Configurez votre IDE Python pour qu’il fonctionne avec ArcPy pour ArcMap et ArcGIS Pro

ArcGIS Pro gagnant en popularité, vous pouvez vous retrouver à créer des scripts Python dans ArcMap et dans ArcGIS Pro sur le même système. Le choix de la version de l’interpréteur Python à utiliser peut devenir déroutant et frustrant, et peut entraîner des erreurs de module et de bibliothèque de liens dynamiques (DLL). Dans ce billet de blogue, nous allons expliquer comment choisir la bonne version de l’interpréteur Python et configurer un environnement de développement intégré (IDE) pour passer facilement de l’une à l’autre pendant le développement. Voyons comment faire!

Au fur et à mesure qu’ArcGIS Pro gagne en popularité, le développement de scripts avec ArcPy dans les environnements ArcMap et ArcGIS Pro deviendra de plus en plus courant. Les installations d’ArcMap et d’ArcGIS Pro sont fournies avec leur propre interpréteur Python (leur propre fichier python.exe). ArcMap utilise la version 2.x de Python et ArcGIS Pro, la version 3.x. De plus, l’interpréteur Python par défaut d’ArcMap fonctionne sur 32 bits et celui d’ArcGIS Pro, sur 64 bits. ArcMap dispose également d’une version 64 bits installée avec Background Geoprocessing. Déjà perdu? Pas de problème, voici un tableau pour s’y retrouver.

Interpréteurs Python d’ArcMap et d’ArcGIS Pro et emplacements par défaut.

Notez qu’à partir d’ArcGIS Pro 2.2, l’interpréteur Python par défaut mentionné ci-dessus est en lecture seule et qu’il est impossible d’y installer de nouveaux modules. Vous devrez créer un clone, en suivant notre documentation sur le clonage d’un environnement existant, puis suivre le guide ci-dessous pour diriger le système vers ce nouvel environnement cloné.

Pourquoi est-il important de connaître ces interpréteurs et d’être capable de les distinguer? Parce qu’ils ont leurs propres paramètres et chemins qui font référence à leurs propres modules. Ces modules (comme ArcPy) sont conçus pour fonctionner avec une architecture (32 ou 64 bits) et un interpréteur Python donnés. Cela signifie que le module ArcPy exécuté dans ArcGIS Pro est différent de celui qui est exécuté dans ArcMap. Il est donc très important de référencer le bon interpréteur lors du développement et de l’exécution de vos scripts. Si le mauvais interpréteur est sélectionné lorsque vous exécutez votre script, il est très probable que ce dernier échouera.

Interpréteur Python 2.x d’ArcMap et variables de chemins.

Interpréteur Python 3.x d’ArcMap et variables de chemins.

Maintenant que nous savons pourquoi il est important de savoir dans quel interpréteur Python nous construisons nos scripts et auquel nous devons nous référer quand nous les exécutons, comment pouvons-nous configurer notre système pour rendre le passage de l’un à l’autre plus simple? Nous pouvons utiliser un environnement de développement intégré (EDI). Plus précisément, nous allons configurer PyCharm.

1. Tout d’abord, nous allons installer l’IDE PyCharm.

PyCharm est un IDE conçu pour fonctionner spécifiquement avec le langage Python, avec les versions 2.x et 3.x. L’édition communautaire de PyCharm est un EDI libre d’accès et gratuit qui compte parmi les plus populaires auprès des développeurs Python. Les mêmes concepts s’appliquent si vous utilisez votre IDE préféré, mais notre démonstration repose sur PyCharm. Téléchargeons l’édition communautaire, exécutons l’installateur et suivons les étapes du guide de la configuration requise, de l’installation et du lancement. Une fois PyCharm installé, lancez-le.

Écran de démarrage « Welcome to Pycharm ».

2. Maintenant que nous avons téléchargé et installé PyCharm, nous devons le configurer pour lui indiquer quels interpréteurs Python nous avons installés sur notre système.

Nous commencerons par cliquer sur le bouton « Configure » (configurer) dans le coin inférieur droit de l’écran de démarrage, puis nous sélectionnerons « Settings » (paramètres). Ceci nous amènera aux paramètres par défaut de notre installation PyCharm. À partir de là, nous sélectionnerons « Project Interpreter » (interpréteur du projet) dans la colonne de gauche.

Fenêtre de paramètres « Project Interpreter » (interpréteur du projet) de PyCharm.

Dans les options d’interpréteur de projet, cliquez sur la flèche du menu déroulant dans le coin supérieur droit, puis sélectionnez « Show all » (tout afficher) pour afficher la liste des interpréteurs du projet. Cette liste sera vide, mais nous y ajouterons certains des interpréteurs dont nous avons parlé.

Fenêtre « Project Interpreters » (interpréteurs du projet) vide.

Dans le coin supérieur droit, sélectionnez le signe plus vert pour ajouter un nouvel interpréteur de projet. Cela ouvrira la fenêtre « Add Python Interpreter » (ajouter un interpréteur Python). Dans la partie gauche de cette fenêtre, sélectionnez « System Interpreter » (interpréteur du système).

