Application du mois de juin : Catalogue de données ouvertes de la Ville de Brampton

June 1, 2016

Voici l’application du mois de juin : le catalogue de données ouvertes de la Ville de Brampton. Apprenez comment cette application aide la municipalité à améliorer ses services et à favoriser la participation de la communauté.

La Ville de Brampton est ouverte.

Il y a quelques années, cette municipalité du sud de l’Ontario lançait une Initiative de gouvernement ouvert. Celle-ci faisait partie de l’effort visant à améliorer la participation de la communauté et à promouvoir la transparence et l’ouverture de l’administration. La Ville se donnait également pour objectif d’améliorer l’efficacité de ses opérations, de faciliter l’accès à l’information et de promouvoir l’économie numérique. Comme beaucoup de collectivités partout au Canada, Brampton a réalisé que les données publiques existantes pourraient profiter à ses employés, aux développeurs et à la population en générale.

L’année dernière, la Ville a entamé la deuxième phase de cette initiative en lançant son catalogue de données ouvertes en août 2015. Elle avait alors publié une série de jeux de données au moyen d’ArcGIS Open Data, la solution d’Esri dans le nuage. À ce jour, elle a publié 15 ensembles de données. Selon les estimations, son personnel a pu réduire d’environ 588 heures le temps de travail en raison de l’accès amélioré à l’information.

Depuis son lancement, le catalogue de données ouvertes de Brampton a hébergé 14 708 sessions, ce qui représente une moyenne de 1 000 sessions par mois.

Gaea Oake, gestionnaire de programme, Technologies de l’information, croit que le partenariat stratégique établi entre Esri Canada et la Ville de Brampton s’est transformé et a permis à la Ville d’offrir la solution la plus économique. La Ville de Brampton a mis en place le catalogue de données ouvertes en quelques semaines, tout en passant aux solutions dans le nuage.

Au cours d’une discussion avec Matt Pietryszyn, superviseur SIG à la Division des technologies de l’information de la Ville de Brampton, ce dernier a déclaré qu’ArcGIS Open Data, une solution hébergée dans le nuage par Esri, est extrêmement configurable. L’application, accessible par ArcGIS Online, permet en effet de déployer votre site en quelques heures, selon le style et l’image de marque de votre organisation. En outre, la Ville de Brampton participe au programme de cartes communautaires. Du coup, elle s’évite les coûts et les heures-personnes liés à l’hébergement et à l’entretien du fond de carte topographique nécessaire au fonctionnement du catalogue. L’équipe de production de cartes communautaires d’Esri Canada reçoit du personnel de la Ville affecté aux SIG les mises à jour du contenu : modifications apportées aux courbes de niveau, aux cours d’eau et étendues d’eau, à l’utilisation du sol, aux bâtiments, aux routes, aux limites administratives ou municipales, aux lieux publics, aux parcs et aux points d’intérêt. Tout est versé dans la carte topographique du monde d’ArcGIS Online.

Le public et les employés de la Ville utilisent la carte interactive du catalogue pour y trouver un vaste éventail de renseignements. Un exemple (illustré ci-dessus) : une fonction qui affiche l’état des demandes liées aux plans d’aménagement de site.

L’équipe de projet a travaillé en étroite collaboration avec les autres services de la Ville dans le dessein de définir les politiques de gouvernance, les conditions d’utilisation et la procédure de publication associées à cette application, lesquelles ont toutes été sanctionnées par le conseil en août 2015. C’est à cette étape qu’est survenue l’intervention de l’équipe de gestion des dossiers et de l’information de la Ville, dont la tâche consistait à s’assurer qu’aucun renseignement personnel n’était divulgué, conformément à la Loi sur l’accès à l’information municipale et la protection de la vie privée.

Depuis le lancement, les commentaires exprimés par les citoyens et les employés municipaux qui accèdent au catalogue pour obtenir des données sont positifs. Les employés sont heureux de gagner du temps en n’ayant plus à répondre aux demandes d’information ponctuelles – leurs collègues et les citoyens peuvent tout simplement aller chercher ce dont ils ont besoin dans le catalogue de données ouvertes. Cette distribution de l’information à un plus grand nombre de personnes grâce à une seule application tient le personnel au courant de ce qui se passe et améliore la prise de décisions.

Voici les dix premiers ensembles de données pour ce qui est de la popularité (par catégorie) :

Le succès du catalogue de données ouvertes a conduit à de nombreuses demandes : on veut d’autres ensembles de données. La Ville pense donc à fournir plus tard cet été des ensembles de données sur les adresses, les réseaux routiers et les entreprises. En publiant ces renseignements, elle espère que le catalogue poursuivra sur sa lancée et générera encore plus de trafic.

Article précédent
Faites passer votre portail SIG au niveau supérieur : partie 1
Faites passer votre portail SIG au niveau supérieur : partie 1

Dans la première partie de cette entrevue, Nathan Enge prodigue des conseils sur la manière d’améliorer l’a...

Article suivant
Sept raisons de suivre un cours magistral en ligne d’Esri Canada
Sept raisons de suivre un cours magistral en ligne d’Esri Canada

Une formation magistrale en ligne d’Esri Canada constitue le moyen idéal de parfaire vos compétences et de ...