L’ambassadrice des SIG du mois d’août : Molly Pratt

August 20, 2018

Rencontrez l’ambassadrice des SIG du mois d’août : Molly Pratt, de l’Arctic Institute of Community-Based Research (AICBR), qui utilise des cartes récits dans le cadre du projet Healthy Living in My Community (une vie saine dans ma communauté) pour sensibiliser les élèves du Yukon à la saine alimentation et à la vie active. Lisez à propos de son travail, et sachez pourquoi elle aime la technologie SIG.

Molly Pratt, de Whitehorse, au Yukon, est l’ambassadrice des SIG de ce mois-ci. L’agente des communications et de la recherche à l’Arctic Institute of Community-Based Research (AICBR) est une grande partisane des systèmes d’information géographique (SIG) et de l’emploi des cartes récits dans l’enseignement primaire et secondaire. Molly est une nouvelle utilisatrice des SIG, qui a œuvré en santé publique en se concentrant particulièrement sur les enjeux internationaux en matière d’alimentation, ainsi que sur la santé des mères et des enfants autochtones. Il y a quelques années, avec l’appui du groupe Milieu scolaire et recherche d’Esri Canada, Molly a été initiée à l’utilisation d’ArcGIS Online. L’expérience a instantanément fait d’elle une véritable évangéliste des SIG, car elle a réalisé que l’intégration de cette technologie dans les écoles offrait des possibilités illimitées pour ce qui est du développement de la pensée critique, des compétences analytiques et de la créativité.

Molly Pratt, de Whitehorse, au Yukon, nous explique pourquoi elle est ambassadrice des SIG : « Je pense qu’il est important d’agir comme ambassadrice ou ambassadeur des SIG dans les écoles, parce que cela crée une communauté, aide les enseignants à intégrer les SIG dans leurs classes et favorise la promotion des SIG et des outils cartographiques comme les cartes récits selon une perspective régionale. La mise en œuvre de ces outils dans les écoles devient ainsi plus pertinente. »

Au moyen de projets communautaires, l’AICBR exerce sa mission consistant « à faciliter, à promouvoir et à mener des recherches communautaires qui sont dirigées par des habitants du Nord et qui visent à améliorer la vie des Autochtones et des non-Autochtones du Nord, ainsi que la santé de l’environnement nordique ». L’un de ces projets s’appelle Travailler ensemble pour adopter des modes de vie plus sains dans les communautés du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest (projet de santé YTNT). Son objectif : « créer des partenariats de recherche communautaires territoriaux et interterritoriaux consacrés à la définition, à la planification, à la mise en œuvre et à l’évaluation d’initiatives à court et à long terme portant sur les modes de vie sains pour les familles et les communautés du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest ».

Au cours de la dernière année, Molly a intégré des cartes récits dans un projet en cours intitulé Vivre sainement dans ma communauté (Healthy Living in My Community ou HLMC) auquel les élèves peuvent participer dans le cadre du grand projet de santé YTNT. Le projet HLMC comprend une trousse de six leçons que les enseignants peuvent utiliser pour faire connaître en classe (au moyen de la cartographie d’ArcGIS Online) les récits de la communauté au sujet de la saine alimentation et de la vie active. Le projet s’est fixé pour objectif d’approfondir la compréhension des jeunes sur les enjeux de la santé et de les amener à participer davantage à des activités de vie saine dans leurs communautés. Il met l’accent sur les forces et s’arrête sur les compétences et le potentiel des personnes et des communautés, plutôt que sur leurs faiblesses et leurs limites. Le credo de cette initiative se résume ainsi : toute personne veille à sa santé d’une certaine façon. Cette approche s’avère plus efficace pour exploiter les forces et en tirer parti dans le but d’apporter des changements positifs et durables.

La brochure du projet Healthy Living in My Community de l’AICBR comprend de l’information sur cette initiative et sur la façon de demander la trousse de six leçons pour les enseignants, conçue de manière à répondre aux exigences des programmes d’études en anglais, en art du langage, en éducation physique et en santé, ainsi qu’en conception, compétences et technologies appliquées pour les élèves de la 5à la 10année; plusieurs de ces leçons peuvent être facilement adaptées aux élèves plus jeunes ou plus âgés.

