Continuité des activités pour les services publics

April 8, 2020

Depuis plusieurs semaines, les services sont perturbés à l’échelle nationale en raison de la COVID-19. Les gouvernements et les organisations s’efforcent de répondre de manière appropriée aux limites imposées par la pandémie. Nous nous sommes entretenus avec Brigitte Roth, consultante principale à Acclaims Environmental, sur les précautions prises par les services publics pour assurer la continuité des activités.

Quelles sont les principales mesures que doivent prendre les services publics?

Roth : La province de l’Ontario a annoncé la fermeture obligatoire de tous les lieux de travail non essentiels. Je comprends que cela puisse inquiéter les personnes qui dépendent de leurs services. J’ai fait connaître sur mon blogue certaines précautions que les services publics devraient prendre pour assurer la continuité des services essentiels.

  • Vérifiez l’exactitude des coordonnées des employés essentiels. Voilà une précaution particulièrement importante, étant donné que nombre d’employés administrateurs ou techniciens travaillent maintenant à la maison. Il faut également vérifier la disponibilité des fournitures et des services d’urgence (achats, carburant, électricité, entreprises intervenant en cas de déversement, etc.).

  • Les services publics subissent peut-être déjà la pression d’une main-d’œuvre réduite en raison de l’absentéisme ou de la fermeture forcée de projets et d’activités non essentielles. Il peut être nécessaire de procéder à des évaluations quotidiennes des activités normales à poursuivre et des activités à interrompre.

  • Réaffectez votre personnel et priorisez les services à fournir. Le 24 mars, l’inspecteur en chef de l’eau potable a annoncé une ordonnance en vertu de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence qui autorise la réaffectation exceptionnelle de membres du personnel au sein du service d’eau en vue d’assurer la sécurité et la fiabilité des opérations. Si votre service public éprouve des difficultés susceptibles d’interrompre les activités, le Ministère vous demande de l’en informer par l’intermédiaire du Centre d’intervention en cas de déversement au 1-800-268-6060 ou à awqi.reporting@ontario.ca.

  • Assurez-vous de mettre à jour vos plans de continuité des activités et de disposer d’un moyen de les communiquer efficacement à l’interne, ainsi qu’avec votre coordonnateur de la gestion des urgences de votre communauté. Le réseau d’intervention de l’Agence ontarienne des eaux (OnWARN), qui a été créé pour répondre aux besoins liés à l’ouragan Katrina, peut servir de soutien à votre communauté.

Comment les services publics peuvent-ils atténuer les menaces à la fiabilité des opérations?

Roth : Pour évaluer la probabilité de défaillances, vous devez tenir compte de la fiabilité et de la redondance de votre équipement et des mesures de contrôle (par exemple, contrôles physiques et techniques et procédures d’intervention lorsque les contrôles physiques ne sont pas efficaces ou possibles). À mesure que vos mesures de contrôle deviennent moins fiables et moins redondantes, la probabilité de défaillances augmente.

Dans ce contexte, nous devons être conscients des risques accrus et des impacts potentiels sur nos opérations, comme l’accès réduit au personnel, aux matériaux, aux équipements et aux services nécessaires à la fourniture d’eau potable et à la gestion des eaux usées.

Il deviendra nécessaire de prendre des décisions fondées sur le risque pour ce qui est de départager les activités à poursuivre en raison de leur criticité (par exemple, celles qui sont liées à la désinfection) et les activités qui peuvent être reportées (par exemple, la manipulation des vannes). Ces décisions de poursuite des activités critiques ou d’interruption des activités non critiques doivent se prendre le plus rapidement possible.

Quels sont les éléments à garder à l’esprit pour la protection et le bien-être du personnel?

Roth : Le personnel affecté aux opérations se trouve encore sur place et effectue des travaux sur le terrain. Certains services publics ont mis en place des stratégies de distanciation physique qui comprennent l’échelonnement des quarts de travail et des jours de travail et de repos pour aider à assurer la santé et la sécurité du personnel.

Vous pourriez devoir recourir à des personnes qualifiées non certifiées et non agréées pour soutenir les opérations. Vous devez donc vous préparer et les prendre en compte dans votre programme de formation des opérateurs auquel elles participeront. Quels registres conserverez-vous? Comment allez-vous vous assurer que les exigences en matière de compétences sont respectées? Comment ces membres de l’équipe seront-ils supervisés et dirigés? Comment allez-vous communiquer efficacement?


Pour aider à consolider la continuité des activités, Esri fournit gratuitement des solutions de continuité des activités pendant la crise du coronavirus. Contactez votre responsable de compte Esri Canada si vous avez un compte ArcGIS. Pour les nouveaux utilisateurs, veuillez demander de l’aide par l’intermédiaire du programme d’intervention en cas de sinistre d’Esri.

Ce billet a été écrit en anglais par Josh Triantafilou et peut être consulté ici

Article précédent
Trouver des solutions à l’aide des SIG durant la pandémie de COVID-19
Trouver des solutions à l’aide des SIG durant la pandémie de COVID-19

Nathan Enge d’Esri Canada explique comment les systèmes d’information géographique (SIG) peuvent améliorer ...

Article suivant
Analyse des bris de conduites d’aqueduc dans la région de Peel
Analyse des bris de conduites d’aqueduc dans la région de Peel

Ce billet montre comment l’analyse de plus de 10 ans de données sur les bris de conduites d’aqueduc a permi...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!