Parlons d’ArcGIS Utility Network – les utilisateurs d’hier à aujourd’hui et les raisons de l’adopter

September 25, 2019

Si vous êtes un client ou un partenaire commercial d’Esri et que vous êtes en contact avec nos équipes du secteur des services publics (électricité, gaz, eau, télécommunications ou pipelines), vous avez probablement beaucoup entendu parler de Utility Network. Certains renseignements ont sûrement été utiles, mais d’autres ont peut-être été déroutants. Cela se résumait sans doute à des affirmations générales sur les avantages techniques et à un aperçu des entreprises qui utilisent ou mettent en œuvre ce système. Toutefois, peu de renseignements vous permettaient de déterminer le bon moment pour amorcer votre transition ni de justifier l’investissement dont votre entreprise aurait besoin. Dans les prochains billets de cette série, j’aborderai en détail chacun de ces sujets, et d’autres aspects qui, je l’espère, vous aideront à comprendre pourquoi vous devriez effectuer cette transition et surtout, à quel moment.

Je commencerai par répondre à deux questions courantes que les clients me posent au sujet de Utility Network et de nos capacités et technologie de gestion des réseaux.

Qui sont les utilisateurs?

Même si cette question semble simple, il aurait été difficile d’y répondre il y a environ six mois. Esri construit et soutient la technologie de gestion des réseaux et des actifs spatiaux depuis des décennies, mais le module Utility Network, lancé au premier trimestre de 2018, est une toute nouvelle solution. Par conséquent, doit-on toujours compter le groupe d’origine comprenant plus de 3 000 clients en services publics qui ont adopté Geometric Network? Bien que cela montre que nous comprenons les enjeux commerciaux, la réponse à la question est probablement non.

Penchons-nous sur l’utilisation elle-même. Parle-t-on d’une mise en œuvre de la solution dans sa pleine capacité de production avec des avantages quantifiés et documentés pour justifier l’analyse de rentabilisation initiale? Compte tenu de la vitesse à laquelle les services publics évoluent (petit indice : très lentement) et de la commercialisation récente de cette solution (moins de 18 mois), la liste d’utilisateurs est assez courte. Mais si l’on parle plutôt d’entreprises de services publics qui déploient des efforts concertés et un projet formel visant à explorer les capacités, les avantages commerciaux potentiels et l’adéquation de Utility Network à leurs activités, la liste est en fait assez longue.

Nous ne pouvons pas partager la liste complète d’utilisateurs, mais plusieurs grandes entreprises de services publics ont effectué avec succès la transition vers Utility Network et l’utilisent maintenant dans sa « pleine capacité de production ». En voici quelques-unes, avec les raisons qui les ont poussées à agir.

  • AltaGas Utilities :
    Cette entreprise de distribution de gaz naturel avait besoin d’un modèle standard plus robuste pour respecter les exigences de la norme ASTM F2897 (suivi et traçabilité des composants du système de distribution de gaz), en plus d’un processus simplifié qui permettrait aux équipes sur le terrain et au personnel responsable des opérations de suivre l’isolement par secteur.

  • National Grid Rhode Island :
    Cette entreprise du secteur énergétique devait rationaliser ses systèmes et ses processus pour optimiser ses travaux, ses actifs et ses ressources en utilisant un nombre réduit de technologies, qui seraient interopérables. Le but était de réduire les risques opérationnels, d’améliorer la satisfaction des clients et de rehausser la sécurité et la conformité des opérations liées aux gaz.

  • Guam Power Authority :
    Ce fournisseur d’électricité avait besoin de renseignements fiables sur l’ensemble de son réseau à des fins de planification du système, d’ingénierie, de gestion des opérations et, surtout, d’intervention en cas de catastrophe (Guam se trouve dans une zone de cyclones tropicaux). La solution de gestion de l’information axée sur les services liée à son portail de service à la clientèle a amélioré l’expérience globale des clients.

La liste des entreprises de services publics qui décident de mettre en œuvre Utility Network s’allonge de jour en jour. Certaines de ces entreprises sont de grands joueurs en Amérique du Nord. Il suffit de penser à ATCO, Southern Company, SCANA/Dominion Energy et à d’autres secteurs de National Grid. Si l’on ajoute à cela les entreprises de services publics qui ont entrepris des démarches pour élaborer leur plan de mise en œuvre, la liste s’allonge de quelques centaines. Ainsi, comme c’est souvent le cas avec les capacités ou les technologies émergentes, une question très simple peut avoir une réponse complexe.

Dernier bémol à ajouter : ces réponses et ces affirmations ne tiennent pas compte de nos petits clients du secteur des services publics. De nombreuses entreprises ont probablement déjà lancé leur mise en œuvre sans que nous le sachions, et ce, pour diverses raisons. Si vous travaillez pour une entreprise de services publics qui a lancé la mise en œuvre de Utility Network et que vous pensez que nous ne le savons pas, veuillez nous le signaler afin que nous puissions vous fournir tout le soutien et tous les renseignements sur les meilleures pratiques dont vous avez besoin. De nouveaux renseignements sont publiés régulièrement, et nous voulons que vous y ayez accès pour assurer votre réussite à long terme.

