Application du mois : Cartographie des tronçons routiers accidentogènes

August 1, 2019

En tant qu’analyste SIG, je crée beaucoup de cartes et d’applications qui s’adressent à un large éventail d’utilisateurs. Bon nombre de gens croient que le plus grand défi de mon travail consiste à trouver un sujet à traiter. Mais je sais par expérience que le plus difficile n’est pas de trouver le sujet, mais les données. Tout d’abord, il faut chercher et récupérer les données, les nettoyer (les données sont parfois désordonnées, et un analyste doit les traduire en renseignements significatifs) et les organiser. C’est ce même processus que suit la municipalité régionale de comté de Brome-Missisquoi afin de maintenir à jour ses données pour créer des applications, comme la Cartographie des tronçons routiers accidentogènes, l’application du mois d’août, qui cartographie les lieux des accidents afin que le public puisse les consulter.

Située juste au sud de Montréal, dans l’est du Québec, la municipalité régionale de comté de Brome-Missisquoi est principalement composée de régions rurales. Elle comprend 21 municipalités locales, dont la plus grande est Cowansville. Au début, seulement quatre municipalités ont commencé à intégrer les SIG à leur équipe d’évaluation, et au fil des ans, elles ont travaillé pour inclure 17 autres municipalités à leur système SIG. Depuis ce temps, elles ont conçu divers jeux de données à jour auxquels leur personnel et le public peuvent accéder. En s’appuyant sur l’assise solide des SIG intégrées en place, elles ont créé la Cartographie des tronçons routiers accidentogènes pour cartographier les lieux des accidents au sein de la municipalité.

En 2016, la municipalité a lancé une campagne axée sur le transport actif et la mobilité pour promouvoir des modes de vie actifs. Pour ce faire, elle devait s’assurer de répondre à la principale préoccupation en matière de transport actif, c’est-à-dire la sécurité. Elle a compilé des données s’étalant sur dix ans sur les accidents de la route qui se sont produits dans la municipalité, et elle a créé une application. Des données sur 12 000 accidents ont été recueillies et consignées sur une feuille de calcul. De plus, elle a géocodé ces points pour afficher la répartition des accidents et ciblé les routes et les intersections pouvant nécessiter des changements d’infrastructure afin de s’adapter au mode de vie actif qu’elle essayait de promouvoir.

À l’aide de Web AppBuilder for ArcGIS, la municipalité a créé une représentation visuelle interactive des renseignements sur les accidents offrant des critères de filtrage comme le nombre de décès, l’année au cours de laquelle l’accident s’est produit et l’heure de la journée ainsi que le jour de la semaine où l’accident est survenu. Tous les filtres sont configurés pour identifier les causes et isoler les variables environnementales ayant pu contribuer à l’accident de voiture. Par exemple, la fonction du filtre peut être utilisée par un urbaniste qui tente de déterminer si une route est sujette aux accidents durant les heures de pointe près d’un abribus.

Les gadgets de filtrage vous permettent de savoir quels paramètres environnementaux et temporels peuvent causer des accidents.

En plus du simple gadget de filtrage, un gadget Requête peut également être utilisé pour approfondir la compréhension des variables ayant pu causer différents types d’accidents. Les utilisateurs peuvent choisir une variable (dans ce cas, le type d’accident) et la filtrer jusqu’à l’obtention d’éléments prédéfinis pour une requête plus spécialisée.

D’un point de vue cartographique, j’aime beaucoup la façon dont la municipalité a symbolisé les différents types de requêtes.

Le gadget Requête permet aux utilisateurs d’identifier les variables ayant contribué à certains types d’accidents et les lieux où ces accidents se sont produits.

Cette application est unique, car elle utilise plusieurs méthodes d’affichage des données sur une carte, comme le montre l’illustration ci-dessus. Dans l’étendue initiale de la carte, les points de l’ensemble des 12 000 accidents sont affichés dans un agrégat à l’aide de l’option d’agrégation d’entités. Lorsque cette fonctionnalité est activée, les points deviennent plus petits et dégagés lorsque vous effectuez un zoom avant sur la carte. Cependant, quand vous effectuez un zoom arrière, les zones à haute densité d’accidents sont représentées par un gros point. Et j’aimerais vous rappeler que les agrégats contiennent des fenêtres contextuelles que vous pouvez personnaliser, comme cela a été fait dans cette application.

L’application utilise l’agrégation avec des fenêtres contextuelles personnalisées pour présenter les renseignements sur les accidents.

Dernier point, mais non le moindre : l’application comprend des gadgets personnalisés. Comme la création de gadgets personnalisés demande du codage, je vous recommande d’effectuer une recherche dans la bibliothèque de gadgets personnalisés que d’autres utilisateurs ont créés afin de gagner du temps avant de concevoir le vôtre. Dans cette application, deux gadgets personnalisés ont été ajoutés et aident les utilisateurs à visualiser des statistiques sur les accidents de voiture qui se sont produits dans une période donnée. Un gadget vous permet de voir les accidents de voiture selon le jour de la semaine, et l’autre gadget affiche les accidents selon l’heure de la journée. Les gadgets personnalisés vous permettent de créer l’expérience et les interactions que vous souhaitez que vos utilisateurs aient avec vos données. Pour commencer, je vous recommande de lire ce billet de blogue d’introduction à la création de gadgets personnalisés.

Web AppBuilder comprend de nombreux gadgets prêts à l’emploi qui permettent aux utilisateurs de votre application d’interagir davantage avec vos données.

La Cartographie des tronçons routiers accidentogènes est une application efficace, car elle fournit des données et des fonctionnalités de SIG à plusieurs groupes de destinataires, et ce, de façon conviviale. Elle fait bon usage des gadgets prêts à l’emploi et des gadgets personnalisés dans le but d’améliorer l’expérience de l’utilisateur et d’accroître son utilisation des données. La création de ce type d’application exige de bonnes données et démontre la discipline et le ferme engagement de la municipalité régionale de comté de Brome-Missisquoi dans le maintien de la qualité de ses données.

Avez-vous créé des applications intégrant différents gadgets dans Web AppBuilder ou développé vos propres gadgets personnalisés? Partagez votre expérience ci-dessous.

Ce billet a été écrit en anglais par Mingsze et peut être consulté ici.

Article précédent
Pourquoi Esri Canada est-elle l’une des sociétés les mieux gérées au Canada?
Pourquoi Esri Canada est-elle l’une des sociétés les mieux gérées au Canada?

Les employés s’expriment sur les raisons pour lesquelles Esri Canada s’est vu décerner à maintes reprises l...

Article suivant
Un comté de taille moyenne transforme numériquement ses flux de travaux de gestion immobilière
Un comté de taille moyenne transforme numériquement ses flux de travaux de gestion immobilière

Le comté de Lennox et Addington a maximisé son utilisation de la plateforme ArcGIS pour développer un systè...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!