« Grâce à ce projet, les élèves apprendront l’importance de la santé et se connecteront aux programmes de leur communauté », ajoute Molly. « Ils utiliseront et développeront leurs compétences en matière de créativité, de pensée critique, de réflexion, d’investigation et de communication. Ils réfléchiront sur leur mode de vie et sur d’autres facteurs qui touchent leur santé. Ce projet intègre la technologie de cartes récits d’Esri, ainsi que les disciplines linguistiques et l’apprentissage par l’expérience. Il s’appuie sur les cartes de l’inventaire des modes de vie sains (Healthy Living Inventory) de l’AICBR, dressées en 2016 en vue améliorer la collaboration et l’échange d’informations sur les diverses initiatives de vie saine au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest (à savoir les programmes liés à l’alimentation saine, à la vie active, à la santé mentale, à la santé sexuelle, au leadership chez les jeunes, à l’exploration de carrière et aux activités culturelles).

Explorez les cartes récits sur les modes de vie sains de l’AICBR.

Plus tôt cette année, Molly a animé trois ateliers avec des enseignants dans des écoles de la région de Whitehorse afin de promouvoir le projet HLMC. Les participants ont eu l’occasion de travailler sur la trousse de leçons et ont reçu du soutien pendant les ateliers. En septembre, elle animera deux ateliers axés sur le même projet dans le cadre de la conférence 2018 de l’Association des enseignantes et enseignants du Yukon (YTA).

Molly travaille actuellement sur des cartes qui mettront l’accent sur un inventaire des changements climatiques au Yukon et un inventaire des systèmes alimentaires durables dans le Nord (Yukon, T.N.-O., Nunavut, Nunatsiavut et Nunavik) dans le cadre d’un projet de quatre ans (2017-2021) intitulé Lier un climat changeant avec un régime alimentaire traditionnel changeant : rassembler les connaissances en vue de l’adaptation. Ce projet fera l’objet d’une promotion dans les ateliers d’enseignement primaire et secondaire au cours de l’année scolaire 2019-2020. Les cartes seront utilisées pour mettre en évidence les différentes initiatives de l’AICBR qui couvrent les changements climatiques et les systèmes alimentaires comme les banques alimentaires, la sécurité alimentaire et les fermes. Ces cartes serviront à relayer les récits communautaires et l’information sur les programmes dans le but de cerner les forces et les lacunes des programmes communautaires et d’en informer les partenaires et les décideurs qui promulgueront les prochaines politiques.

En automne, Molly et son groupe feront la promotion de deux sondages qui enrichiront les cartes d’inventaire avec d’autres données. Ils se sont servis de Survey123 d’Esri, une puissante application de collecte de données permettant de créer des sondages liés à une carte web qui se partage facilement et simplifie l’analyse des renseignements. Vous pouvez accéder aux sondages de l’AICBR par l’intermédiaire des liens ci-dessous :

                • Sondage sur l’inventaire des changements climatiques au Yukon 

                • Sondage sur l’inventaire des systèmes alimentaires durables dans le Nord 

Le rôle de Molly en tant qu’ambassadrice des SIG est important pour elle, parce qu’elle pense que « cela crée une communauté, aide les enseignants à intégrer les SIG dans leurs classes et favorise la promotion des SIG et des outils cartographiques comme les cartes récits selon une perspective régionale. La mise en œuvre de ces outils dans les écoles devient ainsi plus pertinente ».

Nous avons hâte de poursuivre notre travail avec Molly et l’AICBR. Pour en savoir davantage sur les ambassadeurs des SIG qui appuient les enseignants du primaire et du secondaire, consultez la carte des ambassadeurs des SIG du mois.

Enseignants, voulez-vous commencer à utiliser ArcGIS Online? Créez un compte aujourd’hui à l’adresse k12.esri.ca/#access.

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Article précédent
Il n’est jamais trop tôt pour planifier vos conférences d’automne pour le secteur de l’éducation
Il n’est jamais trop tôt pour planifier vos conférences d’automne pour le secteur de l’éducation

Découvrez où seront présents les membres du groupe Milieu scolaire d’Esri Canada et les ateliers sur les SI...

Article suivant
Découvrez les résultats de la première édition du concours de cartes récits d’élèves d’Esri Canada
Découvrez les résultats de la première édition du concours de cartes récits d’élèves d’Esri Canada

Les dix meilleures cartes récits soumises traitaient de sujets historiques, géographiques et environnementaux.

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous