Nuzhat Parveen : ambassadrice des SIG du mois d’avril

April 25, 2019

Voici Nuzhat Parveen, l’ambassadrice des SIG de ce mois-ci. Découvrez ses efforts pour promouvoir l’intégration de la géographie et des SIG dans les écoles primaires et secondaires en Ontario.

L’ambassadrice des SIG du mois d’avril est Nuzhat Parveen, de Mississauga en Ontario. Bénévole active depuis un an et demi, elle visite des écoles de la région du Grand Toronto. Nuzhat nous a fait part de son expérience en tant qu’ambassadrice des SIG et des raisons pour lesquelles elle a décidé de poursuivre une carrière dans le domaine des SIG.

Nuzhat Parveen est heureuse de pouvoir communiquer sa passion pour la géographie dans le cadre de son travail d’ambassadrice des SIG.

Pouvez-vous nous parler de ce qui vous a mené à vous intéresser aux SIG?

Je suis d’origine bangladaise et je suis arrivée au Canada en 2008, après avoir terminé mes études secondaires. J’ai commencé mes études supérieures à l’Université York en informatique, mais je me suis rendu compte durant ma première année que ce n’était pas le domaine qui me convenait.

J’aime visualiser les choses et je cherchais quelque chose qui me rapprocherait de la nature. J’ai donc décidé d’étudier la géographie physique qui, je crois, combine à merveille la nature et la science. J’ai fini par faire un baccalauréat en sciences avec spécialisation en géographie physique.

Lorsque j’étais à York, j’ai suivi un cours d’introduction aux SIG. C’était là mon premier contact avec cette technologie. L’un des projets sur lesquels j’ai travaillé s’intitulait « Détection des changements dans la couverture forestière de la forêt de mangroves des Sundarbans, de 1999 à 2003 ». En faisant la recherche, j’ai été complètement ébloui par les images satellites de la forêt de mangroves. Le fait de cartographier la couverture terrestre et de pouvoir voir les changements dans la couverture végétale de la forêt a suscité mon intérêt. C’est ce qui m’a poussé à poursuivre une carrière dans le domaine des SIG. Après avoir terminé mon baccalauréat, je me suis inscrite au certificat d’études supérieures GIS – Geospatial Management, au Collège Niagara.

Comment avez-vous promu l’utilisation des SIG dans les écoles primaires et secondaires au cours des 18 derniers mois?

Ma première visite scolaire a eu lieu en automne 2017 à la Fairview Public School de Mississauga. J’y ai travaillé avec des élèves de 3et 4année. En utilisant des cartes récits créées par le groupe Milieu scolaire d’Esri Canada, j’ai initié les élèves aux SIG et nous avons exploré la géographie physique du Canada.

En mai 2018, j’ai dirigé les Ateliers de sensibilisation aux carrières pour les élèves à l’élémentaire auprès d’élèves de 7et de 8année lors de l’évènement Compétences Ontario. Le but des ateliers était de présenter aux étudiants les SIG, les collèges de l’Ontario qui offrent des programmes sur les SIG et les possibilités de carrière dans ce domaine.

Plus tôt cette année, j’ai animé deux ateliers pour les élèves de 9année à l’école secondaire Father Bressani, à Woodbridge. Je leur ai d’abord parlé des fondements de la cartographie, puis je leur ai expliqué la différence entre les cartes topographiques et les cartes thématiques. J’ai brièvement expliqué les éléments nécessaires à la création d’une bonne carte et j’ai utilisé quelques cartes récits pour montrer aux élèves comment elles peuvent mettre en valeur un sujet. Après la présentation, les étudiants ont travaillé sur le tutoriel intitulé « Introduction à ArcGIS Online ».

J’ai l’intention de retourner à l’école Father Bressani avant la fin de l’année scolaire pour animer quelques autres ateliers pour les élèves. J’ai hâte d’y retourner.

Nuzhat partageant sa passion des SIG avec les élèves du secondaire plus tôt cette année.

C’est un plaisir pour moi de travailler avec des enseignants et des élèves et j’aime aussi présenter des exposés dans le cadre du GIS Day ou d’autres évènements. Je prévois créer ma propre carte récit que j’utiliserai lors des prochains ateliers, car je pense que c’est une excellente façon de présenter du contenu.

Pourquoi pensez-vous qu’il est important d’être un ambassadeur des SIG?

Les ambassadeurs jouent un rôle essentiel puisqu’ils font valoir l’importance de la géographie et des SIG. Nous pouvons intéresser les élèves à ce sujet lors d’ateliers pratiques, qui sont amusants et intéressants, mais qui peuvent aussi aider les élèves à développer des compétences en analyse géospatiale grâce à l’utilisation d’outils SIG. Si nous intégrons les SIG dans les programmes scolaires des jeunes enfants, ils auront une longueur d’avance lorsqu’ils arriveront aux cycles d’études supérieures et même plus tard, car les employeurs recherchent des gens qui sont compétents dans ce domaine et qui en maîtrisent les outils. C’est merveilleux que les élèves et les enseignants canadiens aient accès à ArcGIS Online gratuitement!

Nuzhat cherche actuellement à élargir ses connaissances en SIG dans la région du Grand Toronto. Elle suit aussi un cours pour devenir éducatrice certifiée par National Geographic afin d’acquérir des compétences supplémentaires pour aider les enseignants et les élèves dans le cadre de son bénévolat en tant qu’ambassadrice des SIG.

Consultez le parcours d’autres ambassadeurs des SIG qui soutiennent les enseignants dans leur région. Les enseignants du primaire et du secondaire peuvent demander qu’un ambassadeur des SIG visite leur classe.

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Article précédent
Cinq façons d’étudier les changements climatiques à l’aide de cartes
Cinq façons d’étudier les changements climatiques à l’aide de cartes

Les élèves comprennent mieux l’effet global des changements climatiques en voyant les endroits touchés.

Article suivant
Utilisation de Survey123 pour faire participer les élèves à un projet de géographie citoyenne
Utilisation de Survey123 pour faire participer les élèves à un projet de géographie citoyenne

Découvrez comment des élèves de 9e année ont utilisé les SIG pour surveiller la santé de la rivière Don et ...

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous