Trois questions fréquemment posées à propos des applications de terrain d’ArcGIS

May 11, 2017

C’est le début de la saison pour le travail sur le terrain; il s’agit du moment idéal pour essayer une nouvelle stratégie de collecte de données. Savez-vous comment commencer à utiliser les applications de terrain d’ArcGIS? Connaissez-vous la différence entre Collector et Survey123? Découvrez les réponses à ces questions dans ce billet de blogue et apprenez-en davantage sur les cours offerts pour vous aider à faire vos premiers pas et à gagner en productivité avec ces applications.

Êtes-vous fin prêts pour inspecter l’état de vos infrastructures, tester la qualité de l’eau, dénombrer des espèces ou photographier les changements qu’ont subis vos infrastructures ou votre environnement? Vos stagiaires se préparent pour le travail sur le terrain. Assurez-vous que votre équipe dispose des meilleurs outils pour maximiser son efficacité et faciliter la communication avec le bureau.

En utilisant les applications de terrain d’ArcGIS, vous :

  • éviterez les erreurs de saisie manuelle et la perte de données résultant de formulaires endommagés;
  • économiserez du temps en n’ayant pas à transférer les données de formulaires papier vers votre SIG;
  • serez en mesure de fournir des données fiables et à jour à l’ensemble de votre organisation.

On me pose souvent les mêmes questions au sujet des applications de collecte de données sur le terrain d’Esri. Voici donc quelques conseils et suggestions pour vous aider à tirer le maximum de ces applications mobiles.

1. « J’ai téléchargé Collector for ArcGIS sur mon téléphone, mais lorsque j’essaie de l’utiliser, je n’ai accès à aucune donnée. Comment fonctionne l’application? »

Collector for ArcGIS

De la même façon que votre application bancaire doit savoir qui vous êtes pour se connecter à votre compte, Collector for ArcGIS doit se connecter à une carte web publiée comprenant au moins une couche modifiable, que l’on appelle « service d’entité ». Cette carte web peut être créée directement dans ArcGIS Desktop ou ArcGIS Pro, à la section My Content (contenus) ou dans le visualiseur de cartes d’ArcGIS Online, ainsi que dans ArcGIS Enterprise.

Lorsque vous modifiez les données sur votre appareil mobile, la carte web fait en sorte que les données du bureau sont aussi actualisées. Les cartes web peuvent être publiées avec ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise dans votre propre infrastructure au moyen de Portal for ArcGIS. Si vous optez pour ArcGIS Online, des crédits de service seront utilisés pour le stockage de vos données dans le nuage d’Esri.

Si vous êtes un néophyte de la publication web, vous pouvez suivre notre formation afin d’apprendre les pratiques exemplaires à adopter pour créer des cartes web et rendre ces dernières accessibles à vos employés sur le terrain avec Collector. Vous gagnerez en productivité en un rien de temps.

Si vous décidez de publier avec ArcGIS Online ou que vous avez déployé Portal for ArcGIS dans votre propre infrastructure, vous pouvez découvrir les pratiques exemplaires à suivre lors du cours ArcGIS Online pour les éditeurs. Ce cours magistral en ligne est offert à différentes dates, la prochaine étant le 20 juin.

Pour découvrir comment partager du contenu géospatial en privé dans votre propre infrastructure, inscrivez-vous au cours Déploiement de Portal for ArcGIS. Le prochain cours a lieu les 27 et 28 juin.

2. « Comment puis-je accéder aux menus déroulants dans Collector for ArcGIS? »

Collector for ArcGIS

Ce sont vos données SIG qui apparaissent dans Collector. Si vous publiez un service d’entité à partir d’un fichier SHP, vous n’aurez pas accès au menu déroulant. Pour obtenir une expérience de collecte de données sur le terrain uniforme et semi-automatisée, vous devrez avoir recours aux domaines et aux sous-types d’une géodatabase. Améliorez l’expérience de l’utilisateur en définissant une plage de valeurs par défaut, évitez les erreurs de saisie manuelle et intégrez un contrôle de la qualité en limitant les valeurs possibles à celles normalisées dans votre secteur d’activité.