Fenêtre « System Interpreter » (interpréteur du système)

PyCharm dressera automatiquement la liste de certains de ces interpréteurs, s’ils sont installés dans des répertoires standard bien connus. Parmi ceux-ci figureront nos interpréteurs Python d’ArcMap mentionnés ci-dessus, soit les versions 32 bits et 64 bits (si vous avez installé Background Geoprocessing). Votre chemin vers python.exe peut être légèrement différent si ArcMap 10.6 a été utilisé; il indiquera votre version ArcMap. Sélectionnez l’un des interpréteurs d’ArcMap, puis appuyez sur OK. Faites de même pour l’autre interpréteur d’ArcMap (si vous avez installé Background Geoprocessing). Au fur et à mesure, vous verrez les interpréteurs s’ajouter à la liste de la fenêtre « Project Interprets » (interpréteurs du projet).

Enfin, nous allons ajouter l’interpréteur Python 3.x d’ArcGIS Pro à la liste des interpréteurs du projet. Nous allons à nouveau cliquer sur le signe plus vert dans le coin supérieur droit, puis sélectionner « System Interpreter » (interpréteur du système). Dans le coin supérieur droit de la fenêtre « Add Python Interpreter » (ajouter un interpréteur Python), ouvrez le navigateur de fichiers (Maj + Entrée) à l’aide de la case d’option. Dans cette fenêtre, accédez à C:\Program Files\ArcGIS\Pro\bin\Python\envs\arcgispro-py3\, sélectionnez python.exe, puis cliquez sur OK. L’interpréteur Python d’ArcGIS Pro s’affichera dans la liste de la fenêtre « Add Python Interpreter » (ajouter un interpréteur Python). Cliquez à nouveau sur OK dans cette fenêtre.

La fenêtre « Project Interpreters » (interpréteurs de projet) de PyCharm affichant les interpréteurs 32 bits et 64 bits d’ArcMap et les interpréteurs 64 bits d’ArcGIS Pro.

Dans la fenêtre « Project Interpreters » (interpréteurs de projet) se trouve une liste des interpréteurs ajoutés. Sélectionnez OK sur cet écran. Vous serez réacheminé vers le menu « Default Settings » (paramètres par défaut), et tous les interpréteurs du projet, les modules correspondants, leur version et les mises à jour disponibles pour chacun de ces modules s’afficheront.

Le menu « Project Interpreter » (interpréteur du projet) de PyCharm indiquant les modules installés dans l’interpréteur Python d’ArcGIS Pro.

3. Nous avons configuré PyCharm pour référencer les interpréteurs d’ArcMap et d’ArcGIS Pro, alors passons aux projets de référencement.

Maintenant que nous avons configuré PyCharm pour utiliser chacun de nos interpréteurs, nous pouvons sélectionner ces derniers en fonction de chaque projet ou passer d’un projet à l’autre selon l’utilisation que nous ferons du script. Pour exécuter PyCharm, visitez la page de démarrage « Welcome to PyCharm » (bienvenue à PyCharm) et sélectionnez « Create New Project » (créer un nouveau projet). Dans cette fenêtre, cliquez sur la flèche vers le bas apparaissant à côté de l’interpréteur du nouveau projet affiché pour le sélectionner.

Nouvelles options d’interprétation de projet dans PyCharm.

Sélectionnez la case d’option de l’interpréteur existant et, dans la liste déroulante, choisissez celui qui convient à l’application du script. Si vous voulez le développer pour ArcGIS Pro, optez pour Python 3.6. Si vous souhaitez l’appliquer à ArcMap, choisissez une des deux versions de Python 2.7 (si vous avez installé Background Geoprocessing). Donnez un titre au projet et sélectionnez « Create » (créer). Vous pouvez maintenant développer et tester le script dans ce projet avec la version appropriée de l’interpréteur Python, que ce soit pour ArcGIS Pro ou ArcMap.

Si vous changez d’avis ou voulez tester ce projet dans un autre interpréteur, la modification est rapide et facile. Accédez à « Settings » (paramètres). À gauche, sélectionnez « Project Script » (script de projet), puis « Project Interpreter » (interpréteur du projet). Dans la liste déroulante, sélectionnez n’importe quel interpréteur ajouté en tant qu’interpréteur de projet, puis choisissez la version que vous souhaitez plutôt utiliser.

Vous avez configuré votre IDE pour être en mesure d’utiliser différents interpréteurs Python installés avec ArcGIS Pro et ArcMap. Également, vous avez appris la raison pour laquelle il est important de déterminer l’interpréteur dans lequel vous codez et la façon de passer rapidement d’un interpréteur à l’autre dans PyCharm, si nécessaire. Vous êtes prêt à développer. Bonne chance!

Ce billet a été écrit en anglais par Tom Thompson et peut être consulté ici.

Aucun article précédent

Article suivant
Construisez sur des bases solides. Avez-vous ce qu’il faut pour propulser votre SIG?
Construisez sur des bases solides. Avez-vous ce qu’il faut pour propulser votre SIG?

Les cours de base sur ArcGIS ne s’adressent pas seulement aux débutants. En 2018, plus de 25 % de nos élève...