Mise à jour du fond de carte – janvier 2016

January 14, 2016

Trois nouvelles communautés sont publiées et font désormais partie du fond de carte topographique du monde. Une autre communauté déjà illustrée a fait l’objet d’une mise à jour.

Le mois dernier, petit papa Noël nous a apporté tous les beaux joujoux numériques que nous voyions en rêve et que nous avions commandés. Il n’a pas oublié de laisser sous le sapin les mises à jour apportées aux fonds de carte d’imagerie et topographique qu’héberge ArcGIS Online. Noël est déjà derrière nous, mais les petits lutins qui forment lֹ’équipe de production des cartes communautaires sont toujours fort affairés à mettre au point quelques autres mises à jour du fond de carte topographique. Ils y ont ajouté trois nouvelles communautés et en ont modifié une autre.

Grande Prairie, en Alberta, a rendu ses renseignements disponibles et utilisables par tous au moyen de son site de données ouvertes. Nous avons pris leurs données en main et les avons traitées afin de produire une carte plus détaillée et précise. Consultez l’illustration ci-dessous pour voir les améliorations.

Les données municipales ouvertes ont permis de passer de l’ancienne carte (à gauche) à la nouvelle carte améliorée (à droite).

À l’origine, les renseignements dont nous disposions pour Chestermere, en Alberta, provenaient du site de données ouvertes de la région de Calgary. Mais, depuis, Chestermere s’est mise à participer activement au programme de cartes communautaires et y a versé des données supplémentaires qui n’étaient pas accessibles par ses canaux de données ouvertes. Vous constaterez par les illustrations ci-dessous que ses contributions ont largement amélioré la carte.

Un portrait complet : comparez l’ancienne carte (à gauche) à la nouvelle (à droite), et constatez à quel point les données ouvertes municipales ajoutent beaucoup plus de contenu informatif.

La troisième communauté figurant à cette mise à jour se situe également en Alberta. Medicine Hat s’est jointe au programme de cartes communautaires et a fourni du contenu similaire à celui de Grande Prairie et Chestermere, notamment des renseignements sur les bâtiments, les parcelles, les parcs et les routes, ainsi que des courbes de niveau. La carte s’en est trouvée vraiment transformée.

Les données municipales supplémentaires ont amélioré la carte (à droite).

Enfin, Fredericton, au Nouveau-Brunswick, participante de longue date au programme de cartes communautaires, a fourni une mise à jour de son contenu. La différence n’est peut-être pas aussi remarquable que pour les autres cartes mentionnées ci-dessus, mais on peut tout de même discerner quelques changements, dont les deux plus importants sont la couche de végétation améliorée, ainsi que la couche du réseau routier, qui a fait l’objet d’une mise à jour. La plupart des données fournies se trouvent sur le site de données ouvertes de la Ville.

Les petits changements et les nouvelles couches de données ont permis de rendre la carte (à droite) plus actuelle.

Article précédent
Application du mois de février : Antris
Application du mois de février : Antris

Conçue grâce au programme de démarrage d’Esri, Antris permet aux organisations de surveiller facilement et ...

Article suivant
Application du mois de janvier : « Invest in Hamilton » (investir à Hamilton)
Application du mois de janvier : « Invest in Hamilton » (investir à Hamilton)

L’année dernière, nous avons organisé un concours Application du mois qui nous a permis de sélectionner 12 ...