Application du mois : Modèle de masse 3D : centrale d’information sur la planification

October 1, 2019

L’automne est ma saison préférée, car elle a beaucoup à offrir : les couleurs magnifiques des feuilles d’arbres, les couchers de soleil que l’on peut observer en rentrant à la maison, les lattés à la citrouille épicée offerts dans tous les cafés, les quantités astronomiques de bonbons d’Halloween à manger et beaucoup, beaucoup plus. Tout comme le temps des grandes récoltes d’automne, l’application du mois d’octobre offre une abondance d’informations au public.

L’application du mois d’octobre est Planning Information Hub, une carte récit créée par le service de la planification et de la construction de la ville de Mississauga. Cette application a déjà été présentée dans un billet de blogue lorsqu’elle a été lancée, il y a de cela quelques années. L’article soulignait l’efficacité avec laquelle la ville utilisait les classiques cartes récits d’Esri pour organiser et partager des informations et rejoindre sa communauté de planification urbaine. Depuis, la ville a amélioré l’application en incluant un modèle 3D de Mississauga.

Parce que les ordinateurs pouvant traiter et visualiser des données en un temps record sont largement accessibles, une tendance à transformer les données 2D en 3D a été observée lors des dernières années. On peut facilement observer cette tendance avec la montée en puissance des jeux de réalité augmentée qui proposent des simulations basées sur des environnements réels. Le contenu visuel 3D est une bonne façon de présenter une idée, car il produit un plus grand impact et fournit des mesures plus précises qui sont « fidèles à la réalité ». La modélisation en 3D permet également de prendre de meilleures décisions plus rapidement.

C’est pourquoi Mississauga a créé un modèle de masse 3D de la ville dans le cadre de sa stratégie de visualisation 3D. Il était essentiel d’inclure un modèle 3D dans le Planning Information Hub afin d’apporter un soutien au processus de prise de décision et de permettre à la communauté de participer à divers projets de planification.

Lorsque vous cliquez sur le lien menant au Planning Information Hub, la première chose que vous voyez est le modèle 3D impressionnant de la ville de Mississauga. En approfondissant mes recherches sur le titre « modèle de masse 3D » (je ne suis ni architecte ni planificateur), j’ai appris que la fonction principale d’un modèle de masse était de bien définir les espaces entre les bâtiments afin d’offrir une meilleure perspective aux planificateurs. Auparavant, il fallait construire des structures/modèles physiques pour les planificateurs, mais avec les progrès technologiques, l’accent a été mis sur la modélisation numérique.

Il existe plusieurs applications d’Esri avec lesquelles vous pouvez construire des modèles 3D. Le modèle 3D de cette carte récit est affiché à l’aide d’ArcGIS Scene Viewer, qui vous permet de partager du contenu 3D interactif avec vos collègues ou avec le public. Vous pouvez également ajouter du contenu aux vues et clips de votre modèle 3D dans Scene Viewer.

Le modèle 3D de Mississauga a été conçu à l’aide d’Esri CityEngine. Selon Steve Czajka, directeur du Data + Visualization Studio au service de l’urbanisme et de la construction de la ville, « il a été facile de générer et de développer 150 000 structures de bâtiments en utilisant CityEngine ».

Construire un modèle 3D n’est pas très compliqué. La grande majorité du temps est consacrée à la collecte de données. Le flux de travaux de la construction de ce modèle 3D a commencé par la capture d’ortho-images, puis par l’esquisse 2D des contours des bâtiments. Une fois ces étapes terminées, il a été introduit dans CityEngine où la hauteur du modèle, ainsi que les détails du bâtiment ont été établis. Le modèle est très détaillé, comme en témoignent les tours Absolute World, également connues sous le nom de « tours Marilyn Monroe ».

Pour en savoir plus sur la construction de modèles 3D, je vous recommande de regarder ce webinaire sur la modélisation urbaine avec CityEngine. Vous pouvez aussi lire cette étude de cas remarquable (l’une de mes préférées!) dans laquelle CityEngine a été utilisé pour aider à construire un monde virtuel pour le film Zootopie de Walt Disney.

La population de Mississauga a augmenté de 8 156 personnes entre 2011 et 2016 (Statistique Canada) pour atteindre 721 599 habitants. Avec la croissance continue de la population, il y a une demande croissante pour que la ville partage plus d’informations de meilleure qualité. Les classiques cartes récits d’Esri et les nouvelles ArcGIS StoryMaps sont les outils parfaits pour partager l’information sur la planification des projets avec la communauté. Ces outils vous permettent de présenter des simulations de divers scénarios de planification.

Steve se souvient des commentaires positifs qu’ils ont reçus lors de l’introduction du Planning Information Hub : « nos consultants en planification ont été impressionnés par l’accessibilité de l’outil et par les possibilités qui leur étaient offertes pour les aider à prendre des décisions éclairées ». En ce qui concerne la création de l’application, il déclare : « il faut du temps pour tester et développer l’application; il est donc essentiel d’avoir un flux de travaux bien documenté ».

Bien que le sujet de ce billet de blogue porte sur le modèle de masse 3D, je vous encourage également à explorer les autres composantes du Planning Information Hub. C’est un excellent exemple de la façon avec laquelle les outils de narration d’Esri peuvent être utilisés pour compiler de grands volumes d’information efficacement tout en fournissant une grande flexibilité d’utilisation des données aux utilisateurs finaux. De plus, c’est une démonstration efficace de la façon dont les villes comme Mississauga peuvent devenir « plus intelligentes » et utiliser les données et les outils dont elles disposent pour fournir toute l’information nécessaire à la croissance de leur communauté.

Ce billet a été écrit en anglais par Mingsze et peut être consulté ici.

Article précédent
Trucs et astuces pour partager des outils d’impression à partir d’ArcGIS Pro
Trucs et astuces pour partager des outils d’impression à partir d’ArcGIS Pro

Préparez-vous à créer des services d’impression personnalisés dignes d’un pro!

Article suivant
Trois principales raisons de COMMENCER à utiliser ArcGIS Pro dès maintenant! Raison no 1 dévoilée.
Trois principales raisons de COMMENCER à utiliser ArcGIS Pro dès maintenant! Raison no 1 dévoilée.

Mettez à jour de manière transparente les couches web 2D et 3D et partagez-les facilement au sein de votre ...