Application du mois : En quoi l’exploration minière perturbe-t-elle les caribous en Ontario?

February 1, 2018

L’application du mois de février est la carte récit de Wildlife Conservation Society Canada intitulée « En quoi l’exploration minière perturbe-t-elle les caribous en Ontario? » Découvrez comment les systèmes d’information géographique (SIG) aident les scientifiques et le public à participer à la prise de décision de nature environnementale visant à protéger les habitats des caribous.

La préservation de l’habitat de la faune n’est pas une mission facile. C’est pourquoi les organisations comme Wildlife Conservation Society Canada (WCS Canada) ont besoin de toute l’aide possible. WCS Canada protège la faune et les milieux sauvages du Canada au moyen de la science et de mesures de conservation, ainsi qu’en encourageant les gens à chérir la nature. Les scientifiques de WCS se consacrent à la recherche sur les caribous et leur conservation dans le nord de l’Ontario (et dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon) au moyen d’enquêtes et de recherches écologiques. Leurs efforts visent à mieux comprendre la relation entre le caribou et le développement humain, ainsi que la situation passée et actuelle des populations de caribous.

Le caribou boréal du nord de l’Ontario est menacé par les perturbations causées par les humains, comme les activités d’exploration minière. Les renseignements sur les titulaires de concession minière et les permis d’exploration minière proposés sont publiés sur le Registre environnemental. Le public n’a que 30 jours pour rédiger un commentaire qui pourrait influencer la décision du ministère du Développement du Nord et des Mines d’accorder ou non un permis. Bien que les numéros des concessions figurent au Registre environnemental, il pourrait exister à tout moment des centaines de concessions, et consulter chacune d’elles individuellement demanderait beaucoup de temps. De plus, les données téléchargées ne sont accompagnées d’aucun renseignement sur les concessions. La seule information pertinente est le numéro de concession minière, ce qui demande de passer plus de temps sur le site web du Ministère pour en trouver le propriétaire.

WCS Canada a créé la carte récit « En quoi l’exploration minière perturbe-t-elle les caribous en Ontario? » pour faciliter la rédaction de commentaires (dans le respect de la limite de 30 jours) par les scientifiques de l’organisation et le public, à propos des conséquences des activités proposées d’exploration minière sur les importants habitats de caribous en Ontario.

La carte récit de WCS Canada aide à acquérir une compréhension globale de la portée et de l’incidence possible de l’exploration minière sur les populations de caribous en Ontario. L’application a reçu 8000 visites en 2017.

« Nous avons créé la carte récit afin de fournir au public une interface de cartographie pratique qui lui permet d’accéder facilement à l’information sur les titulaires de concession minière et l’état des permis d’exploration, tout en simplifiant la rédaction de commentaires sur les permis proposés », explique Meg Southee, analyste SIG et gestionnaire des données spatiales à WCS Canada.

La carte récit, qui repose sur ArcGIS Online, lie des données spatiales à l’information détaillée provenant de la base de données en ligne du ministère du Développement du Nord et des Mines, ce qui en fait une base de données interrogeable sur les permis d’exploration minière.

« J’ai développé des scripts Python pour obtenir les renseignements dont j’avais besoin à partir de la base de données en ligne du Ministère portant sur les concessions minières, que j’ai adjoints aux données spatiales portant sur ces concessions », poursuit Meg.

Meg a opté pour le modèle de journal cartographique, idéal pour combiner des narrations à des cartes et à d’autres contenus intégrés comme les images, les vidéos et les pages web.

La carte récit de WCS Canada a été lancée en décembre 2016, mais Meg en a eu l’idée quand elle a participé à la Conférence des utilisateurs d’Esri Canada à Toronto en 2013. C’est là qu’elle a vu la présentation d’une jeune société minière qui présentait des offres sur les concessions minières annulées, dont elle prenait connaissance grâce aux scripts Python qu’elle utilisait pour extraire les données du site web du ministère du Développement du Nord et des Mines.

« J’ai décidé de recourir à ArcGIS, étant donné que le langage Python est intégré dans ce logiciel. La plupart des mises à jour de données s’effectuent directement à partir d’ArcGIS. En outre, les ressources en ligne associées aux produits ArcGIS ont été utiles pour déterminer ce qui était possible ou non », commente Meg.

La carte récit fait plus que rendre facile la rédaction de commentaires sur le Registre environnemental. Elle aide également à surveiller à quels endroits les différents types d’activités d’exploration sont déjà en cours ou à venir. Vu le fait que l’application fournit de façon simple des informations visuelles sur les permis d’exploration minière, il n’est pas surprenant que l’application fasse l’objet de nombreuses visites. En 2017, la carte récit a reçu 8000 visites et a été consultée 974 fois en une seule journée, chiffre étonnant qui constitue un record!

Si vous désirez en apprendre davantage sur l’état des caribous boréaux et participer au processus décisionnel en matière d’environnement pour ce qui est de l’exploration minière en Ontario, ne manquez pas de consulter la carte récit intitulée « En quoi l’exploration minière perturbe-t-elle les caribous en Ontario? » N’hésitez pas à nous faire part des réflexions et impressions que vous inspire l’application. Laissez un commentaire ci-dessous.

Ce billet a été écrit en anglais par Marvin Latortue et peut être consulté ici.

Article précédent
Application du mois de mars : Alimentation, eau et 7 milliards de personnes
Application du mois de mars : Alimentation, eau et 7 milliards de personnes

Apprenez comment la carte récit d’un étudiant de l’Université McMaster aide le public à comprendre l’utilis...

Article suivant
Application du mois d’octobre : Avant la retenue d’amont de Mactaquac
Application du mois d’octobre : Avant la retenue d’amont de Mactaquac

Découvrez comment les cartes récits d’Esri ont alimenté la discussion sur l’avenir du barrage de Mactaquac,...