9-1-1PG ajoute des SIG à ses cartes

May 13, 2019

Le Canada se prépare à écrire un nouveau chapitre dans le domaine de la sécurité publique et des services d’urgence. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a mandaté des fournisseurs de services de télécommunications pour mettre à niveau le service 9-1-1 national actuel, analogique, vers un service 9-1-1 numérique de prochaine génération (9-1-1PG) d’ici juin 2020. Les centres de communications d’urgence 9-1-1 devraient commencer la transition vers le nouvel écosystème 9-1-1PG peu après cette date. Apprenez-en davantage sur le rôle des SIG dans la mise en œuvre du service 9-1-1PG.

La mise en œuvre du service 9-1-1PG ne sera pas une tâche facile. Il faudra compter sur la collaboration de nombreux organismes locaux, provinciaux et nationaux. Fait plus important, il y aura une phase d’apprentissage pour de nombreuses organisations au fil de la transition des anciennes bases de données de localisation 9-1-1 sous forme tabulaire vers l’utilisation de services SIG, qui contribueront à fournir des données améliorées et davantage de types de données, à compter sur des données de localisation des événements et à acheminer des appels d’urgence au bon centre des communications d’urgence 9-1-1.

Vous vous demandez peut-être ce qui permet de faire du service 9-1-1PG une réalité? Ou plus précisément, quel rôle jouent les SIG dans la sécurité publique, principalement dans la mise en place de cette nouvelle infrastructure de communications d’urgence?

Pour aider à répondre à ces questions et à d’autres, nous réunissons une série d’articles et de contenus rédigés par des experts dans le domaine qui font partie de ce processus de mise en œuvre au Canada. Ces articles permettront d’expliquer divers aspects des interventions d’urgence en matière de sécurité publique ainsi que leurs relations (parfois complexes) avec des SIG. Nos prochaines publications traiteront de chaque fonction et de la façon dont les SIG et les services SIG interagissent pour offrir des avantages à la communauté responsable de la sécurité publique.

Permettez-moi de vous présenter notre premier expert dans cette série d’articles : Holly Barkwell, présidente et chef de la direction de BH Group Inc. et directrice régionale pour le Canada de la National Emergency Number Association (NENA, l’association nationale des services de numéros de secours). Comptant plus de 25 ans d’expérience au sein d’organismes de sécurité publique, Holly participe activement à des sous-comités de groupes de travail nationaux et régionaux sur la réglementation et travaille d’arrache-pied pour promouvoir les opérations et la planification des politiques du service 9-1-1PG au Canada.

Laissons maintenant la parole à Holly Barkwell.

Hourra! La nouvelle plateforme 9-1-1PG reposant sur la technologie IP est presque prête au Canada! Peut-être vous demandez-vous pourquoi le passage à une nouvelle infrastructure est nécessaire. La réponse est assez simple. Avec la popularité toujours grandissante des appareils mobiles et avec l’augmentation de leurs fonctionnalités, le grand public s’attend à pouvoir composer le 9-1-1 n’importe où et sur n’importe quel appareil.

Toutefois, la plateforme existante est analogique et n’a jamais été conçue pour transporter de nouveaux types de données ou des messages textes. Les données mobiles y ont été entassées au détriment des fonctionnalités. Lorsque le passage au service 9-1-1PG sera terminé, le canal d’acheminement d’une personne qui appelle au centre des communications d’urgence 9-1-1 (aussi connu sous le nom de centre téléphonique de sécurité publique, ou CTSP) sera entièrement numérique. Cette plateforme sera en mesure de transmettre les demandes d’aide provenant des appareils existants et de nouvelles sources à mesure que celles-ci seront disponibles.

