Félicitations aux gagnants du concours Jeunes étudiants d’Esri 2017

May 29, 2017

Cette année, près de trente étudiants de partout au Canada ont déposé leur candidature pour le concours Jeunes étudiants d’Esri. Faites la connaissance des lauréats, qui remportent un voyage à la Conférence des utilisateurs d’Esri à San Diego.

Les SIG sont utilisés dans un grand nombre de disciplines, comme le montrent les recherches menées par les candidats de cette année au prix Jeunes étudiants d’Esri au Canada. Bien que la plupart des candidats étudient en géographie, en géomatique, en foresterie ou en études environnementales, il n’y a qu’un seul critère d’admissibilité : l’étudiant doit avoir fait appel à la technologie d’Esri. Parmi les projets soumis par les candidats, on retrouve une cartographie illustrant l’avancée d’un glacier sur l’île Axel Heiberg, la modélisation d’un habitat adapté pour les dauphins près de Taiwan et une analyse des éboulements dans les Rocheuses canadiennes.

Cette année, le jury était composé de membres d’une faculté collégiale et de deux facultés universitaires. Nous les remercions pour leur temps et leurs efforts. Les juges ont évalué les candidats en se basant sur la conception et le contenu de leur affiche ainsi que sur un bref sommaire de leur projet. En plus du grand gagnant, des prix ont été remis aux meilleurs étudiants de chaque niveau d’études.

Félicitations aux lauréats de cette année :

  • Meilleure candidate dans un programme de doctorat et lauréate du prix Jeunes étudiants 2017 d’Esri au Canada : Emily Acheson, Département de géographie, Université de la Colombie-Britannique. Le projet qu’elle a soumis, « ArcGIS et la lutte contre la malaria », fait suite à des recherches qu’elle a effectuées en tant qu’étudiante à la maîtrise en biologie et titulaire 2015 d’une bourse d’études à l’Université d’Ottawa.
  • Meilleur candidat dans un programme de maîtrise : Dongchul Lee, Université Trent. Dongchul fait partie du programme interdisciplinaire Modélisation appliquée et méthodes quantitatives. Utilisant Peterborough, en Ontario, comme aire d’étude, ses recherches visent à cartographier les zones inondables et à prédire lesquelles sont les plus à risque de subir des dommages.  
  • Meilleur candidat dans un programme de baccalauréat : Sean Leipe, Sciences de la Terre et de l’environnement, Université McMaster. Sean est étudiant affilié des Centres d’excellence d’Esri Canada (ECCE). Le projet qu’il a soumis se fonde sur son mémoire de premier cycle, dans le cadre duquel il cartographie les risques d’érosion de type calanchi dans la Basilicate, en Italie.

Visitez le portail web des boursiers d’Esri Canada pour en savoir plus sur Emily, Dongchul, Sean et d’anciens gagnants du prix Jeunes étudiants d’Esri au Canada. Vous pouvez aussi en apprendre davantage sur l’expérience qu’ont vécue Marie-France Jones et Shane Furze, les lauréats 2016 et 2015 du prix Jeunes étudiants d’Esri au Canada, lors de la Conférence des utilisateurs intervenant en éducation et de la Conférence des utilisateurs d’Esri.

Le portail web des boursiers d’Esri Canada permet de mettre en valeur les travaux des jeunes étudiants et récipiendaires de bourses d’études passés et actuels.

Ce billet a été écrit en anglais par Krista Amolins et peut être consulté ici.

Article précédent
Le boursier François Robinne étudie l’incidence des feux de forêt sur l’eau
Le boursier François Robinne étudie l’incidence des feux de forêt sur l’eau

Découvrez comment un doctorant étudie les risques que posent les feux de forêt pour la sécurité de l’eau.

Article suivant
Enseignants du primaire et du secondaire : de nouvelles ressources à essayer avant l’été
Enseignants du primaire et du secondaire : de nouvelles ressources à essayer avant l’été

Découvrez pourquoi il faut les essayer et où vous pouvez les trouver sur le site web d’Esri Canada consacré...

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous