambassadrice des SIG du mois d’août
Jeannine Johnstone : ambassadrice des SIG du mois d’août

Des élèves utilisent un SIG dans le célèbre parc Stanley, en Colombie-Britannique, pour faire le suivi d’es...

Article suivant
Comment les SIG et la science citoyenne peuvent-ils lever le voile sur les tornades canadiennes?
Comment les SIG et la science citoyenne peuvent-ils lever le voile sur les tornades canadiennes?

Le Northern Tornadoes Project combine l’utilisation des SIG et de la science citoyenne pour améliorer la dé...

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous