Il est temps de publier vos données ouvertes et de contribuer à la transformation numérique

May 7, 2019

Les initiatives de données ouvertes deviennent une priorité stratégique pour de nombreuses municipalités, alors que les dirigeants municipaux cherchent des façons originales et novatrices d’améliorer la prestation de services numériques dans l’ensemble de leur organisation. Dans les petites et moyennes municipalités, et même dans les plus grandes, il peut être difficile pour le personnel d’ajouter la gestion et l’exploitation d’un programme de données ouvertes aux tâches existantes de leur fonction d’affaires. L’expression « exécuter les données ouvertes à temps perdu » est couramment utilisée en ce qui concerne les initiatives de données ouvertes. Cela ne correspond pas à une situation idéale. Toutefois, ArcGIS Open Data offre une plateforme facile à déployer afin de rendre vos données officielles ouvertes.

Ayant travaillé avec une municipalité canadienne pendant plus de 15 ans, je peux affirmer ceci avec certitude : il n’est pas facile de persuader les propriétaires de données de partager ces dernières. Que ce soit en raison de problèmes liés à la qualité, à l’achèvement ou à l’interprétation, de questions d’intégrations durables, ou simplement d’une aversion pour le risque, il est ardu de convaincre une division de partager ses données dans les silos qui existent au sein de la plupart des municipalités. 

J’ai également remarqué que le rôle d’une équipe responsable des SIG consistait de plus en plus à soutenir les propriétaires de données dans l’ensemble de l’organisation, en leur montrant l’importance de transférer leurs données opérationnelles dans une base de données d’entreprise centrale. À mesure que les hauts dirigeants et les directeurs des systèmes d’information reconnaissent l’importance de centraliser les données et de permettre à toutes les personnes de l’organisation d’y accéder, en exigeant que les données officielles soient disponibles à des fins d’analyse et de prise de décisions, les initiatives de données ouvertes deviennent une priorité stratégique pour de nombreuses municipalités qui cherchent des façons originales et novatrices d’améliorer la prestation de services numériques dans l’ensemble de leur organisation.

L’ouverture des données est utile

La mise en œuvre d’une politique de données ouvertes et le partage des données officielles d’une municipalité aident à :

  • renforcer la confiance et accroître la transparence;
  • offrir de meilleures occasions de communication et d’engagement avec les membres actifs de la communauté;
  • attirer de nouvelles entreprises en rendant accessibles des indicateurs clés de performance et des données démographiques propres à chaque ville;
  • gagner du temps et accroître l’efficacité en ce qui a trait aux processus décisionnels et à la prestation des services publics;
  • favoriser l’innovation en permettant aux personnes d’accéder aux données en tout temps et en libre-service;
  • accroître la « géo-alphabétisation » et le « savoir sur les données » dans l’ensemble de l’organisation et de la communauté lorsqu’ils sont combinés à des campagnes de sensibilisation et à de la formation.

Lorsque vous publiez de nouveaux ensembles de données pouvant être librement utilisés, réutilisés et redistribués par tout le monde et que vous faites connaître votre portail de données ouvertes, vous commencez à étendre la portée de vos données grâce à des récits qui les exploitent, et vous invitez vos résidents à participer à des activités de mobilisation communautaire. Ainsi, vous favorisez la collaboration, la participation et l’innovation sociale.

Cependant, les villes ne sont pas toutes dotées des ressources nécessaires pour gérer un programme de données ouvertes. Pour certaines municipalités, savoir par où commencer et comment déployer un portail de données ouvertes avec des ressources limitées constitue souvent le principal défi à relever. L’absence d’une politique de données ouvertes ou de règlements sur les frais pour les demandes de données est un obstacle courant, mais pas insurmontable. Bien que des problèmes tels que le manque de confiance à l’égard de la qualité des données et de collaboration entre les services risquent d’être plus difficiles à surmonter, ces derniers ne devraient pas vous empêcher d’accomplir votre mission : créer un environnement plus ouvert et plus collaboratif.

Avantages d’ArcGIS Open Data

Esri Canada peut vous aider à atteindre votre objectif de devenir une ville ouverte, efficace et familiarisée avec les données. J’ai entendu parler d’ArcGIS Open Data pour la première fois lorsque je cherchais une solution de remplacement, qui était composée de plusieurs éléments coûteux exigeant l’élaboration d’un long projet afin de créer la plateforme. Pour mettre en place cette solution, mon équipe devait déplacer régulièrement des données et s’assurer qu’elles étaient toujours à jour.

Quand j’ai découvert que la plateforme Open Data d’Esri était fondée sur ArcGIS Online et que les organisations pouvaient l’activer sans frais supplémentaires, j’ai su que je ne pouvais pas laisser passer cette option.

En activant ArcGIS Open Data, vous constaterez rapidement les avantages de tirer parti de votre plateforme SIG existante afin de partager les données spatiales et non spatiales de votre ville. Voici quelques-uns de ces avantages :

Partagez vos données ouvertes en quelques minutes

En tant que spécialistes des SIG, vous savez déjà comment publier vos données sous forme de services de cartes à utiliser dans des cartes web et des systèmes intégrés. En utilisant les processus et modèles qui vous permettent de publier des services de cartes ou de collaborer entre ArcGIS Enterprise et ArcGIS Online, vous pouvez intégrer vos données existantes à votre site de données ouvertes. Ainsi, vos données ouvertes sont reliées aux données sources. En utilisant des vues de couches d’entités hébergées, vous pouvez filtrer les attributs qui sont mis à la disposition du public.

Organisez vos données et simplifiez vos flux de publication

Configurez rapidement votre portail de données ouvertes et utilisez des groupes pour organiser les données à partager. Il est facile de répartir l’administration de vos données ouvertes. La prise en charge des flux de travaux et des approbations multiutilisateurs est semblable à la configuration des groupes dans ArcGIS Online pour le partage des données sécurisées.

Organizing your open data is easy and follows familiar, streamlined publishing workflows.

L’organisation de vos données ouvertes est simple et consiste à suivre des processus de publication simplifiés et courants.

Les données font partie de votre plateforme de localisation existante

Votre plateforme de localisation est un système de systèmes. Les données que vous partagez sont facilement accessibles afin d’être utilisées dans les applications et les cartes web, les récits fondés sur des données et les analyses de votre organisation. Elles sont également prêtes à être intégrées à vos autres systèmes d’entreprise. Comme vous pouvez publier vos données sous de multiples formats, les utilisateurs peuvent les intégrer directement à leurs applications et à leurs systèmes. Ils pourraient, par exemple, vouloir utiliser ces données pour leur annuaire d’entreprise, leur système de gestion de la relation client, leur système de gestion des actifs, leur outil de planification et d’autorisation et leur plateforme de mobilisation communautaire.

Partagez facilement les données ouvertes dans une variété de formats ouverts

Grâce à un site de données ouvertes, les utilisateurs pourront trouver et télécharger facilement vos données officielles dans une variété de formats ouverts : OGC, WMS, WFS, WCF ainsi que CSV, KML, SHP, géodatabase fichier, GeoJSON, géo-services, etc. Pour permettre une accessibilité maximale à vos données, assurez-vous d’activer l’option « Allow others to export to different formats » (autoriser les autres utilisateurs à exporter vers différents formats).

Easily share your data in multiple open formats

Partagez facilement vos données dans divers formats ouverts.

De nombreuses villes canadiennes ont déjà ouvert leurs données au public. Si vous voulez vous inspirer de leurs expériences, visitez la plateforme de données ouvertes d’Esri Canada. Vous pourrez y explorer différents portails de données et trouver l’information dont vous avez besoin pour rejoindre, à votre tour, les rangs toujours croissants des communautés intelligentes.

Esri Canada's Open Data Hub for exploring Canadian open data portals

La plateforme de données ouvertes d’Esri Canada pour découvrir des portails de données ouvertes canadiens.

Si vous pensez lancer votre propre portail de données ouvertes, il est important que vous sachiez qui s’y intéressera et pour quelles raisons. Si vous gardez ces éléments à l’esprit, vous établirez un portail utile, attrayant et rentable qui ira bien au-delà du simple partage de données à télécharger.

Sept brefs conseils pour bonifier vos données ouvertes

J’aimerais vous faire part de quelques conseils qui vous aideront à améliorer votre portail de données ouvertes, à en accroître l’utilité et à rendre son contenu largement accessible.

  1. En s’ouvrant le plus possible au public, votre organisation ouvre aussi la voie à sa propre croissance et au renforcement des connaissances de son personnel en matière de données. De plus, elle rentabilisera le capital qui aura été investi dans son initiative d’ouverture des données. Au sein même de votre organisation, l’ouverture des données renforcera la confiance entre les divisions et fera valoir l’importance du partage de données officielles à l’interne. Montrez aux membres du personnel comment accéder aux données et comment les partager sur une base régulière. Ils intégreront ainsi la gestion des données à leurs processus opérationnels. Levez les frontières organisationnelles et libérez vos données!
  2. Récupérez le contenu existant du site web de votre administration et ouvrez les données brutes sous-jacentes. N’oubliez pas d’« humaniser » ces dernières pour les rendre accessibles au grand public. Par exemple, vous pouvez utiliser des vues et des alias ou intégrer des métadonnées. L’ajout de descriptions simples et claires des données aide aussi à la compréhension. L’utilisation de codes pour nommer les champs titres de vos tableaux donne une impression d’hermétisme et pourrait rebuter certains utilisateurs. Utilisez un langage simple pour les nommer.

"Humanizing" your data by providing field aliases helps users understand your data and makes it more accessible to a wider audience

Les alias de champ « humaniseront » vos données, en simplifieront l’utilisation et permettront à un public élargi d’y accéder.

  1. Envisagez l’utilisation d’une licence Creative Commons pour le partage de vos données. Les licences de partage de données personnalisées peuvent elles aussi rebuter certains utilisateurs. Il est effectivement peu pratique pour les agences externes de lire et d’accepter plusieurs licences personnalisées. Donc, en optant pour une licence Creative Commons, vous éliminez cette contrainte et rendez vos données accessibles à un plus grand nombre d’utilisateurs. Rendez-vous au https://creativecommons.org/choose/ pour choisir votre licence Creative Commons et inscrivez le code dans votre portail. Les utilisateurs pourront ainsi trouver et utiliser vos données conformément à cette licence.

Providing a Creative Commons license for your open datasets will remove any barriers to potential users that are created by custom open data licenses.

Le fait d’utiliser une licence Creative Commons pour partager vos jeux de données ouvertes éliminera tous les obstacles qu’occasionne une licence de partage de données personnalisées.

  1. Créez et partagez des personas pour aider les utilisateurs à comprendre qui accède aux données ouvertes et qui n’y accède pas. Qu’est-ce que les résidents veulent pour leur collectivité et que peuvent-ils trouver dans les portails de données ouverts pour les aider? L’utilisation de personas vous permettra de déterminer quelles données devraient être ouvertes pour répondre aux attentes des résidents et pour les inciter à agir et à participer aux initiatives municipales. Ajoutez des tutoriels et des exemples de visualisation de données pour aider les utilisateurs à accéder immédiatement à vos données et, bien sûr, faites la promotion de votre portail en ayant recours à des personas et à des exemples de visualisation de données.
  2. Intégrez l’ouverture d’ensembles de données aux plans et aux initiatives stratégiques de l’organisation. Travaillez en collaboration avec votre équipe des communications pour concevoir et partager des récits fondés sur des données qui aideront les résidents à être en phase avec les priorités stratégiques de votre organisation.
  3. Publiez vos données dans des formats ouverts (WMS, WFS et WCS) et fédérez-les avec CKAN en les fournissant au format DCAT pour permettre aux portails de données ouvertes de les collecter et de les partager à nouveau et d’augmenter ainsi leur portée. Assurez-vous que vos métadonnées sont exactes et à jour.
  4. Participez à des programmes de collaboration tels que le programme de cartes communautaires du Canada – un fond de carte web national contenant des données officielles et à jour. Ce fond de carte est mis à jour quotidiennement et peut alimenter les applications de votre entreprise avec des données officielles qui ne se limitent pas aux données concernant votre ville. En partageant vos données spatiales, vous pouvez participer à l’élaboration de ce fond de carte et, en retour, avoir accès à des données plus nombreuses et de meilleure qualité.

Ces sept conseils ne sont que quelques-unes des nombreuses pratiques exemplaires dont vous pouvez tirer parti pour créer un portail de données ouvertes de qualité supérieure qui améliorera l’interaction et la collaboration au sein même de votre organisation, mais aussi entre cette dernière et le monde extérieur. N’oubliez pas qu’en ouvrant ses données, votre organisation fait un grand pas vers sa transformation numérique et vers son avenir de ville intelligente et résiliente.

Ressources

Voici quelques ressources qui peuvent vous aider en cours de route :

Si vous souhaitez plus d’informations sur les premières étapes à suivre pour utiliser ArcGIS Open Data, n’hésitez pas à m’écrire à mpietryszyn@esri.ca ou laissez un commentaire ci-dessous.

Ce billet a été écrit en anglais par Matt Pietryszyn et peut être consulté ici.

Article précédent
9-1-1PG ajoute des SIG à ses cartes
9-1-1PG ajoute des SIG à ses cartes

Les SIG jouent un rôle important dans le service 9-1-1 de prochaine génération au Canada en aidant à fourni...

Article suivant
Résumé des nouvelles — Mai 2019
Résumé des nouvelles — Mai 2019

Pourquoi le président d’Esri, Jack Dangermond, a-t-il reçu un ordre honorifique royal des Pays-Bas? Quelle ...

Demeurez à jour grâce au blogue d’Esri Canada.

Abonnez-vous