Configuration des fenêtres contextuelles dans ArcGIS Pro

April 5, 2019

Les fenêtres contextuelles représentent une partie importante des cartes web. Elles aident les utilisateurs à explorer les données de façon intuitive. Avec ArcGIS Pro 2.3, la configuration des fenêtres contextuelles est devenue plus facile. Découvrez comment.

Il y a de nombreux avantages à travailler avec ArcGIS Pro, par exemple, le fait de travailler au mode 64 bits, d’éditer des services d’entités hébergés directement dans la carte, ou encore de pouvoir traiter de grands ensembles de données. Un autre avantage (peut-être moins excitant) : vous pouvez éditer vos fenêtres contextuelles avant de publier vos données sur ArcGIS Online. Lorsque vous configurez votre fenêtre contextuelle dans ArcGIS Pro, les détails sont enregistrés dans la couche d’entité hébergée, ce qui signifie que cette couche affichera la même fenêtre contextuelle dans vos différentes cartes web.

Utiliser l’outil de configuration des fenêtres contextuelles

Vous pouvez ouvrir l’outil de configuration des fenêtres contextuelles en cliquant avec le bouton droit de la souris sur votre couche dans le volet Contents (contenu) et en sélectionnant Configure Pop-ups (configurer les fenêtres contextuelles).

 

Dans le volet Pop-ups (fenêtres contextuelles), vous pouvez configurer vos champs et ajouter du texte supplémentaire, un graphique et des images, ou encore utiliser les éléments qui se trouvent dans votre tableau de pièces jointes (s’il y a lieu). 

Configurer les options de texte

Dans cet exemple, j’ajoute du texte que je veux configurer afin de préciser que mon champ ID est un numéro d’étiquette donné au poisson qui a été capturé. Je peux choisir la couleur, l’alignement et la police (je peux mettre le texte en gras, en italique ou le souligner). Les crochets bouclés comme {} contiennent mon nom de champ qui peut être facilement ajouté en utilisant le menu déroulant Field (champ). De plus, vous pouvez intégrer un hyperlien dans votre texte.

Dans l’image ci-dessus, vous remarquerez que j’ai ajouté une expression personnalisée. En utilisant Arcade, vous pouvez créer vos propres expressions personnalisées à inclure dans votre fenêtre contextuelle. Dans mon exemple, je voulais mettre des majuscules dans le texte du champ Fish Type (type de poisson); j’ai donc utilisé l’expression suivante dans l’image ci-dessous.

L’expression personnalisée peut être appelée par le bouton Expressions comme l’illustre l’image ci-dessous.

Ajouter une image

Comme vous pouvez le voir dans la capture d’écran ci-dessus, il y a un bouton Image dans le coin supérieur droit. Cette option vous permet d’ajouter dans votre fenêtre contextuelle des liens vers des URL ou d’utiliser les images se trouvant dans votre tableau de pièces jointes. 

À l’heure actuelle, les images provenant d’une pièce jointe sont déposées dans une carte web ou une couche d’entité. Une solution de contournement à ce problème est fournie après la publication de la couche dans ArcGIS Online. Étant donné que je dispose d’un tableau de pièces jointes associé, j’ai choisi d’utiliser cette option. J’ai également ajouté du texte supplémentaire pour la légende et changé le titre pour inclure l’expression de type de poisson que j’avais précédemment créée, au lieu de la colonne de pièce jointe par défaut qui donne le nom de l’image.

Je pourrais également ajouter un graphique à ma fenêtre contextuelle. En ce moment, vous ne pouvez créer des graphiques qu’en utilisant vos champs numériques. Comme pour l’option d’image, vous pouvez ajouter une légende et un titre à votre graphique. L’image ci-dessous montre à quoi ressemble ma fenêtre contextuelle dans ArcGIS Pro.

Je suis satisfaite de la façon dont j’ai configuré ma fenêtre contextuelle. L’étape suivante consiste à publier sur ArcGIS Online par le chemin Share >Web Layer > Publish Web Layer (Partager > Couche web > Publier la couche web).

Comme je l’ai déjà mentionné dans ce billet, ArcGIS Online affiche les pièces jointes dans une fenêtre contextuelle sous la forme d’un hyperlien plutôt que d’une image. Pour contourner ce problème, vous devez lancer l’outil Attachment to Pop-up (pièce jointe à la fenêtre contextuelle) dans votre service d’entité nouvellement créé. Dans ce service, vous pouvez ajouter un champ de texte qui peut prendre en charge un grand nombre de caractères. J’ai créé un champ de texte appelé Photo avec une limite de 1 000 caractères. Dans ArcGIS Pro, j’ai lancé l’outil Attachment to Pop-up dans mon service d’entité nouvellement créé.

Pour que l’outil fonctionne correctement, l’édition doit être activée sur la couche et l’adresse URL du service d’entité doit comprendre le /0.

J’ai configuré la fenêtre contextuelle pour ma couche d’entité hébergée dans l’onglet Visualization (visualisation) de la page de détails sur l’élément afin de faire afficher mes images, puis j’ai cliqué sur Save Layer (enregistrer la couche), de sorte que la configuration soit enregistrée dans la couche d’entité hébergée. 

L’image ci-dessus montre ma fenêtre contextuelle définitive dans une carte web.

J’espère que ce billet vous aidera à configurer les fenêtres contextuelles. ArcGIS Pro est un excellent logiciel qui facilite la mise en ligne des données. Ce n’est donc pas étonnant que notre groupe d’assistance technique adore également travailler avec ArcGIS Pro. 

Ce billet a été écrit en anglais par Céline Doré et peut être consulté ici.

Article précédent
Votre guide pour les transformations de systèmes de référence dans ArcGIS Online (Partie 1)
Votre guide pour les transformations de systèmes de référence dans ArcGIS Online (Partie 1)

Découvrez quelle est la transformation de système de référence requise pour projeter vos données dans ArcGI...

Article suivant
Comment pouvez-vous accéder au fond de carte vectoriel de la carte communautaire du Canada?
Comment pouvez-vous accéder au fond de carte vectoriel de la carte communautaire du Canada?

Le nouveau fond de carte à cache vectoriel de la carte communautaire du Canada est disponible. Apprenez com...

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous