Tout ce que vous souhaitez savoir sur la gestion des actifs organisationnels

April 7, 2017

J’adore les expressions imagées, et lorsque j’évoque la gestion des actifs auprès de représentants d’organisations, ceux-ci affirment souvent qu’ils craignent que cette tâche représente « une montagne insurmontable ». Je leur suggère de commencer par faire un premier pas.

Le concept de gestion des actifs organisationnels existe depuis longtemps dans le secteur (certainement bien avant que j’y fasse mon entrée), et il y a probablement plus de choses qui ont changé en la matière que d’éléments qui sont demeurés tels quels. Dans de nombreuses industries, ce sont des règlements qui ont entraîné le développement des programmes de gestion des actifs organisationnels, mais l’objectif principal de l’exercice reste d’aider les gestionnaires à prendre des décisions plus justes et éclairées.

À mesure que la technologie entre en jeu et continue à évoluer, la qualité, la quantité et la complexité des renseignements recueillis changent également. De plus en plus, la composante spatiale d’un programme de gestion des actifs devient un élément essentiel à sa réussite. Que vous gériez une municipalité, un réseau de distribution d’électricité, une mine, une installation ou une autre infrastructure, la plupart de vos actifs ont une dimension spatiale.

Quel est le rôle des SIG dans la gestion des actifs organisationnels?

L’emplacement est généralement un élément commun à toutes les données que l’on examine aujourd’hui. Nous pouvons comprendre le lien entre les actifs, le travail sur le terrain, les clients, ainsi que les plans de réfection et de remplacement en nous penchant sur leur emplacement géographique et leur interconnexion. Une carte est souvent la façon la plus simple de regrouper de nombreuses sources de données à visualiser et de comprendre comment elles influent les unes sur les autres.

Lorsque nous associons une composante spatiale à nos données, nous pouvons utiliser la puissance analytique des SIG pour mieux comprendre le rendement de nos actifs, leurs répercussions sur nos clients et le niveau de service à la clientèle que nous offrons. Après avoir travaillé des années avec diverses entités, nous avons vu les SIG devenir le point d’accès par lequel de grandes quantités de données sur les actifs entrent au sein de l’organisation, données dont les caractéristiques fondamentales (emplacement, taille, date d’installation, matériel, etc.) sont maintenues. Ainsi, les cartes SIG sont le lieu idéal pour visualiser, analyser et explorer de nombreuses données relatives aux actifs. Elles permettent de mieux gérer ces actifs (entretien, réfection ou remplacement) et d’acquérir des renseignements opérationnels.

À la fin de 2015, nous avons lancé une série d’applications de terrain d’ArcGIS afin d’aider les utilisateurs à exploiter la puissance de la localisation dans le but d’améliorer la coordination et l’efficacité opérationnelle des activités sur le terrain. Ces applications aident à réduire ou même à remplacer la prise de notes sur papier sur le terrain. De plus, elles garantissent que tous les employés, sur le terrain ou dans un bureau, disposent des mêmes données fiables afin de réduire les erreurs, de stimuler la productivité et, en fin de compte, d’économiser de l’argent.

Découvrez comment améliorer l’efficacité des opérations sur le terrain à l’aide des applications ArcGIS. Mettez fin à votre dépendance envers les flux de travaux sur papier lorsque vous coordonnez et surveillez les activités sur le terrain.

Du terrain au bureau : série de webinaires

Le webinaire en référence a suscité une montagne de questions et de préoccupations. Ce qui nous ramène à cette « montagne insurmontable ». Les opinions généralement formulées à ce sujet sont : « la gestion des actifs organisationnels représente une tâche massive et exigeante, et nous ne savons pas par où commencer » ou « nous nous sommes déjà engagés dans une voie, mais nous ne savons pas quelle est la prochaine étape ». Ma suggestion est de commencer par le premier pas : il suffit de mettre un pied devant l’autre. Que vous soyez au pied de la montagne ou à mi-parcours dans votre programme, la meilleure façon d’avancer est de se concentrer sur l’acquisition d’un seul champ de compétence, de le maîtriser, puis de passer au prochain.

Pour explorer cette question en détail, nous présenterons tout au long de l’année une série de webinaires et de présentations régionales qui traiteront des différents éléments d’un programme complet de gestion des actifs organisationnels. Que vous soyez un néophyte de la gestion des actifs ou un vétéran aguerri, certains sujets vous aideront à jeter un regard nouveau sur votre approche.

Notre premier webinaire portera sur l’établissement d’un système d’information afin de centraliser et de gérer une base de données de qualité. Une gouvernance judicieuse des données peut faciliter l’amélioration continue de la qualité des données. L’objectif est de rendre votre travail quotidien plus efficace à tous les points de vue. C’est pourquoi nous examinerons les concepts et outils qui sont à la portée de toutes les organisations et soulignerons les éléments fondamentaux qui font la recette du succès.

Les deux webinaires suivants s’appuieront sur les précédents. Nous y découvrirons comment mettre en place un « système de participation » (27 juin) afin d’offrir à plus de personnes les renseignements dont ils ont besoin, ainsi que les manières de tirer profit de l’information spatiale afin d’améliorer l’analyse des enjeux et des tendances au sein d’un « système d’information » (26 octobre).

Nous présenterons des études de cas réels pour parler des effets de chaque étape de l’adoption de la gestion des actifs organisationnels sur des entreprises de diverses tailles et de différents secteurs. De plus, nous présenterons des modèles et des ressources spécifiques que vous pouvez utiliser pour enrichir vos pratiques en matière de gestion des actifs organisationnels.

Joignez-vous à notre premier webinaire, le 27 avril.

Ce billet a été écrit en anglais par Barry Kelly et peut être consulté ici.

Article précédent
Nouveautés dans les fonds de carte pour le Canada – avril 2017
Nouveautés dans les fonds de carte pour le Canada – avril 2017

La cinquième mise à jour des fonds de cartes du Canada a été effectuée. Elle comprend à la fois des images ...

Article suivant
Résumé des nouvelles — avril 2017
Résumé des nouvelles — avril 2017

Découvrez l’application du mois, comment créer de la valeur sociale avec un centre numérique, et beaucoup p...