Opter pour les géodatabases plutôt que pour les fichiers SHP présente de nombreux avantages. Prenez-les en considération et effectuez la transition afin de pouvoir offrir des fonctionnalités avancées à vos utilisateurs :

  • espace de stockage réduit pour un même ensemble de données;
  • rendement supérieur;
  • possibilité de classer vos données par thème dans les jeux de données d’entités;
  • aucune limite de caractères pour les noms de champs;
  • possibilité d’ajouter des pièces jointes.

Si vous continuez à utiliser des fichiers SHP parce que vous devez souvent partager des données avec des organisations externes, vous pourrez continuer à le faire en toute simplicité en exportant les données stockées dans une géodatabase vers un fichier SHP. Il en va de même si vous recevez souvent des données SIG d’organisations externes. La conversion se fait très facilement dans ArcGIS Desktop.

Vous n’avez pas de géodatabase?

Je vous recommande d’en créer une afin de profiter d’un stockage de données et d’un accès optimisés. Pour créer un schéma, utilisez un modèle de données, ajoutez-y vos propres données, définissez vos domaines et vos sous-types et appliquez vos règles de topologie et autres fonctions relationnelles.

Inscrivez-vous au cours Conception de géodatabases pour vous lancer. Le prochain cours a lieu du 20 au 22 juin.

3. « Quelle est la différence entre Collector for ArcGIS et Survey123 for ArcGIS? »

Collector for ArcGIS (à gauche) et Survey123 (à droite)

Ces deux applications peuvent être utilisées pour la collecte de données. Toutefois, les formulaires de Survey123 sont très sophistiqués. Si vous devez convertir un formulaire papier en formulaire numérique, Survey123 vous offre un plus grand nombre de possibilités.

Survey123 permet de créer des formulaires imbriqués. Ainsi, lorsque la réponse à une question en soulève d’autres, le formulaire est modifié pour présenter une nouvelle série de questions. Vous devez choisir votre application en fonction des personnes qui l’utiliseront et de leur familiarité avec les cartes et avec le type de données que vous souhaitez recueillir.

Imaginons que vous souhaitez connaître l’état d’un tuyau. Collector pourrait être l’outil idéal pour le localiser dans l’interface cartographique, pour mettre à jour son état et pour passer à l’inspection suivante. Toutefois, si vos employés doivent inspecter une tour de transmission, par exemple, Survey123 vous permettra d’accélérer la collecte de données avec des questions prédéfinies et logiques auxquelles il est facile de répondre. L’information présentée aux équipes sur le terrain est déterminée par leurs réponses précédentes, éliminant ainsi toute confusion par rapport aux champs à remplir.

Avec Survey123, vous pouvez créer des formulaires, des sondages et des questionnaires, sous forme de feuilles de calcul compatibles au format XLS, et les publier dans ArcGIS Online ou Portal for ArcGIS afin d’y accéder sur un appareil mobile dans l’application Survey123.

Pour apprendre comment préparer les données et les services et comment configurer ces applications pour prendre en charge la collecte de données, inscrivez-vous à ArcGIS pour le travail sur le terrain. Ce cours sera offert à deux reprises en juin (8 et 9 juin et 27 et 28 juin).

Si un cours n’est pas offert à la date désirée, cliquez sur le bouton Demander une autre date de formation dans la page du cours et indiquez vos dates de disponibilité. Nous tenterons de vous offrir la formation au moment qui vous convient.

Pour voir la liste des formations offertes, parcourez notre répertoire de cours.

Ce billet a été écrit en anglais par Carole Arseneau et peut être consulté ici

Article précédent
Comment résoudre une erreur de type « Packaging succeeded, but publishing failed » dans ArcGIS
Comment résoudre une erreur de type « Packaging succeeded, but publishing failed » dans ArcGIS

Suivez les étapes décrites dans ce billet de blogue pour découvrir comment résoudre une erreur de publicati...

Article suivant
Trucs et astuces pour la visualisation 3D dans ArcGIS Pro
Trucs et astuces pour la visualisation 3D dans ArcGIS Pro

Découvrez quelques trucs et astuces pour optimiser votre visualisation 3D.

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous