La région de Peel a recours aux SIG pour ses consultations publiques virtuelles durant la pandémie

November 10, 2020

La région de Peel a toujours tenu ses consultations publiques en personne. Cette année cependant, en raison de la pandémie de COVID-19, elle a décidé d’organiser ses séances d’information publiques virtuellement. Découvrez comment l’équipe du centre de données de Peel a fait appel à la technologie SIG pour communiquer efficacement des renseignements sur ses plans et politiques, ainsi que pour recueillir les commentaires et réactions des résidents. 

Conformément à la Loi sur l’aménagement du territoire du gouvernement de l’Ontario, la région de Peel est tenue de mettre à jour son plan officiel tous les cinq ans. Cette mise à jour obligatoire garantit que les politiques énoncées dans le plan officiel cadrent avec les changements de plan et de politique de la province et reflètent l’évolution des besoins de la communauté. Peel 2041+ désigne le processus de révision du plan officiel et d’examen municipal complet, qui aidera la région à mieux planifier l’avenir en prenant des mesures concernant les nouvelles prévisions en matière de population et d’emploi, en répondant aux commentaires du public et des intervenants, et en se conformant aux lois, aux plans et aux politiques nouvellement adoptés par la province.

Le défi opérationnel que pose la COVID-19

Des séances de consultation ont été planifiées à l’automne pour communiquer de l’information sur les projets de politique et de cartographie qui orienteront la croissance de la communauté, ainsi que pour recueillir des commentaires à cet égard. Parmi les domaines d’intérêts ciblés, citons : environnement naturel, changement climatique, logement, gestion des déchets, patrimoine culturel, engagement des autochtones, gestion de la croissance et transport.

En raison de la COVID-19, la région n’a pas pu organiser de séances d’information publiques en personne. Elle a plutôt décidé de tenir en septembre des séances de consultation virtuelles sur des domaines d’intérêt en matière de croissance par l’intermédiaire de Microsoft Teams, et de les enregistrer. Comme ce ne sont pas tous les résidents qui ont pu assister aux consultations virtuelles en direct, les planificateurs régionaux attitrés à chaque domaine d’intérêt ciblé avaient besoin d’un moyen de transmettre efficacement leurs scénarios et leurs affiches aux résidents, qui devaient pouvoir y accéder facilement à tout moment. Ils avaient également besoin que la solution puisse être mise en œuvre rapidement.

Un partage d’informations facilité grâce à ArcGIS StoryMaps

Alessandro Tarli, spécialiste des données et des SIG au sein de l’équipe du centre de données de Peel (CDP), a estimé qu’ArcGIS StoryMaps d’Esri serait la meilleure solution, car « StoryMaps est un outil innovant qui a le pouvoir de combiner des cartes à du texte narratif, à des images et à du contenu multimédia. Il favorise l’interactivité, le dialogue bidirectionnel et la participation du public dans un environnement convivial. »

Le responsable de projet de chaque domaine d’intérêt a fourni à l’équipe du CDP le contenu de chaque récit dans un format qui rendait l’importation dans le modèle StoryMaps rapide et facile. En fin de compte, il a fallu un peu plus d’un mois pour produire et achever les récits en vue de leur diffusion publique. Les modifications ont été nombreuses en cours de route, et c’est là que StoryMaps s’est révélé particulièrement utile, en facilitant la communication au quotidien entre les planificateurs régionaux et l’équipe du CDP. Un accès aux récits a été accordé aux planificateurs régionaux afin qu’ils puissent y apporter les modifications nécessaires, ce qui leur a permis de gagner du temps et d’éviter plusieurs échanges fastidieux.

L’équipe du centre de données de Peel a collaboré avec différentes équipes de projet pour créer une carte récit ou un tableau d’affichage pour chaque domaine d’intérêt axé sur la croissance ci-dessus. Consultez les récits.

« Les cartes récits, grâce à leur contenu textuel clair et concis, se sont avérées un outil extrêmement efficace de communication avec les résidents. Dans la mesure du possible, nous nous sommes assurés d’y lier des documents politiques et des rapports à l’appui afin de permettre aux résidents d’en savoir plus s’ils le désiraient », ajoute Alessandro.

Toutes les cartes qui ont été créées et proposées étaient au format PDF, et elles ont été converties en cartes en ligne afin que les résidents puissent interagir avec elles et effectuer des zooms sur les zones d’intérêt. L’équipe du CDP a utilisé une variété de styles de cartes pour transmettre les plans régionaux, y compris des cartes web de base, des séries de cartes et des cartes balayables.

Le récit sur le transport comprend la carte balayable ci-dessus. Celle-ci illustre la cartographie en vigueur des exigences liées aux emprises en section courante sur les routes de Peel à gauche, et la cartographie proposée à droite.

Le récit sur les territoires verts comporte une série de cartes qui montrent les ajouts à la cartographie provinciale des zones humides importantes (carte 1) et les changements apportés à la cartographie de la zone naturelle centrale de l’escarpement du Niagara (carte 2).

Donner aux résidents la possibilité de s’exprimer

Grâce à ArcGIS Survey123, l’équipe du CDP a créé un formulaire pour chaque domaine d’intérêt afin que les résidents puissent faire part de leurs commentaires sur les politiques proposées d’ici au 23 octobre. Cette application de terrain a permis à l’équipe de recueillir des données par l’intermédiaire du web ou d’appareils mobiles, même lorsqu’elle n’était pas connectée à Internet. Elle lui a également permis d’analyser rapidement les réponses.

À la fin de chaque récit, l’équipe du CDP a intégré un formulaire de commentaires créé à l’aide d’ArcGIS Survey123. L’application permet de recueillir rapidement des données au moyen de questions prédéfinies, basées sur la logique et faciles à comprendre. Survey123 permet également l’intégration de fichiers audio et d’images, en plus de prendre en charge de nombreuses langues.

Ouvrir un monde de possibilités

ArcGIS StoryMaps et ArcGIS Survey123 ont permis à l’équipe du CDP de faire preuve de créativité et d’acquérir plus d’expérience dans l’utilisation de cette technologie. La création d’un plus grand nombre de produits au moyen de ces applications est conforme aux priorités du mandat du conseil régional en matière d’amélioration des services et de la confiance. Par ailleurs, elle soutient la stratégie numérique de Peel, laquelle lui permettra de répondre aux besoins changeants de ses résidents et de ses employés en leur offrant un meilleur accès à l’information et aux données.

« En fin de compte, la création de ces cartes récits a été une excellente occasion de collaboration, qui n’aurait jamais pu avoir lieu si la région n’avait pas décidé pour la première fois d’organiser ses séances de consultation en ligne. Cette expérience a donné lieu à des réactions positives et s’est avérée une réussite sur toute la ligne », conclut Alessandro.

Vous souhaitez créer votre première carte récit? Visitez ArcGIS StoryMaps

Ce billet a été écrit en anglais par Dimpee Shah et peut être consulté ici.

Article précédent
Profitez de notre baladodiffusion pour raconter votre histoire dans le domaine des SIG
Profitez de notre baladodiffusion pour raconter votre histoire dans le domaine des SIG

La nouvelle baladodiffusion d’Esri Canada, « Geographical Thinking », est axée sur vous – notre communauté ...

Article suivant
Pourquoi des modèles de données communs sont-ils essentiels à un partage efficace de données IDS?
Pourquoi des modèles de données communs sont-ils essentiels à un partage efficace de données IDS?

L’utilisation de modèles de données qui établissent des définitions communes de la géométrie, de la topolog...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!