Explore Burlington – Plus qu’une simple carte

August 30, 2019

Les municipalités offrent une abondance de données au public, par exemple à propos des réseaux routiers ou des installations. Cependant, sans les outils appropriés, il est difficile pour les citoyens de tirer parti de ces données, ce qui laisse une bonne partie d’entre elles inutilisées. Que font les municipalités pour tirer parti des données ainsi que des outils et des ressources SIG pour améliorer la qualité de vie de leurs résidents?

La ville de Burlington a récemment lancé son application Explore Burlington. Celle-ci combine la puissance d’ArcGIS Online et du programme de cartes communautaires pour aider les résidents et les visiteurs à tirer le meilleur parti de la communauté.

L’application Explore Burlington a été conçue à l’aide de Story Map Series, un modèle de carte web interactive. Vous aimeriez créer votre propre carte web? Jetez un coup d’œil à cette publication, qui regorge de ressources pouvant vous aider en cours de route.

L’application Explore Burlington contient cinq onglets : une page d’accueil « About » (à propos de), « Find Address, or Facility » (trouver une adresse ou une installation), « Find Downtown Parking » (trouver un stationnement au centre-ville), « Find City Trees » (trouver les arbres de la ville) et « Find Public Art » (trouver une œuvre d’art public). Son utilisation principale consiste à aider les résidents à découvrir de manière plus proactive ce que Burlington peut leur offrir. Chaque onglet est interactif : lorsque vous cliquez sur une entité, une fenêtre contextuelle contenant des renseignements pertinents s’affiche.

Nous avons demandé à Ann Evans, coordonnatrice de la gestion de la géomatique et des données, ce qui a mené à la création de cette application. Elle nous a expliqué que le service des SIG avait été inspiré par une application similaire, qui a été présentée lors d’une conférence des utilisateurs d’Esri Canada. « La Ville utilise les outils ArcGIS Online d’Esri depuis un bon moment, et au fur et à mesure que ces derniers ont été développés, nous souhaitions suivre l’évolution de la technologie et améliorer ce que nous offrions au public et à notre personnel », a ajouté Mme Evans.

Tirer parti de la carte communautaire du Canada

Parmi les éléments clés qui rendent cette application si avantageuse figure son utilisation de la carte communautaire du Canada. La carte communautaire du Canada est un fond de carte vectoriel qui est mis à jour automatiquement toutes les 24 à 48 heures à l’aide des nouvelles données des contributeurs. Scott Gowan, technicien principal en SIG pour la Ville, affirme : « L’utilisation de ce fond de carte constituait un énorme avantage, car elle nous a donné la capacité d’assurer la cohérence de toutes nos applications de cartographie. Auparavant, nous essayions de fournir les données qui se trouvaient sur la carte communautaire sous forme de couches d’entités, et nous n’obtenions pas toujours des résultats uniformes. Le fait que les données soient à jour est important pour nous, car nous essayons de garder nos couches à jour pour nos clients. Et le fait que l’utilisation du fond de carte n’exige pas de travail supplémentaire de notre part est un autre avantage. En règle générale, nous mettons à jour notre site de données ouvertes conformément à nos pratiques habituelles. La carte communautaire du Canada extrait simplement les données du site de données ouvertes de façon automatique et elle publie ces mises à jour en tant que parties intégrantes de la carte. »

De plus, l’équipe responsable des cartes communautaires peut vous aider à améliorer votre application et elle rehausse constamment la qualité de la carte. Par exemple, la Ville avait besoin de numéros d’unité à afficher avec des points d’adresse, et ceux-ci ont été ajoutés à la carte à sa demande.

La Ville a également profité du fait que la carte communautaire du Canada peut être modifiée à l’aide de l’outil ArcGIS Vector Style Editor pour créer un style de fond de carte personnalisé. C’est un moyen facile de vous assurer que votre application correspond à votre marque et aux besoins de votre organisation.

Une seule application, de nombreux avantages

Le produit fini est une application intuitive et impressionnante, qui est assez conviviale, même pour les personnes les plus « mésadaptées » sur le plan technologique. En l’espace de quelques mois seulement, la ville a déjà profité de nombreux avantages que lui a apportés la création de cette application. « Nous avons été en mesure de regrouper en une seule application plusieurs applications individuelles qui contenaient des renseignements connexes. En ayant moins à chercher sur notre site, nos clients et nos citoyens profitent d’une meilleure expérience », explique Mme Evans.

L’application a également été utile pour le service à la clientèle. Kristen Mark, coordonnatrice de l’analyse des applications SIG pour la ville, explique qu’« en donnant de l’information au moyen d’une application, on permet aux gens de se servir eux-mêmes, ce qui fait gagner du temps au personnel en éliminant les appels téléphoniques que l’on aurait autrement reçus ».

Compte tenu du succès de cette application, la Ville prévoit continuer à travailler avec la carte communautaire du Canada en l’adaptant selon ses besoins plutôt que de produire et de maintenir ses propres fonds de carte comme elle le faisait. La Ville encourage également tous les fournisseurs tiers à adopter cette norme lorsqu’ils travaillent avec elle.

Vous songez à participer au programme de cartes communautaires? Selon Mme Mark, « une fois que vous avez établi un portail de données ouvertes et mis en place vos services cartographiques, le gros du travail est fait. Vous pouvez ensuite profiter des avantages d’un fond de carte cohérent et à jour. Plus vous fournirez de données au programme de cartes communautaires, meilleures seront les données du fond de carte. »

Ce billet a été écrit en anglais par Erin Vedam et peut être consulté ici.

Article précédent
Benjamin Lille : ambassadeur des SIG du mois de septembre
Benjamin Lille : ambassadeur des SIG du mois de septembre

Un ambassadeur des SIG du Québec encourage les enseignants du primaire et du secondaire à utiliser ArcGIS O...

Article suivant
Application du mois : Jungle de béton : l’étalement urbain et l’émergence de mégapoles
Application du mois : Jungle de béton : l’étalement urbain et l’émergence de mégapoles

Que ce soit pour présenter un projet scolaire ou une proposition d’affaires, voyez comment vous pouvez part...