Faites passer votre portail SIG au niveau supérieur : partie 1

June 22, 2016

Vous consacrez beaucoup de temps et d’efforts à déployer des cartes web. Ne sous-estimez pas pour autant l’importance du portail de votre organisation. Dans la première partie de cette entrevue, Nathan Enge, spécialiste des solutions techniques d’Esri Canada, prodigue des conseils sur la manière d’améliorer l’apparence et la convivialité de votre portail.

Vous avez créé un portail à l’aide d’ArcGIS Online ou de Portal for ArcGIS. Vous avez attribué des identifiants, réparti les utilisateurs en groupes et créé des cartes et des applications qui ont amélioré la productivité et l’efficacité de vos collègues. Mais au fond de vous-même, vous savez que l’aspect et la convivialité de la page d’accueil de votre portail pourraient être améliorés. En fait, votre portail pourrait être davantage personnalisé. Que pouvez-vous faire pour changer cela?

L’équipe Pac-Map a des réponses. Il s’agit d’une des équipes qui a participé au concours interne de création d’applications d’Esri Canada, Tech Trek Idol, en 2016. Au cours de la troisième édition de cet événement annuel, plusieurs équipes ont créé des applications configurables et prêtes à l’emploi à l’aide de la technologie d’Esri. L’équipe Pac-Map, un duo constitué du spécialiste des solutions techniques Nathan Enge et du développeur en chef Dan Mallet, a suivi des principes de base en matière d’interface utilisateur (IU) et d’expérience utilisateur (EU) pour redévelopper un portail SIG web destiné aux clients en améliorant son esthétique et sa convivialité.

L’équipe Pac-Map a créé un nouveau portail SIG pour Tolko Industries, une société canadienne privée de produits forestiers établie à Vernon, en Colombie-Britannique.

Lisez la première partie de cette série d’entrevues avec Nathan pour découvrir comment l’équipe Pac-Map a créé ce portail et comment vous pouvez appliquer ses trucs et astuces pour améliorer le portail de votre organisation.

AB : Qu’est-ce qui a motivé votre choix de personnaliser un portail pour votre projet Tech Trek Idol 2016?

NE : Dan et moi collaborons sur toutes sortes de projets. Dan s’occupe plus particulièrement des fonctionnalités, alors que je consacre mon temps à travailler auprès des gens pour m’assurer que ce que nous développons est utile et répond à leurs besoins. Nous avons récemment remarqué que bon nombre des modèles de solutions ArcGIS conçus par Esri fonctionnent sur les appareils mobiles, les navigateurs et toutes sortes de plateformes, et qu’ils respectent tous des principes en matière d’IU et d’EU. Nous avons trouvé étrange que Portal for ArcGIS, qui est une application au même titre que les autres, ne reçoive pas la même attention et que, dans son cas, les principes d’IU et d’EU soit souvent négligés. Nous avons pensé qu’il s’agissait du projet idéal pour plusieurs raisons. Nous avions déjà travaillé sur des projets comme celui-ci, pour lesquels l’IU était presque aussi importante que le contenu du portail. Finalement, tout ce que nous avons fait pour créer le nouveau portail de Tolko peut être appliqué dans ArcGIS Online comme dans Portal for ArcGIS.

AB : Vous avez indiqué avoir travaillé sur des projets pour lesquels l’IU était l’élément le plus important. Pouvez-vous nous expliquer cela?

NE : Les utilisateurs des SIG connaissent déjà les SIG. Mais dans certains projets, ce ne sont pas à ces utilisateurs que nous nous adressons. Dans le cas qui nous intéresse, nous nous adressions à de nouveaux utilisateurs qui découvraient les applications créées par des spécialistes des SIG. Dans tous les domaines, comme dans celui des SIG, les spécialistes ont tendance à tenir des choses pour acquises sans penser à l’utilisateur final. Nous ne pouvons pas présumer que les gens savent à quoi sert une « case de zoom » ou un bouton d’« identification ».

Notre vision est fondée sur l’idée que les fonctionnalités d’un portail doivent être utilisables et utiles. En outre, nous reconnaissons qu’il est important de tenir compte de l’expérience utilisateur de ceux qui ne sont pas des spécialistes des SIG. Il s’agit pour ce faire de donner rapidement un maximum de renseignements. Nous voulons fournir autant de renseignements percutants que possible sur la page d’accueil.

AB : Selon vous, quelles sont les principales caractéristiques d’un portail efficace?

NE : Il doit être vraiment adapté au niveau de l’utilisateur et tenir compte de la perception de ce dernier. Il doit, en intégrant l’image de marque de l’organisation, créer un sentiment de confiance chez les utilisateurs. Si ceux-ci se trouvent devant une application qui n’a pas l’air d’appartenir à la société, ils penseront qu’elle n’est pas sûre, et vous risquez de les perdre. Un autre aspect important est de garantir la durabilité de la conception du portail grâce à du code HTML et CSS, afin que l’organisation puisse encore l’utiliser bien après le départ des conseillers et des développeurs. Par exemple, si l’image de marque de la société change, elle doit être facile à mettre à jour sur le portail.

Nathan recommande d’utiliser du code qui facilite la mise à jour du portail. L’illustration ci-dessus montre qu’en modifiant une bannière dans ArcGIS Online, vous pouvez utiliser des éléments graphiques préconfigurés ou votre propre code HTML.

La clarté revêt également une grande importance. Vous devez faire en sorte que la première page soit simple. Dans le nouveau site de Tolko, par exemple, il y a trois gros boutons d’aide : un mène à une description du portail, un autre fournit de l’aide relativement au SIG et le troisième permet de communiquer avec le service d’aide des TI. C’est tout. La bannière contient également des éléments dont nous pensions qu’ils seraient souvent utilisés.

AB : Pouvez-vous nous donner quelques exemples de suppositions erronées relatives à la conception des portails?

NE : Tout d’abord, le fait de croire que des personnes qui ne sont pas des spécialistes comprennent les SIG. Les spécialistes des SIG ne doivent pas tenir pour acquis que les gens savent ce qu’est une carte web ni à quoi elle sert. Une autre de ces suppositions erronées consiste à penser que les utilisateurs profanes cliqueront plus de trois fois. Ils ne le font généralement pas. Les utilisateurs abandonnent s’il leur faut cliquer un trop grand nombre de fois pour obtenir ce dont ils ont besoin.

Une autre idée erronée répandue consiste à croire que le simple fait de satisfaire aux exigences fonctionnelles d’un portail suffit. Ce n’est pas le cas. Les considérations esthétiques sont importantes, au même titre que les exigences fonctionnelles. Enfin, il n’est pas toujours mieux d’offrir plus de fonctionnalités. Si vous limitez le nombre de choix que vous offrez sur un portail, les utilisateurs seront plus productifs.

Les spécialistes des SIG ont un rôle unique, car ils doivent utiliser les moitiés gauche et droite de leur cerveau pour mener à bien leurs activités. Une grande partie de la conception cartographique revient à rendre les cartes attrayantes et à leur faire transmettre un message. Nous ne faisons que transposer cette approche à la nouvelle réalité des SIG, soit le SIG web et la conception de portails.

Article précédent
Les systèmes de référencement des emplacements : selon vos préférences
Les systèmes de référencement des emplacements : selon vos préférences

Dans l’industrie des transports, des débats animés ont cours afin de déterminer quel système de référenceme...

Article suivant
Application du mois de juin : Catalogue de données ouvertes de la Ville de Brampton
Application du mois de juin : Catalogue de données ouvertes de la Ville de Brampton

Voici l’application du mois de juin : le catalogue de données ouvertes de la Ville de Brampton.