Les meilleurs formats et outils pour gérer vos métadonnées géospatiales

December 12, 2019

Il n’est pas surprenant que la quantité de données géospatiales recueillies, stockées, protégées et utilisées augmente au fur et à mesure que l’utilisation de la technologie géospatiale s’accroît. C’est pourquoi il est important que les organisations élaborent de bonnes pratiques de gestion des données afin d’assurer l’accessibilité, la fiabilité et l’actualité de leurs données géospatiales pour les utilisateurs. Les métadonnées sont la meilleure façon d’assurer le suivi des données géospatiales. Lorsqu’elles sont correctement mises en œuvre, elles représentent un élément indispensable de votre boîte à outils de gestion des données. Lisez ce billet de blogue pour en apprendre davantage sur certains des formats et des outils courants que vous pouvez utiliser pour créer et tenir à jour vos métadonnées géospatiales.

Pour mon dernier billet de blogue en 2019, j’ai choisi un sujet que tous les professionnels géospatiaux ont à cœur : les métadonnées géospatiales. Je suis sûr que la plupart des spécialistes du domaine se rappellent avoir utilisé ou cherché des métadonnées dans un projet et s’être interrogés sur la conception et l’utilisation d’un fichier de métadonnées. Les métadonnées géospatiales sont un aspect très utile, voire essentiel, de chaque fichier de données géospatiales. Deux raisons expliquent leur importance : elles permettent de trouver des fichiers de données géospatiales ainsi que de se souvenir des entités comprises dans un fichier et de la façon dont il a été créé. Lors de vos recherches de données dans le monde entier, vous tomberez sur plusieurs formats de métadonnées populaires. Il existe des formats uniques ainsi que de nombreux formats normalisés ouverts.

Comme dans bien d’autres domaines, « tout se joue dans les détails », et les métadonnées ne sont en fait que des détails. C’est pourquoi, même s’il semble simple de remplir les champs sur les métadonnées et de publier les fichiers créés, vous devez éviter certains pièges durant votre projet de création de métadonnées. Dans ce billet de blogue, je vous donnerai un aperçu des formats de métadonnées géospatiales et de quelques-uns des outils que vous pouvez utiliser pour répondre aux exigences de votre projet.

Commençons par les types de fichiers de métadonnées courants (styles de métadonnées) employés au Canada :

Description d’élément – dans un système ArcGIS, vous trouverez un ensemble simple de métadonnées de base dans le catalogue ou la fenêtre de métadonnées d’ArcGIS. Vous pouvez inscrire les renseignements suivants dans ce style : le type de données, les balises, le résumé, la description, les sources, les limites d’utilisation, l’étendue, l’échelle, les sujets, les mots clés, les références et les détails des ressources. Ce type de métadonnées est contenu dans les fichiers de données spatiales.

Un fichier vide de métadonnées de type Description d’élément dans ArcGIS Pro.

ISO 19139 – Spécifications de mise en œuvre des métadonnées – ce style de métadonnées normalisé permet aux utilisateurs de consulter et de modifier un document de métadonnées complet et conforme à la norme ISO 19139 Information géographique — Métadonnées. Défini par un schéma XML, un fichier de métadonnées ISO 19139 est en fait un fichier XML distinct des données spatiales.

Profil nord-américain de la norme ISO 19115:2003 (NAP) – ce style de métadonnées normalisé permet aux utilisateurs de consulter et de modifier un document de métadonnées complet et conforme au profil nord-américain de la norme ISO 19115:2003 – Information géographique – Métadonnées. Défini par un schéma XML, un fichier de métadonnées NAP est en fait un fichier XML distinct des données spatiales.

Profil nord-américain harmonisé de la norme ISO 19115:2003 (HNAP) – il s’agit d’un style de métadonnées conçu pour les données géospatiales du gouvernement du Canada. Ce format est une variante canadienne du profil nord-américain de la norme ISO 19115:2003. Il comporte un schéma XML défini qui est conforme aux exigences du gouvernement fédéral. Toutefois, le HNAP n’est pas entièrement compatible avec les styles ISO ou NAP. Il nécessite donc un traitement unique.

Métadonnées ArcGIS – il s’agit d’un format interne des systèmes ArcGIS. La solution ArcGIS prend en charge et traite de nombreux styles et types de métadonnées (comme les formats Description d’élément, ISO et NAP) afin que les métadonnées de chacun de ces styles puissent toutes être stockées et traitées à partir du format de métadonnées ArcGIS.

Écran d’édition des métadonnées du style Description d’élément dans ArcGIS Pro. Les utilisateurs peuvent entrer ou modifier de l’information dans les champs de métadonnées du fichier de données spatiales qu’ils utilisent.

ArcGIS Pro et ArcMap permettent aux utilisateurs de consulter et de modifier les métadonnées dans la plupart des formats couramment employés mentionnés ci-dessus, afin de les gérer. En outre, ArcGIS Online prend depuis peu en charge les métadonnées normalisées comme le format ISO 19139, le profil nord-américain de cette norme, le format américain CSDGM du Federal Geographic Data Committee ainsi que le format de la directive européenne INSPIRE. De plus, ArcGIS Online permet aux utilisateurs de modifier leurs métadonnées en ligne.

Un écran d’édition des métadonnées dans ArcGIS Online. Veuillez noter que des onglets permettent la modification et la saisie de données dans des sections précises des métadonnées. Il est possible de consulter les métadonnées, de les valider, de les télécharger, de les supprimer, de les remplacer, de les enregistrer et de les fermer.

Les métadonnées sont essentielles pour préciser et répertorier les données contenues dans un jeu de données géospatiales. Ces métadonnées peuvent être utilisées à de nombreuses fins, du rappel du contenu d’un jeu de données à son propriétaire à la publication des métadonnées géospatiales dans un catalogue public. Du point de vue de l’infrastructure de données spatiales, il est essentiel de disposer de métadonnées complètes pour trouver et réutiliser les jeux de données à d’autres fins que celle pour laquelle ils ont été conçus à l’origine. Des métadonnées de qualité sont une composante fondamentale des systèmes modernes de gestion des données géospatiales. Et vous, gardez-vous les métadonnées de vos données géospatiales à jour et accessibles pour que d’autres personnes puissent les trouver et les utiliser?

Ce billet a été écrit en anglais par Gordon Plunkett et peut être consulté ici.

Article précédent
Utilisation de l’outil de déploiement de solutions ArcGIS pour ArcGIS Pro
Utilisation de l’outil de déploiement de solutions ArcGIS pour ArcGIS Pro

Déployez en quelques clics des cartes, des applications et des services web sectoriels dans votre organisat...

Article suivant
Dépanner ArcGIS Pro comme un analyste du service d’assistance d’Esri Canada : partie 1
Dépanner ArcGIS Pro comme un analyste du service d’assistance d’Esri Canada : partie 1

L’article suivant fera partie d’une série de deux sur les étapes à suivre pour résoudre les problèmes avec ...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!