Michael Li : Promouvoir les SIG dans les écoles des communautés des Premières Nations du Manitoba

November 15, 2016

Les SIG peuvent servir à développer la notion d’espace chez les élèves, à favoriser l’enseignement multidisciplinaire et à appuyer les initiatives d’apprentissage par projet dans les classes des quatre coins du pays. Découvrez les motivations et la démarche d’un animateur technique du Centre de ressources éducationnelles des Premières Nations du Manitoba (MFNERC) qui a à cœur d’exposer la puissance des SIG aux enseignants, aux administrations scolaires et aux élèves des collectivités éloignées des Premières Nations.

Michael Li est spécialiste de la technologie au Centre de ressources éducationnelles des Premières Nations du Manitoba. Il travaille avec des enseignants, des administrateurs scolaires et des élèves de la 7e à la 12e année dans bon nombre de communautés éloignées du Manitoba. Il anime également des ateliers dans le cadre de conférences locales qui mettent de l’avant l’utilisation de la technologie dans l’enseignement pour les Premières Nations. Michael sert de premier point de contact avec les écoles qui cherchent à intégrer la technologie aux salles de classe. Ancien enseignant, il comprend la nécessité d’un environnement d’apprentissage qui favorise l’attention et la motivation des élèves. Michael cherche des occasions de propulser au « niveau supérieur » l’utilisation de la technologie dans l’enseignement en reliant l’apprentissage en classe à des applications concrètes.

Michael et moi nous sommes parlé pour la première fois il y deux ans, lorsqu’il m’a envoyé un courriel pour me demander comment il pourrait utiliser ArcGIS Online dans le cadre de ses ateliers. Il employait déjà ArcGIS Desktop comme outil d’apprentissage par projet et d’enseignement multidisciplinaire ainsi que pour gérer et traiter les données d’enseignement, lorsque des élèves voulaient suivre un demi-cours en informatique au secondaire. Il était prêt à faire apprendre quelque chose de nouveau aux élèves comme aux enseignants. Pendant notre conversation, je lui ai parlé des cartes récits, et il a rapidement déterminé comment il pourrait les utiliser pour cartographier et partager les savoirs traditionnels des Premières Nations.

Michael Li travaillant avec un groupe d’élèves sur une activité relative au système de positionnement global (GPS). Les élèves recueillaient des renseignements sur leur communauté, puis les cartographiaient dans ArcGIS Online.

Puisque les coutumes des Premières Nations sont perpétuées par les aînés par la voie d’histoires et d’apprentissage pratique, Michael croit qu’ArcGIS est une solution tout indiquée pour les consigner, les rassembler et les diffuser. La technologie SIG peut profiter aux jeunes générations de ces communautés, en leur permettant de s’informer sur leur culture, leur langue et leur héritage dans un format propice à l’apprentissage.

J’ai finalement pu rencontrer Michael en octobre, alors que j’étais à Winnipeg dans le cadre d’une conférence sur l’enseignement. Nous avons discuté de son travail et de l’importance de mettre sur pied un programme de cartes communautaires dans les communautés des Premières Nations où il œuvre. Il m’a également appris qu’il aimerait tirer profit de ce qu’il accomplit dans ces écoles afin de faire la promotion de ces communautés.

Michael et moi-même au Centre de ressources éducationnelles des Premières Nations du Manitoba, en octobre.

Les cartes créées par les élèves permettent aux jeunes générations d’établir un lien avec les aînés de leurs communautés. Elles contiennent de l’information sur les territoires de chasse et de pêche ancestraux, sur l’histoire et la langue de la région ainsi que sur l’emplacement des sites culturels importants. Tout au long de la formation sur ArcGIS Online donnée par Michael, les élèves ont créé des cartes récits et des cartes web mettant en évidence des renseignements importants au sujet de leurs communautés. Ces cartes ont ensuite été diffusées à un plus large public.

Carte récit sur les sites historiques de la Première Nation Sagkeeng, créée par un élève de la communauté.

Michael a reçu des commentaires positifs de la part d’enseignants et d’administrateurs de plusieurs écoles. Edwin Beardy, enseignant en études autochtones au centre éducatif Chief Sam Cook Mahmuwee de la Nation crie de Tataskweyak (Split Lake), croit que « les SIG sont un outil éducatif efficace qui permet aux élèves d’approfondir leurs connaissances sur l’étendue géographique qui les entoure. Le fait de pouvoir ajouter des coordonnées GPS correspondant à sa propre communauté sur une carte constitue une expérience unique et fascinante. Il est aussi très utile de pouvoir ajouter des photos aux points sur la carte qui y sont associés. Les écoles secondaires du Manitoba devraient offrir un cours consacré aux SIG. »

Selon Wilson Fallorin, directeur, enseignant en science, en mathématique et en informatique et enseignant-ressource à l’école Little Saskatchewan H.A.G.M.E. de la Première Nation Little Saskatchewan, « les élèves ont eu beaucoup de plaisir à utiliser les SIG, qui leur ont permis de créer une carte récit de leur communauté. À trois reprises, ils se sont adonnés à une activité de géocachette au cours de laquelle tout le monde a appris à utiliser les appareils GPS pour trouver des caches et créer des points de cheminement. Les élèves, qui ont appris tout en s’amusant, sont impatients de participer à une activité similaire dans un proche avenir. Les enseignants de cette école croient que les SIG représentent un outil efficace pour organiser des projets multidisciplinaires touchant aux mathématiques, aux sciences, aux sciences humaines et à l’anglais langue maternelle. Tant les étudiants que les enseignants ont trouvé les SIG fabuleusement utiles et conviviaux! »

Nous avons hâte d’en savoir plus sur l’important travail de Michael dans ces communautés des Premières Nations, et nous espérons que sa vision des cartes communautaires s’élargira à toutes les écoles du Manitoba où il œuvre à la réussite des élèves.

Carte récit sur la Première Nation Little Saskatchewan, créée par un élève de la communauté.

Si vous souhaitez entrer en contact avec Michael, nous vous invitons à communiquer avec nous par courriel à l’adresse k12@esri.ca. Faites-nous part de vos réalisations dans le domaine des SIG, et vous pourriez vous retrouver à la une d’un billet de blogue.

Ce billet a été écrit en anglais par Angela Alexander et peut être consulté ici.

Article précédent
Créer une histoire commémorant le jour du Souvenir à l’aide de sources primaires
Créer une histoire commémorant le jour du Souvenir à l’aide de sources primaires

Le jour du Souvenir marque un moment de réflexion et d’apprentissage sur l’histoire militaire de notre pays.

Article suivant
Un gagnant d’une bourse d’admission en géomatique à l’UW acquiert de l’expérience avec un logiciel d’Esri
Un gagnant d’une bourse d’admission en géomatique à l’UW acquiert de l’expérience avec un logiciel d’Esri

Bourse d’admission en géomatique d’Esri Canada pour Luke Zettel (Université de Waterloo).

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous