Les quatre éléments clés de l’amélioration du service et de la distribution d’eau

February 26, 2020

Les organisations responsables du traitement et de la distribution de l’eau potable doivent être capables d’analyser les critères d’entretien des actifs et de conception des réseaux afin de réduire les fuites et les pannes d’eau et d’offrir ainsi un meilleur service au client.

Pour y arriver, quatre éléments clés doivent être pris en compte :

  1. Inventaire complet des actifs en eau, stocké dans un SIG; les données doivent être accessibles au personnel d’entretien, d’exploitation et d’ingénierie.
  2. Système informatisé de gestion de l’entretien, y compris des capacités d’inspection et d’évaluation de l’état des actifs, ainsi que des bons de travail pour suivre l’historique des réparations.
  3. Indicateurs clés de rendement (ICR) afin de mesurer le succès du service d’eau dans son travail de distribution à un niveau de service acceptable.
  4. Outils d’analyse pour tous les travaux effectués sur les réseaux d’aqueduc à l’appui des changements de conception des systèmes et des procédures d’entretien.

Inventaire des actifs

L’inventaire des actifs est la base de la déclaration de tous les travaux effectués sur les réseaux d’aqueduc. Cela comprend, sans s’y limiter, les conduites principales, les conduites de service, les bouches d’incendie, les vannes et les stations de pompage, avec tous les actifs qui se trouvent à l’intérieur de ces stations. Pour pouvoir effectuer des analyses sur différents actifs, il faut indiquer des attributs précis pour chacun de ces actifs. Notons l’année d’installation, le type de matériau, le type de sol, la note d’état et d’autres éléments qui peuvent être utilisés pour déterminer si les normes de conception ou les programmes d’entretien doivent être modifiés.

Système informatisé de gestion de l’entretien

Pour analyser l’historique des réparations, il est nécessaire de recueillir des données sur tous les travaux liés aux réseaux d’aqueduc. Des informations précises sur les réparations, telles que la durée de la réparation, le temps d’arrêt du service d’eau, la cause du problème et d’autres informations pertinentes à l’analyse des travaux doivent être prises en note. Il est essentiel de configurer le système informatisé de gestion de l’entretien pour recueillir ces informations afin de pouvoir effectuer les analyses nécessaires aux prises de décision.

ICR

Les indicateurs clés de rendement qui se rapportent aux activités du service d’eau sont utilisés pour mesurer les facteurs qui montrent si les niveaux de service sont respectés, si les règlements sont suivis et pour montrer où une analyse supplémentaire peut être nécessaire pour améliorer les résultats.

Analyse de données

Une énorme quantité de données est recueillie et il est important de transformer ces données en informations. Il existe des outils qui permettent aux organisations de plonger dans le bassin de données et d’analyser l’historique des réparations, les causes des défaillances, les défaillances par type d’actif, l’âge, le matériau, etc. Cette analyse doit se fonder sur une méthodologie cohérente, d’une part, pour ce qui est de la collecte de données tirées de l’inventaire des actifs et, d’autre part, en ce qui concerne la production de rapports par le système informatisé de gestion de l’entretien. Les données recueillies sur le terrain doivent comprendre les éléments appropriés afin que l’analyse soit pertinente et permette aux responsables d’apporter des modifications à la conception et aux programmes d’opérations d’entretien.

Ces composantes s’imbriquent afin de garantir que les opérations relatives à l’eau de l’organisation sont gérées de la manière la plus efficace possible. Des services professionnels et des formules de démarrage rapide, comme la solution Workforce Starter, peuvent être utilisés non seulement pour configurer correctement les flux de travaux, mais aussi pour aider à la planification à long terme qui sera garante de la qualité du service offert aux clients.

Ce billet a été écrit en anglais par Bill Grant et peut être consulté ici.

Article précédent
Un véritable trésor d’information
Un véritable trésor d’information

Prenez des décisions éclairées en utilisant la carte communautaire du Canada et le Living Atlas du Canada.

Article suivant
Pourquoi le Canada doit-il continuer à développer son infrastructure de données spatiales?
Pourquoi le Canada doit-il continuer à développer son infrastructure de données spatiales?

Le secteur des applications géospatiales connaît une croissance rapide dans le monde. Il est donc important...

×

Restez à l’affut des dernières nouvelles dans le blogue d’Esri Canada.

Prénom
Nom
Langue préférée
Milieu scolaire et recherche
Bulletins techniques
Nouvelles et mises à jour
J’accepte de recevoir des courriels pertinents d’Esri Canada.
Merci.
Error - something went wrong!