Application du mois de mai : Terrains industriels de la Ville de Kingston

May 1, 2017

Le développement économique est une priorité pour les municipalités, car il leur permet d’augmenter leur croissance, les occasions d’emploi, la diversité au sein de l’économie locale et l’utilisation productive des terres. Découvrez comment la Ville de Kingston, en Ontario, promeut efficacement le développement économique grâce à sa carte récit informative et interactive.

Les terrains industriels de la Ville, également appelés zones d’emploi, jouent un rôle essentiel dans le développement économique local et la création d’emplois. Les villes sont en concurrence pour attirer des investissements, et il est important pour elles de disposer d’un outil leur permettant de présenter les terrains industriels prêts pour un développement immédiat. C’est ce que fait la carte récit des terrains industriels de la Ville de Kingston, notre application du mois de mai.

Cette carte récit est le fruit d’une collaboration entre l’équipe de SIG de la Ville et son service des initiatives immobilières et environnementales. L’objectif principal de cette application et est de réduire le temps que la Ville prend pour répondre aux demandes et d’accroître la visibilité et l’attrait de ses terrains industriels. Depuis son lancement en décembre 2015, l’application a aidé des entreprises à sélectionner des lots, a accru la satisfaction de la clientèle et a éliminé le dédoublement des efforts consentis par plusieurs organismes participant à la vente de terrains industriels.

Depuis son lancement en 2015, la carte récit des terrains industriels de la Ville de Kingston a été consultée plus de 4 000 fois.

La Ville dispose d’une grande diversité de lots vacants répartis dans quatre parcs d’affaires bien organisés, reliés à tous les services et dotés d’une infrastructure de pointe : Cataraqui Estates Business Park, Clyde Industrial Park, Alcan Business Park et St. Lawrence Business Park. Avant le lancement de l’application, les clients potentiels, les agents immobiliers et les promoteurs devaient appeler les employés de la Ville ou leur envoyer un courriel pour obtenir des renseignements sur des terrains en fonction de critères précis. Bien souvent, le personnel de la Ville recevait des questions identiques sur un même terrain de la part de différents clients.

« Désormais, nous dirigeons vers l’application quiconque manifeste un intérêt potentiel », explique Saru Bajwa, spécialiste de l’aménagement urbain. « Les acheteurs potentiels intéressés par les terrains industriels de Kingston peuvent rapidement consulter les renseignements dont ils ont besoin sur la carte récit et évaluer quel emplacement correspond le mieux à leurs exigences. Ils peuvent ensuite communiquer avec nous pour obtenir des renseignements plus détaillés. Cela nous a permis de gagner beaucoup de temps et de rediriger nos efforts afin de fournir un service opportun et de qualité aux clients souhaitant conclure un achat. Cette approche a fait ses preuves, puisque la Ville traite un volume de vente de terrains industriels sans précédent depuis 18 mois et qu’elle a récemment été nommée comme figurant au premier rang des petites villes des Amériques en ce qui concerne les investissements étrangers. »  

Une application ciblée aux objectifs bien définis

La carte récit a été conçue à l’aide de la plateforme ArcGIS Online, à laquelle les différents services de Kingston avaient accès grâce à une licence d’entreprise Esri. La Ville a utilisé le modèle de journal cartographique, idéal pour combiner des narrations à des images et à d’autres contenus intégrés. Ce modèle contient des sections que les utilisateurs peuvent facilement parcourir et auxquelles sont associées une carte, une image, une vidéo ou une page web. 

Lorsque vous ouvrez la carte, la section d’accueil vous présente des raccourcis vers des renseignements sur les parcs d’affaires de Kingston, ce qui est utile si vous avez déjà une idée de l’emplacement qui vous convient. Si, comme moi, vous aimez explorer tout le contenu proposé, vous pouvez faire défiler l’écran pour consulter chaque section.

En passant d’une section à l’autre, vous obtenez une description détaillée de chaque parc d’affaires et vous pouvez voir des photos à haute résolution des terrains. Les sections vous permettent également d’accéder à des cartes plus détaillées des parcs d’affaires. De plus, l’application contient des liens vers des plans des lots au format PDF que les clients potentiels peuvent consulter et imprimer pour obtenir davantage de renseignements.

La carte récit de Kingston exploite les nombreuses fonctionnalités offertes par le modèle de journal cartographique. Des actions sont intégrées aux sections afin de donner accès à des cartes plus détaillées des parcs d’affaires, à des plans de lots au format PDF et à des images à haute résolution qui aident les investisseurs potentiels à visualiser la zone.

« Nous souhaitions rompre avec l’approche fondée sur un modèle unique pour développer une application ciblée répondant à des objectifs bien définis », explique Chris Taylor, développeur de SIG web. « Ce qui nous a plu dans les cartes récits d’Esri, c’est qu’elles offrent une grande variété de modèles, que leur présentation est simple et qu’elles nous ont permis de rejoindre nos publics cibles de manière très attrayante. L’économie de temps de développement que représente la configuration d’un modèle par rapport au codage et la possibilité d’héberger l’application dans le nuage ont également été des facteurs importants dans le choix des cartes récits. »

Ce projet a probablement permis à la Ville de Kingston de découvrir la polyvalence des cartes récits. En plus de la carte de ses terrains industriels, la Ville a publié d’autres cartes récits, notamment le plan d’urbanisme du secteur riverain de Kingston, la carte des projets d’investissement et la carte de planification et d’aménagement.

Alors que j’écoute le grand classique des Barenaked Ladies, If I Had A Million Dollars, une foule d’idées me viennent sur la manière dont je pourrais investir cette somme dans les terrains industriels de Kingston. Consultez l’application et laissez vos commentaires ci-dessous.

Ce billet a été écrit en anglais par Jasmine Sohal et peut être consulté ici.

Article précédent
Nouveautés dans les fonds de carte pour le Canada – mai 2017
Nouveautés dans les fonds de carte pour le Canada – mai 2017

La sixième mise à jour des fonds de cartes du Canada a été effectuée. Elle comprend à la fois des images et...

Article suivant
Un rédacteur de Calgary étoffe ses reportages grâce à la visualisation de données cartographiques
Un rédacteur de Calgary étoffe ses reportages grâce à la visualisation de données cartographiques

Découvrez comment Robson Fletcher de CBC Calgary utilise la visualisation cartographique pour raconter des ...