Le temps est venu de mettre vos actifs en marche.

May 25, 2018

Un programme de gestion des actifs organisationnels doit tenir compte de nombreux éléments pour assurer la résilience et la durabilité d’une organisation, y compris les processus, les actifs, le personnel, les niveaux de service exigés, la planification à long terme et l’atténuation des risques. Une telle vision globale représente un défi de taille, car elle doit s’appuyer sur une planification et un engagement à tous les échelons. Les municipalités du Canada misent sur d’importantes améliorations non seulement pour créer leur plan de gestion des actifs, mais également pour le rendre opérationnel. Bien entendu, cette démarche découle d’exigences obligatoires. Cela dit, bon nombre de municipalités n’ont pas encore commencé ce processus, tandis que certaines autres se sont dotées d’un plan de gestion des actifs, mais ne savent pas quoi en faire.

Récemment, la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et le Réseau canadien des gestionnaires d’actifs (RCGA) ont publié des documents utiles pour aider à la création d’un plan de gestion des actifs. Après avoir consulté plusieurs municipalités au pays, ils ont établi un portrait d’ensemble de la gestion des actifs. Ils répondent à toutes les questions touchant les politiques, les stratégies de gouvernance et les cadres de gestion des actifs, ils présentent des ressources connexes supplémentaires et surtout, ils recensent les divers programmes de financement offerts pour soutenir les municipalités.

Ces guides sont d’excellents outils pour les municipalités qui sont au début de leur démarche et constituent une excellente référence pour les municipalités qui comptent déjà sur un plan de gestion des actifs. J’ai trouvé très pertinents les témoignages qui y sont présentés. Ils mettent en lumière les leçons apprises par les organisations participantes (ce qui est une excellente façon d’éviter des problèmes similaires).

La FCM propose un guide pratique complet intitulé « Comment élaborer une politique et une stratégie de gestion des actifs ». Ce guide présente les différents domaines dans lesquels une organisation doit investir du temps et des efforts et il indique les points nécessitant un travail supplémentaire. Les différents modèles et exemples du guide peuvent être appliqués à vos besoins particuliers. La publication offre bien plus qu’une vue d’ensemble. Elle est un outil qui peut aider votre municipalité à adopter une approche de la gestion des actifs cohérente et fondée sur des données, et ce, pour toutes les catégories d’actifs.

Le RCGA propose une brochure, Gestion des actifs 101, qui est un document d’introduction à la gestion des actifs à l’intention des municipalités. En plus d’un glossaire de termes et de concepts pour les débutants, ce document présente également des ressources et des liens vers des organismes provinciaux qui offrent leur soutien dans l’atteinte des objectifs en matière de gestion des actifs. Plusieurs sources de financement sont à la disposition des municipalités. Récemment, le RCGA a lancé un site web pour aider les municipalités à trouver facilement tous les programmes disponibles au Canada, et il a mis sur pied une approche progressive pour faire des demandes de financement. Vous trouverez le guide du RCGA ainsi qu’un ensemble d’outils pertinents sur le site de ressources de l’organisation.

La plupart des municipalités ont des exigences similaires pour les types de services qu’elles offrent. Les différences se trouvent dans la façon dont les actifs sont gérés pour fournir ces services. Certaines différences telles que la taille de la municipalité (l’assiette fiscale), le type de municipalité (municipalité de palier supérieur ou inférieur) et les types d’actifs et de services (p. ex., les services publics) auront une incidence sur le plan de gestion des actifs. D’autres variables peuvent également influer sur le coût des actifs existants et des nouveaux actifs, notamment l’environnement (les changements de capacité, la composition du sol, les températures extrêmes, les zones écologiquement vulnérables, les précipitations, etc.). Les particularités d’un emplacement auront une incidence sur les coûts de conception, de construction et d’entretien des actifs lorsqu’on les aborde sous l’angle de leur résilience à long terme. Ainsi, lorsque vous examinez tous les éléments de votre plan de gestion des actifs, vous devez planifier l’utilisation de données SIG et en exploiter le potentiel. La normalisation d’un système d’enregistrement avec ArcGIS représenta un véritable avantage au moment d’utiliser vos données pour en tirer des renseignements utiles. L’analyse des tendances et la superposition des modèles et des emplacements peuvent jeter un nouvel éclairage sur vos processus de prise de décision.

N’oubliez pas, la gestion des actifs n’est pas un projet, mais un processus. Il s’agit d’un engagement à long terme à fournir les meilleurs services possible avec les fonds disponibles. Les deux guides mentionnés sont d’excellentes références et fournissent des détails utiles sur ce qu’il faut mettre dans un plan de gestion des actifs. Lors de la conférence 2018 du RCGA tenue récemment à Windsor, les deux guides ont été présentés comme des outils pouvant aider les organisations à accroître leur efficacité dans les compétences figurant sur l’échelle de préparation (comme le souligne le site de la FCM). Si vous êtes à la recherche d’une aide supplémentaire, les services professionnels d’Esri Canada proposent une gamme d’activités pour soutenir votre plan de gestion des actifs. De la stratégie à la planification, en passant par l’analyse, la conception, le développement, le déploiement, l’exploitation et l’entretien, nos professionnels des différents secteurs d’activité comptent une vaste expérience en gestion d’actifs à l’échelle nationale. Nous pouvons vous aider à optimiser le cycle de vie de vos actifs.

Ce billet a été écrit en anglais par Barry Kelly et peut être consulté ici.

Article précédent
Application du mois de juin : Portail d’information sur la planification d’Orangeville
Application du mois de juin : Portail d’information sur la planification d’Orangeville

L’application de la Ville d’Orangeville permet aux résidents de se renseigner sur le zonage et les plans mu...

Article suivant
Living Atlas of the World, édition canadienne
Living Atlas of the World, édition canadienne

L’édition canadienne de Living Atlas of the World, un atlas mondial dynamique, s’enrichit de contenus et de...