Benjamin Lille : ambassadeur des SIG du mois de septembre

September 24, 2019

Benjamin Lille a été nommé ambassadeur des SIG du mois de septembre! Découvrons comment il travaille à faire d’ArcGIS Online un outil d’enseignement et d’apprentissage utilisé par tous les éducateurs qui enseignent dans une école de la Fédération des établissements d’enseignement privé (FEEP) partout au Québec.

L’ambassadeur des SIG du mois de septembre est Benjamin Lille, conseiller pédagogique du RÉCIT pour la Fédération des établissements d’enseignement privé (FEEP), un centre de services de formation et de consultation offerts au personnel des écoles privées membres partout au Québec.

« Le RÉCIT est un réseau axé sur le développement des compétences des élèves par l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC). C’est principalement par la formation, le soutien et l’accompagnement du personnel enseignant que le RÉCIT réalise ce mandat, tout en développant une culture de réseau et de partage. »

Nous avons eu l’occasion d’interroger Benjamin au sujet de son travail en tant que conseiller et ambassadeur des SIG, de même que sur ses plans pour faire d’ArcGIS Online un outil d’apprentissage utilisé par toutes les écoles membres de la FEEP.

Comment avez-vous découvert ArcGIS Online?

J’ai découvert ArcGIS Online lorsque je cherchais de nouveaux outils pour soutenir l’enseignement de la géographie. En explorant l’environnement d’ArcGIS Online, j’ai immédiatement vu son potentiel pédagogique et j’ai commencé à travailler à la création d’une formation des enseignants sur l’utilisation de ce logiciel en ligne.

Comment avez-vous travaillé pour faire d’ArcGIS Online un outil utilisé par les écoles qui font partie de la FEEP?

Au printemps, j’ai eu une réunion avec des éducateurs de la FEEP, avec l’espoir de promouvoir l’utilisation des technologies cartographiques et spatiales dans les classes primaires et secondaires. Le résultat a été positif, car j’ai maintenant des ateliers prévus tout au long de l’année.

Le mois dernier, j’ai animé une formation d’enseignants à l’école Marcelle-Mallet, à Lévis, qui portait sur l’utilisation d’ArcGIS Online en sciences sociales. La séance a débuté par une introduction à ArcGIS Online en français et s’est terminée par une activité pratique s’adressant à des débutants avec ArcGIS Online et des cartes récits. Les commentaires ont été positifs, et certains enseignants prévoient d’intégrer ArcGIS Online dans leur enseignement pour l’année scolaire en cours.


Lors de l’atelier à l’école Marcelle-Mallet, les enseignants ont dit à Benjamin que dès qu’ils ont compris comment fonctionnaient ArcGIS et les cartes récits, ils se sont rendu compte du puissant potentiel de ces outils d’apprentissage pour les enfants.

Pourquoi est-il important pour vous de soutenir l’utilisation d’ArcGIS Online au primaire et au secondaire?

Avec ma formation d’enseignant en sciences sociales, je crois qu’ArcGIS Online possède un potentiel pédagogique très élevé pour l’enseignement de la géographie et le développement des compétences des élèves du 21e siècle. ArcGIS Online donne aux enseignants le pouvoir de créer leurs propres cartes personnalisées en utilisant une base de données très exhaustive, fiable et à jour. Les enseignants peuvent également importer des données ouvertes à partir de portails municipaux, provinciaux et fédéraux afin de créer des cartes plus pertinentes et mises à jour et de les montrer à leurs élèves. ArcGIS Online permet aux élèves de créer des cartes et de s’attaquer à des problèmes géographiques grâce à l’analyse des données. Les cartes récits offrent aux élèves un environnement convivial pour exprimer leur compréhension géographique et spatiale des enjeux du monde réel.

Quels sont vos projets pour l’année scolaire en cours?

J’ai l’intention de continuer à former les enseignants à ArcGIS Online. Il est important de leur montrer ce puissant outil qui non seulement mobilise les élèves dans leur propre apprentissage, mais qui est aussi utilisé dans le monde réel dans différents secteurs d’activité. En fin de compte, j’aimerais qu’il soit davantage utilisé en éducation primaire et secondaire au Québec, car c’est une technologie qui est pertinente et offerte gratuitement à toutes les écoles du Canada.

En décembre, j’ai une formation prévue au Congrès de l’Association québécoise pour l’enseignement en univers social. Cet événement annuel réunit des enseignants, des conseillers pédagogiques, des professeurs de collèges et d’universités, d’anciens étudiants et des étudiants universitaires, afin de créer des réseaux et de partager de nouveaux outils que les éducateurs en sciences sociales peuvent utiliser dans leur enseignement. Ce vaste auditoire pourra voir comment ArcGIS Online peut être utilisé comme un outil d’apprentissage en sciences sociales et ailleurs.

Benjamin enseigne également la technologie de l’éducation aux enseignants du primaire en formation à l’Université Laval. Cela lui permet d’intégrer ArcGIS Online dans certaines des activités du programme afin que les futurs enseignants puissent se familiariser avec la technologie avant de travailler dans une école.

Nous continuerons de soutenir le travail de Benjamin et nous avons hâte de travailler avec d’autres enseignants du Québec.

Les enseignants peuvent communiquer avec un ambassadeur des SIG dans leur communauté, puis commencer ou poursuivre leur périple dans ce domaine. Lisez d’autres histoires inspirantes sur les ambassadeurs des SIG qui soutiennent les écoles de leur région.

Êtes-vous un enseignant du primaire ou du secondaire qui fait ses premiers pas avec ArcGIS Online? Créez un compte à l’adresse k12.esri.ca/#access. Commencez par un tutoriel et trouvez d’autres ressources à l’adresse k12.esri.ca.

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Article précédent
Joignez-vous à nous en mars pour la Conférence des SIG dans l’éducation et la recherche
Joignez-vous à nous en mars pour la Conférence des SIG dans l’éducation et la recherche

Retrouvez d’autres enseignants et élèves à Hart House les 4 et 5 mars pour assister à la Conférence des SIG...

Article suivant
François Veillette, titulaire d’une bourse d’études, a trouvé une nouvelle carrière dans les SIG
François Veillette, titulaire d’une bourse d’études, a trouvé une nouvelle carrière dans les SIG

Apprenez-en davantage sur un étudiant de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) ayant proposé une applica...

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous