Préparez une analyse de rentabilité de l’IDS convaincante à l’aide de ces éléments de base

September 15, 2020

Les récentes situations d’urgence dues au coronavirus et aux phénomènes météorologiques violents ont montré au monde entier l’importance capitale du partage des données géographiques pour prendre des décisions difficiles et complexes dans des circonstances délicates. Cependant, le partage des données au sein d’une infrastructure de données spatiales (IDS) s’est également révélé d’une immense valeur pour aider les décideurs au quotidien. L’un des meilleurs moyens de convaincre les responsables de votre organisation d’investir ou de réinvestir dans une IDS consiste à élaborer une analyse de rentabilité. Lisez le présent billet de blogue pour découvrir l’importance cruciale des IDS ainsi que les raisons derrière la baisse de leurs coûts de mise en œuvre et leur popularité croissante dans les secteurs industriels. Vous apprendrez aussi comment tirer parti de ces faits pour élaborer votre propre analyse de rentabilité des IDS.

Les IDS sont essentielles à la prise de décisions

L’importance cruciale des IDS dans la société moderne d’aujourd’hui ne fait aucun doute. Application après application, les IDS sont au premier plan en tant qu’outils d’aide à la prise de décisions importantes à des moments critiques. Des situations bien connues à haute incidence comme la présente pandémie, les inondations, les feux de forêt, les conditions météorologiques extrêmes et les tremblements de terre font la une des journaux et affectent la vie de nombreuses personnes. Mais dans les coulisses, des équipes de spécialistes du géospatial travaillent avec diligence pour collecter et partager les données nécessaires à la mise au point de produits géospatiaux que responsables et dirigeants analysent, étudient et évaluent pour décider comment gérer ou atténuer un événement ou une situation ou y réagir.

Non seulement les IDS sont essentielles à la prise de décisions à l’échelle nationale et mondiale, mais les décideurs régionaux et locaux comptent sur cette technologie au quotidien. On s’y fie également dans des applications plus courantes telles que les registres fonciers, les évaluations environnementales, le développement économique, la sécurité publique, la gestion des transports, l’administration des services publics (eau, gaz, électricité, télécommunications), la défense, les ressources naturelles et l’entretien des infrastructures, entre autres.

Personne ne remet en question l’importance des IDS, tant à l’échelle mondiale que du point de vue local. La question est plutôt de savoir pourquoi certaines organisations n’investissent pas davantage dans leurs IDS pour favoriser un partage efficace et efficient des données dans leurs activités quotidiennes ainsi que pour se préparer à d’éventuels événements majeurs ou catastrophiques.

Le partage des données entre les IDS est d’une importance capitale lors de situations d’urgence, comme les pandémies. Voici le tableau de bord Suivi de la pandémie de COVID-19 au Canada.

Les IDS peuvent aussi s’avérer incroyablement importantes lors de feux de forêt, comme le montre ici le tableau de bord sur les feux de forêt en Colombie-Britannique.

La gestion des urgences en cas d’inondations, comme celles qui sévissent en Alberta, peut également bénéficier de l’utilisation des IDS. L’application Alberta Floods se fonde sur 30 ans de données partagées pour recenser les zones où le risque d’inondation est le plus élevé.

Préparation d’une analyse de rentabilité

Pourquoi les organisations devraient-elles investir davantage dans leurs IDS? Normalement, les responsables d’organisations comptent sur les analyses de rentabilité pour évaluer les possibilités d’investissement et décider si une entreprise donnée est rentable. Dans un tel scénario, l’analyse décrirait les besoins, les résultats, les défis, les possibilités futures, les options, les coûts, les avantages, les capacités et les risques associés à la mise en œuvre d’une IDS ou à l’amélioration de l’IDS existante de l’organisation.

Résultats potentiels

Commençons par explorer quelques-uns des résultats potentiels du partage des données géospatiales et de l’utilisation de données partagées complémentaires :

  • Éviter les doubles emplois, comme différentes organisations qui collectent les mêmes données
  • Disposer des données géospatiales nécessaires pour de nombreuses autres applications 
  • Contribuer à améliorer la qualité des données grâce à des efforts concertés
  • Rationaliser les processus de production et de partage des données
  • Créer une chaîne d’approvisionnement en données efficace et efficiente
  • Partager les expériences et les pratiques exemplaires pour améliorer la productivité
  • Créer des outils et applications d’IDS partagés
  • Établir des visions et des objectifs partagés ou communs

Défis potentiels

Une bonne analyse de rentabilité doit également examiner les défis susceptibles d’accompagner la mise en œuvre et l’exploitation d’une IDS, y compris les obstacles suivants, qui risquent d’empêcher une collaboration optimale :

  • Manque de temps et de ressources
  • Difficulté à interagir avec des utilisateurs en dehors de la communauté immédiate
  • Problèmes d’ordre technique ou d’interopérabilité
  • Un partage efficace qui ne dépend que de quelques intervenants
  • Cadres de gouvernance ou d’administration de l’IDS complexes
  • Difficulté à renoncer à une certaine autonomie et à adapter les compétences
  • Différences de maturité des capacités de l’IDS entre les collaborateurs
  • Répartition inégale des coûts et des avantages entre les participants à l’IDS

Une analyse de rentabilité est un document servant à justifier le projet ou les travaux de mises en œuvre de l’IDS proposée en se fondant sur les avantages attendus de l’infrastructure et une analyse des coûts. Les IDS sont en soi une initiative de collaboration. L’analyse de rentabilité doit donc être un effort conjoint entre les intervenants et les collaborateurs.

Types de coûts potentiels

Ensuite, examinons les coûts – et plus précisément ceux qui doivent être pris en compte. Voici un aperçu global des types de coûts associés à la mise en œuvre ou à l’amélioration d’une IDS au sein de l’écosystème technique d’Esri :

  • Coûts de développement – Il s’agit des coûts liés au personnel qui s’occupe de la planification, de la mise en œuvre, des essais et de l’approbation de l’IDS pour une utilisation opérationnelle. Ces coûts ponctuels peuvent être engagés pour des ressources internes ou pour des consultants et des sous-traitants. À cela peuvent s’ajouter des coûts de renforcement des capacités.
  • Coûts technologiques – Il s’agit des coûts d’acquisition de toute technologie supplémentaire d’Esri nécessaire à la mise en œuvre de l’IDS. Il faut notamment considérer ArcGIS Pro, ArcGIS Hub, ArcGIS Enterprise, ArcGIS Online et les modules d’extension ou ajouts requis. Si vous avez déjà ces solutions technologiques, vous n’aurez qu’à compter les coûts de configuration du système.
  • Coûts des données communes – Certaines données géospatiales communes sont déjà accessibles avec l’ensemble de technologies d’Esri, que l’on pense à la carte communautaire du Canada ou au Living Atlas du Canada. D’autres sont offertes gratuitement en ligne, notamment les données ouvertes du gouvernement et celles partagées par d’autres organismes.
  • Coûts des données exclusives – Il s’agit des coûts liés à la collecte et à la tenue à jour de vos propres données géographiques spécifiques. Ces couches de données peuvent représenter l’infrastructure de la ville, les zones touchées par des inondations ou des incendies, les statistiques de criminalité ou encore d’autres données géospatiales propres à une application et à une zone géographique particulière de l’IDS. Si l’organisme responsable de la mise en œuvre de l’IDS collecte et gère déjà ces données, alors les coûts se résumeront à la poursuite de telles activités.
  • Coûts d’exploitation et de maintenance du système – Une fois que l’IDS aura été testée et approuvée, il faudra prévoir certains coûts pour le personnel affecté aux opérations courantes (surveiller, configurer, corriger, maintenir, mettre à niveau et sécuriser l’IDS).

L’analyse de rentabilité doit tenir compte des coûts de mise en œuvre et d’exploitation de l’IDS. Dans les dernières années, ces coûts ont diminué au point où la mise en œuvre d’une IDS peut maintenant être envisagée par de petites organisations.

Si votre organisation est déjà cliente d’Esri, les coûts différentiels liés à la mise en œuvre d’une IDS sont raisonnables, même pour une petite organisation. En regardant de plus près, vous constaterez que vous avez déjà une grande partie des connaissances, des données et des technologies requises; il ne reste qu’à considérer certaines activités de formation, de configuration et d’exploitation.

Avantages potentiels

La prochaine étape dans l’élaboration d’une analyse de rentabilité d’une IDS consiste à définir et à présenter les avantages. Le rôle crucial du partage de données géospatiales pour la prise de décisions est de plus en plus reconnu par de nombreux gouvernements et secteurs de l’économie. Les avantages et les motifs économiques des gouvernements et d’autres acteurs qui décident d’investir dans le partage de données géospatiales sont fondés sur les applications décisionnelles utilisant ces données. Jetons un coup d’œil à ces applications.

D’ordre général, les applications à gros budget qui offrent les principaux avantages associés à la mise en œuvre et à l’exploitation d’une IDS concernent les secteurs suivants : inventaire et exploitation des ressources naturelles; prévention et gestion des incidents de sécurité publique; surveillance et contrôle de la santé; déploiement et gestion des villes intelligentes; adaptation et atténuation relatives aux changements climatiques.

Dans une plus large perspective, une étude de valeur publiée par le gouvernement du Canada révèle qu’en 2013, l’industrie géospatiale a généré des revenus de près de 2,3 milliards de dollars au Canada. Cela montre toute l’importance et la valeur du secteur géospatial pour le Canada. L’élimination de tout obstacle au partage d’information spatiale contribue donc à accroître la productivité globale. Le partage de données géospatiales compte également des avantages indirects pour la société. Par exemple, le partage de données géospatiales peut aider à coordonner les efforts déployés pour atténuer les dommages lors de catastrophes, permettant ainsi aux gouvernements d’économiser des milliards de dollars annuellement.

Mais quelles sont les applications dont une organisation individuelle pourrait bénéficier avec la mise en œuvre d’une IDS pour le partage de données? Voici un aperçu des nombreuses possibilités :

  • Partage de données de base ou fondamentales
  • Solution contribuant à réduire la congestion routière
  • Solution renforçant la protection contre les inondations
  • Aménagement des sites d’infrastructure
  • Augmentation de la valeur des terrains (par exemple, pour les organisations axées sur le logement abordable)
  • Amélioration de l’évaluation foncière
  • Gains d’efficacité pour le gouvernement
  • Planification de la sylviculture et de l’agriculture
  • Adaptation aux changements climatiques
  • Sélection d’emplacements
  • Protection des sites historiques et archéologiques

Conclusion

Pour résumer, les coûts de mise en œuvre d’une infrastructure de données spatiales diminuent d’année en année, tandis que l’importance et la diversité des applications d’IDS augmentent au fil du temps. Des coûts faibles et des bénéfices élevés; voilà une analyse de rentabilité idéale pour inciter votre organisation à aller de l’avant. Montez un dossier convaincant afin de persuader votre responsable de mettre en œuvre une IDS ou d’améliorer celle-ci au sein de votre organisation.

Ce billet a été écrit en anglais par Gordon Plunkett et peut être consulté ici

Article précédent
La Ville de Newmarket lance une application d’autodépistage de la COVID-19
La Ville de Newmarket lance une application d’autodépistage de la COVID-19

Découvrez comment la Ville de Newmarket utilise la solution de continuité des activités d’Esri pour protége...

Article suivant
Pleins feux sur la carte communautaire du Canada – Truro, Nouvelle-Écosse
Pleins feux sur la carte communautaire du Canada – Truro, Nouvelle-Écosse

Découvrez comment la Ville de Truro, en Nouvelle-Écosse, tire parti des SIG avec la carte communautaire du ...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!