Rencontrez Matthew Pietryszyn et les ambassadeurs des SIG de la Ville de Brampton

September 25, 2018

Les ambassadeurs des SIG de septembre sont Matthew Pietryszyn et le groupe d’ambassadeurs des SIG de la Ville de Brampton. Ils se sont occupés à promouvoir les SIG et le portail de données ouvertes primé de Brampton appelé GeoHub auprès de la communauté de l’enseignement primaire et secondaire. Découvrez comment Matthew et ses collègues ont soutenu les enseignants et les élèves et quels sont leurs plans pour cette année scolaire.

Le GIS Day est dans moins de deux mois. Nous avons donc décidé de souligner les efforts d’un groupe d’ambassadeurs des SIG qui font bouger les choses dans leur région. Le billet de blogue de septembre met l’accent sur le travail de Matthew Pietryszyn et de ses collègues ambassadeurs des SIG de la Ville de Brampton, qui appuient l’utilisation des SIG dans l’enseignement au primaire et au secondaire. Ce groupe de professionnels de la section Veille géographique et visualisation des données du service Innovation numérique et TI se compose des personnes suivantes :

  • Aaron De Boer, analyste SIG
  • Adam Commeford, spécialiste des SIG
  • Melissa Allin, spécialiste des SIG
  • Paul Postiglione, chef d’équipe

Chaque membre de ce groupe d’ambassadeurs des SIG se voue à promouvoir l’importance des SIG au moyen d’événements et de visites scolaires à Brampton et dans les régions avoisinantes. Ils ont établi des relations avec les enseignants et leur communauté en animant des ateliers d’introduction et des présentations sur les SIG et sur la façon d’accéder gratuitement aux données locales par l’entremise du GeoHub, un portail de données ouvertes primé de la Ville de Brampton.

Matthew et ses collègues croient en ce qu’ils font en tant qu’ambassadeurs des SIG. « Il est important pour notre équipe de soutenir notre communauté grâce à des activités d’engagement comme le programme d’ambassadeurs des SIG avec Esri Canada. Afin de nous assurer que notre équipe peut maintenir les relations que nous avons établies avec les enseignants de Brampton, nous avons ajouté des activités d’engagement du public dans nos descriptions de poste d’analyste SIG et de spécialiste des SIG. Les membres de l’équipe qui partagent la même passion pour le travail avec les SIG et avec les jeunes de Brampton sont invités à devenir ambassadeurs des SIG et à apporter leurs connaissances et leur passion dans la salle de classe. » De gauche à droite, les ambassadeurs des SIG sont Matthew, Aaron, Melissa, Adam et Paul.

Récemment, Matthew m’a fait part du travail et de la vision du groupe à titre d’ambassadeurs des SIG. Nous espérons que leur engagement communautaire inspirera d’autres personnes à s’impliquer dans une école ou un événement local cette année.

1. Pourquoi pensez-vous qu’il est important d’être un ambassadeur des SIG?

Notre groupe d’ambassadeurs des SIG estime qu’il est important d’encourager nos jeunes citoyens à utiliser les outils et les ensembles de données SIG et à interagir avec leur gouvernement local pour aider à faire une différence dans leur communauté. Brampton emploie une approche de ville intelligente pour améliorer la vie des résidents par l’innovation, les données et les technologies connexes. Le tout tourne autour de la façon dont les gens vivent et interagissent les uns avec les autres. L’accroissement du savoir sur les données contribue à susciter un intérêt pour la prise de décisions fondées sur les données, ce qui permet aux gens d’établir des liens plus solides avec leur municipalité et d’avoir une incidence sur la construction de leur avenir en tant que citoyens engagés.

2. Comment utilisez-vous les SIG dans votre travail professionnel et comment cette technologie a-t-elle influencé la façon dont vous appuyez les enseignants et les élèves?

C’est en 2003 que j’ai commencé à travailler pour la Ville de Brampton, quand je me suis joint à son groupe SIG en tant qu’analyste SIG. J’ai vu se développer la tendance des SIG web, et j’ai pu utiliser mes compétences en développement web et mon sens aigu du design pour faciliter ma transition de carrière en mettant l’accent sur l’expérience de l’utilisateur.

Mon parcours m’a amené à assumer le rôle de chef d’équipe, et notre équipe SIG est devenue un groupe qui gère la veille géographique et la visualisation des données, ce qui comprend les SIG et les données ouvertes. Au cours des deux dernières années, nous avons consacré beaucoup d’efforts à l’engagement du public et à la promotion du GeoHub de Brampton, un portail de données ouvertes.

Le programme d’ambassadeurs des SIG représentait un excellent moyen de promouvoir l’utilisation des données ouvertes auprès des élèves. Nous avons constitué un groupe de cinq ambassadeurs des SIG au sein de notre service afin de nouer des relations avec les écoles de la région. Jusqu’à présent, nous avons travaillé avec 360 élèves issus des salles de classe de cinq écoles de Brampton, ainsi qu’avec 400 élèves dans le cadre de marathons de programmation. Notre objectif consiste à partager la façon dont ils peuvent tirer parti des outils SIG et des données ouvertes locales dans leurs travaux, leurs projets et leurs présentations.

À une école régionale, Adam Commeford fait une présentation qui porte sur la cartographie et le GeoHub de Brampton.

3. Qu’avez-vous fait au cours de la dernière année pour appuyer l’utilisation des SIG dans l’enseignement du primaire et du secondaire?

Nous avons visité de nombreuses fois les classes de géographie de 9e année de Nancy Cartmell à l’école secondaire Central Peel. À chaque visite, nous avons discuté de la façon dont nous fournissons un soutien SIG à la Ville de Brampton dans divers services qui utilisent des données et des outils spatiaux dans leurs processus opérationnels.

Une fois que nous avons établi comment la Ville de Brampton utilise la technologie SIG, nous discutons des avantages des données ouvertes et de la façon dont le partage public des données permet au personnel de la Ville et au public d’obtenir des renseignements grâce à l’analyse et à la visualisation des données. Nous avons parcouru l’ensemble du GeoHub avec les élèves et nous les avons aidés à comprendre les manières dont ils pouvaient incorporer les données de Brampton dans leurs travaux et leurs présentations.

En janvier, nous avons fait une présentation à la communauté d’apprentissage professionnel du Peel District School Board (en compagnie de Jean Tong du groupe Milieu scolaire et recherche d’Esri Canada) au sujet de la disponibilité des outils ArcGIS pour les écoles de l’Ontario. Nous avons également parlé de la façon dont la Ville peut soutenir les enseignants dans les salles de classe grâce à la technologie d’ArcGIS.

Au printemps, nous avons mis au point, supervisé et jugé la question SIG de Compétences Ontario de la région pour le concours du Peel District School Board. L’équipe gagnante, composée de deux personnes, est passée à la compétition finale.

Nous avons également appuyé Esri Canada dans l’élaboration de la question de la finale du concours SIG de Compétences Ontario, qui mettait l’accent sur la Ville de Brampton. On a demandé aux élèves d’analyser l’accessibilité des commodités et des services offerts aux personnes âgées qui demeurent en ville mais ne conduisent pas.

Au cours de la dernière année, le groupe d’ambassadeurs des SIG et le reste de notre équipe de veille géographique et de visualisation des données se sont activement occupés de la promotion des outils SIG, des données et du GeoHub de Brampton dans le cadre de marathons de programmation dans des écoles secondairesde la région. Dans la plupart des cas, que l’événement ait été de 24 heures ou de 12 heures, nous avons installé un kiosque GeoHub. Nous y présentions des séminaires et procurions du soutien aux participants qui se montraient intéressés à incorporer la technologie ou les données spatiales dans leurs projets. Je pense qu’il est intéressant de constater que la plupart des élèves avec lesquels nous avons travaillé aux marathons de programmation n’avaient jamais été exposés aux SIG auparavant, et que nous avons tout de même fini par voir beaucoup de solutions réussies qu’on avait créées à l’aide de notre GeoHub. Nous encourageons l’utilisation des outils SIG et des données ouvertes en offrant un prix spéciale pour la « meilleure utilisation des ressources spatiales », dans le cadre d’un volet du concours auquel les élèves sont libres de participer. Nous avons participé aux marathons de programmation suivants :

Jean Tong et Matthew à un marathon de programmation de Brampton.

4. Quels sont vos plans pour soutenir les écoles de la région cette année?

Nous avons prévu des visites à l’école secondaire Central Peel pour les classes de 9e et de 12année, où nous continuerons à promouvoir l’utilisation des SIG et des données ouvertes.

Nous planifions notre événement annuel GIS Day, et nous comptons inviter les enseignants de Brampton à y assister. Nous donnerons notre appui au prochain marathon de programmation IMAGINE à la fin du mois, en collaboration avec Our Wave, le Sheridan College, la Banque Royale du Canada et le Centre de recherche, d’innovation et de commercialisation.

Nous aimerions renforcer notre relation avec la Peel District School Board et la Dufferin-Peel Catholic District School Board. Nous sommes à la disposition des enseignants à titre de ressources pour discuter des données et des outils offerts sur le GeoHub de Brampton. Nous comptons que ces commissions scolaires nous aideront à communiquer directement avec les enseignants et les écoles qui cherchent des moyens de moderniser leurs cours de géographie, de commerce et d’histoire en incorporant la technologie SIG.

Nous invitons tous les ambassadeurs des SIG à soutenir une école de leur région ou à s’impliquer dans un événement GIS Day cette année. Si vous le souhaitez, vous pouvez communiquer avec Matt à @mattpietryszyn. Suivez sur Twitter les initiatives de données ouvertes de la Ville de Brampton à #BramptonOpenData.

Êtes-vous un enseignant qui travaille avec un excellent ambassadeur des SIG qui devrait tenir la vedette d’un prochain billet de blogue? Contactez-nous à k12@esri.capour partager votre histoire avec nous.

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Article précédent
La mise à jour d’ArcGIS Online de septembre propose de nouveaux outils et applications
La mise à jour d’ArcGIS Online de septembre propose de nouveaux outils et applications

Parmi les principales améliorations, citons de nouveaux outils d’analyse spatiale, ainsi que de nouvelles a...

Article suivant
Plongez en profondeur dans le SIG web
Plongez en profondeur dans le SIG web

L’expression SIG web est fréquemment utilisée pour définir le système ArcGIS.