Passons maintenant à la deuxième question, en ordre fréquence, que j’entends à propos de Utility Network et qui entraîne généralement une discussion.

Comment saurai-je quand vient le moment de passer à Utility Network?

Esri profite d’une structure peu commune pour sa taille et qui fait souvent l’envie des équipes de développement de produits des autres grands fabricants de logiciels. Le fait d’être détenue par un nombre limité d’actionnaires et de n’avoir aucune dette permet à Esri de gérer ses programmes de R et D en toute liberté. Nous avons compris il y a longtemps que la meilleure façon de fournir des logiciels de première qualité était d’écouter le marché et nos clients. Utility Network est le fruit de cette approche. Aucun des autres fournisseurs de SIG offrant des capacités de gestion de réseau pour les services publics n’a mené une transformation comparable à celle que nous avons effectuée avec Utility Network. Dans le contexte plus large des SIG actuels et futurs, seule une véritable architecture de services web est à même de prendre en charge la gestion des réseaux. Il y a environ six ans, nous avons constaté qu’une solution de bric et de broc ne permettrait pas de répondre aux besoins futurs de nos clients, et nous avons donc décidé de reconstruire ce qui était déjà le système de gestion de réseau SIG le plus adopté dans le monde pour en créer un meilleur.

La création de la nouvelle génération de Geometric Network (qui a d’ailleurs 20 ans cette année) a pris un certain temps. La première version de Utility Network et la version correspondante d’ArcGIS Pro, publiées en 2018, présentaient le genre de lacunes auxquelles on peut s’attendre dans un nouveau produit. Les flux de travaux de gestion de réseau, la gestion des entités complexes comme les annotations, et les ensembles de modèles d’actifs et les modèles de données manquaient de maturité. Les lancements d’ArcGIS 10.7 et d’ArcGIS 10.7.1, respectivement en janvier et en juillet 2019, ont comblé les principales lacunes qui suscitaient des réticences chez de nombreux clients (et parfois même chez nous). C’est pourquoi les clients qui en sont à la phase de mise en œuvre de la solution sont pour le moment bien plus nombreux que ceux qui l’utilisent dans sa pleine capacité de production. Comme pour tout produit logiciel, à mesure que Utility Network passera des phases d’innovation et d’adoption précoce aux phases de majorité précoce et de maturité, de petits bogues et problèmes surgiront. Les clients peuvent toutefois être assurés que les lacunes les plus importantes ont été corrigées. Selon moi, c’est là où nous en sommes aujourd’hui et, à mesure que des clients adoptent la solution, nous pourrons utiliser leurs commentaires et leurs flux de travaux novateurs pour offrir encore plus de capacités à notre clientèle mondiale, ce que nous nous efforçons tous de faire. L’adéquation entre cette évolution et les besoins de votre entreprise ne relève pas d’une approche universelle. Je vous encourage donc à y réfléchir et à communiquer avec moi ou avec mes collègues d’Esri pour parler de vos besoins commerciaux, afin que nous puissions établir ensemble la voie qui vous convient le mieux.

Je vais conclure pour le moment, mais restez à l’affût d’autres billets qui porteront notamment sur l’élaboration d’analyses de rentabilité, l’importance d’avoir des modèles de données solides et raisonnablement normalisés, les capacités émergentes et les raisons pour lesquelles une approche itérative de la mise en œuvre de Utility Network, plutôt qu’un déploiement massif, peut en fait constituer la clé de la réussite pour la majorité de nos clients.

Le 10 octobre, je tiendrai un webinaire (en anglais) au cours duquel nous aborderons certains de ces sujets. Je consacrerai également un peu de temps à discuter de l’expérience de transition avec Mathew Desbiens, le gestionnaire des SIG d’AltaGas Utilities. Cela devrait donner lieu à une discussion intéressante à ne pas manquer! Pour vous inscrire au webinaire, cliquez ici.

Ce billet a été écrit en anglais par Brian Bell et peut être consulté ici.

Article précédent
Qu’est-ce qu’une infrastructure géospatiale et quelle est son importance?
Qu’est-ce qu’une infrastructure géospatiale et quelle est son importance?

Une infrastructure géospatiale couvre les aspects et les technologies liés à la géomatique, comme les donné...

Article suivant
Jours de formation prépayés : la solution pour économiser du temps et de l’argent!
Jours de formation prépayés : la solution pour économiser du temps et de l’argent!

Choisissez un forfait de jours de formation, obtenez une seule facture et accédez à plusieurs cours de form...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!