Application du mois : Cimetières de la Ville de Calgary

November 1, 2019

Les cimetières sont des endroits spéciaux qui préservent et honorent la mémoire de ceux qui nous ont précédés. Certains cimetières sont gérés par le secteur privé et d’autres, par des municipalités. À Calgary, l’administration municipale s’occupe de cinq cimetières et d’un mausolée intérieur. La Ville gère une base de données sur les cimetières qui contient plus de 138 000 dossiers comprenant les noms, l’emplacement des lots et les dates d’inhumation. Pour permettre au grand public d’accéder efficacement à cette information, Calgary a créé l’application City-Owned Cemeteries (cimetières de la ville), qui est notre application du mois de novembre.

La Ville voulait permettre au grand public de rechercher facilement le nom des proches disparus et le lieu de leur inhumation. Elle voulait aussi donner au personnel qui travaille dans les cimetières et aux employés des parcs les renseignements dont ils ont besoin pour faire leur travail. La Ville a décidé d’utiliser la technologie de système d’information géographique (SIG) d’Esri, ArcGIS, car il s’agit d’une solution prête à l’emploi pour le développement et le déploiement d’applications. La Ville utilisait déjà ce système dans plusieurs services pour accéder à des données, les afficher et les analyser dans un cadre de veille géographique touchant son travail et ses services. Elle a utilisé Web AppBuilder for ArcGIS pour créer une application donnant accès à l’information contenue dans sa base de données des cimetières.

Avec Web AppBuilder, vous pouvez choisir parmi plus de 45 gadgets prêts à l’emploi différents pour offrir diverses fonctionnalités aux utilisateurs. S’il existe de nombreux gadgets parmi lesquels choisir, assurez-vous de choisir ceux qui répondent le mieux à vos besoins et qui sont les plus pertinents pour votre public. Dans le cas de cette application, mise à part les gadgets standard tels la bibliothèque de fonds de carte, la rubrique à propos et le retour à l’étendue par défaut, nous constatons que seul un gadget de recherche est utilisé. C’est très bien ainsi. Le gadget de recherche sert le but principal de cette application, qui est de permettre aux utilisateurs de rechercher le nom d’une personne décédée, l’emplacement d’un lot ou la date d’inhumation.

La Ville a créé une application de cartographie web pour chaque cimetière et le mausolée et l’a compilée en une seule application à l’aide de la méthode classique des cartes récits d’Esri, plus précisément avec le modèle Story Map Series. Elle a utilisé la disposition en accordéon latéral pour présenter des signets sur le volet gauche de l’application web de chaque cimetière. Cela a été facilement réalisé en intégrant l’application ou la page web de chaque cimetière comme contenu web sur la carte récit.

L’utilisation du modèle et du style de signets Story Map Series pour filtrer l’application par cimetière se révèle une solution efficace. Selon Kevin Milos, spécialiste des activités géospatiales à la Ville de Calgary, les données ont d’abord été compilées sous la forme d’une seule table de données, ce qui ralentissait les recherches faites dans l’application. Pour régler ce problème, la Ville a divisé les données par cimetière, afin que l’application n’ait pas à faire de recherche dans les 138 000 dossiers de la base de données. Cette conception améliore les performances de l’application et permet aux utilisateurs de découvrir et de manipuler uniquement les données qu’ils veulent voir.

Non seulement j’aime beaucoup les fonctionnalités de cette application, mais j’aime aussi l’histoire de son développement. Comme Kevin le raconte, au cours de la réorganisation de la base de données, la Ville a dû s’assurer que ses ensembles de données étaient associés à un emplacement. Comme il le dit : « Dans presque tous les aspects des activités de la Ville, l’emplacement est important. Le fait de disposer de données géospatiales pour mieux comprendre où les choses se passent est incroyablement instructif pour la prise de décision. »

La première étape a été de nettoyer et de normaliser toutes les bases de données pertinentes. Ensuite, il a fallu appliquer l’emplacement aux données et intégrer ces données sur des cartes, qui ont été personnalisées afin d’ajouter les services hébergés d’orthophotographie et de géolocalisation de la Ville. Comme ArcGIS prend facilement en charge l’intégration entre les différents composants de l’application, la Ville a trouvé l’application facile à concevoir et à déployer.

Les commentaires sur l’application ont été positifs. Le grand public et les employés municipaux ont maintenant la possibilité de consulter l’information dont ils ont besoin n’importe où dans le monde, avec n’importe quel appareil. Cela permet à la Ville comme aux utilisateurs d’économiser beaucoup de temps et de ressources. De plus, les données sont mises à jour automatiquement sur une base quotidienne, ce qui laisse moins de place à l’erreur. Les gens disposent donc d’un outil leur permettant d’accéder à des renseignements fiables et à jour.

Kevin dit que la Ville prévoit d’améliorer l’application en y ajoutant des photos des monuments de chaque cimetière, ainsi que des itinéraires de marche pour aider les gens à s’orienter dans les cimetières.

Explorez City-Owned Cemeteries, l’application des cimetières de la Ville de Calgary. Faites-nous part ci-dessous de vos commentaires sur l’application.

Ce billet a été écrit en anglais par Mingsze et peut être consulté ici.

Vidéo précédente
Partager vos données avec ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise
Partager vos données avec ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise

La plateforme ArcGIS permet de diffuser vos données en ligne à l’aide d’ArcGIS Online ou d’ArcGIS Enterpris...

Article suivant
Application du mois : Modèle de masse 3D : centrale d’information sur la planification
Application du mois : Modèle de masse 3D : centrale d’information sur la planification

Découvrez comment la ville de Mississauga partage l’information sur la planification, y compris un modèle 3...