La planification de la transition de l’environnement actuel de traitement des appels 9-1-1 en mode analogique vers le nouvel écosystème numérique 9-1-1PG est bien entamée partout au Canada. Au fur et à mesure que le traitement des appels 9-1-1 migre vers le réseau IP des services d’urgence (ESInet), les outils utilisés par les CTSP et les centres des communications d’urgence évolueront également. Ces changements auront une incidence sur la façon dont les données SIG actuelles et futures sont transmises, manipulées, interprétées et stockées. Même si les changements ne se produiront pas tout de suite, il est temps de se mettre au travail, car les échéanciers sont fixés en fonction des décisions du CRTC. Conformément à la décision 2017-182 du CRTC, les fournisseurs de services pourront commencer à mettre hors service le réseau 9-1-1 analogique existant à compter de juin 2023.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est utile d’aborder le traitement des appels au 9-1-1 et les interventions d’urgence sous la forme de quatre fonctions distinctes :

  1. Acheminement des appels d’urgence 9-1-1 vers le bon CTSP ou centre des communications d’urgence;
  2. Traitement des appels et confirmation du lieu et de la nature de l’incident au CTSP ou au centre des communications d’urgence;
  3. Répartition des ressources d’intervention appropriées et gestion de la sécurité des intervenants;
  4. Technologies de premiers répondants, y compris les appareils mobiles qui s’interfacent avec le CTSP ou le centre des communications d’urgence.

Avant d’aborder ces quatre fonctions, nous devons parler des relations. La raison est la suivante : lorsqu’il existe des relations entre les données SIG et l’environnement de sécurité publique, des changements se produiront, certains majeurs, d’autres mineurs. Il faut donc tenir compte des relations comme celles qui existent entre les fournisseurs de données SIG municipaux, provinciaux et fédéraux, les entités de gestion des données, les fournisseurs de services, les organismes de sécurité publique et les fournisseurs d’applications tiers. Dans certains cas, il faudra créer de nouveaux modèles de services. D’autres relations intercèdent également dans le continuum de la sécurité publique et des interventions d’urgence et ont une incidence sur des aspects techniques ou opérationnels, sur la gouvernance ou sur le financement de la prestation des services.

Une fois la transition terminée à partir de la technologie existante pour l’acheminement des appels au 9-1-1, et à mesure que les technologies de localisation de l’appelant évolueront, l’écosystème du service 9-1-1PG dépendra de plus en plus des SIG. Cette évolution renforcera davantage les relations entre les organismes de sécurité publique à l’échelle nationale. Les décisions de mise en œuvre des organismes auront une incidence sur les entités de gestion des données SIG, sur les ensembles de données touchant la sécurité publique, sur les municipalités et sur les ententes de coopération régionale, et ces relations auront à leur tour une incidence sur les processus techniques comme l’acheminement des appels 9-1-1, le traitement des appels 9-1-1 par les CTSP ou les centres des communications d’urgence, la localisation des appelants, la répartition et la coordination entre les organismes répondants.

La gouvernance touchant les données SIG changera très certainement à mesure que les données seront de plus en plus partagées entre les organismes répondants et les autres partenaires locaux, régionaux et provinciaux. La gestion des données SIG exigera une plus grande prévoyance et une planification accrue pour répondre aux préoccupations en matière de partage, de stockage et de sécurité. Enfin et surtout, le financement initial et continu du nouvel environnement 9-1-1PG est une préoccupation majeure. Le cycle de vie des systèmes et de l’équipement est beaucoup plus court qu’il ne l’était pour les anciens systèmes, et plus de fonds sont nécessaires pour assurer l’entretien et l’approvisionnement continus de tels actifs.

Dire qu’il y a du travail à faire est un euphémisme. Joignez-vous donc à nous pour apprendre, partager et aller de l’avant.

N’hésitez pas à faire circuler notre matériel, à émettre des commentaires ou à poser des questions. Cette série d’articles et de billets de blogue se veut interactive et constitue une plateforme de discussion continue sur le service 9-1-1PG pour le bien de la sécurité publique. Pour en savoir plus, communiquez par courriel avec David Hamilton ou Holly Barkwell.

Ce billet a été écrit en anglais par Dave Hamilton et peut être consulté ici.

Article précédent
Ces nouveaux cours de formation égaieront votre été
Ces nouveaux cours de formation égaieront votre été

Portant sur une gamme de sujets allant de la gestion d’actifs à celle d’ArcGIS Enterprise, ces cours vous p...

Article suivant
Il est temps de publier vos données ouvertes et de contribuer à la transformation numérique
Il est temps de publier vos données ouvertes et de contribuer à la transformation numérique

Les municipalités dotées de ressources limitées peuvent rendre leurs données ouvertes et déployer un portai...

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous